Dix minutes à perdre

Mais on savait que l'appartement dévasté de Lilah n'allait pas nous protéger du chaos pour toujours. Aucun homme n'échappe à son destin.
Esi Edugyan - 3 minutes 33 secondes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 décembre

Contenu

Roman - Policier

Dix minutes à perdre

Braquage/Cambriolage - Faits divers MAJ lundi 13 juillet 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 11 ans

Prix: 6,3 €

Jean-Christophe Tixier
Paris : Syros, mars 2015
160 p. ; 18 x 12 cm
ISBN 978-2-7485-1699-9
Coll. "Souris noire"

Révélations sous papier-peint

Tim a laissé en région parisienne ses supers amis, son skate park favori, sa connexion Internet haut débit et s'est installé en province avec sa famille dans une grande et vieille bâtisse. En cause, le licenciement de son père et son retour à l'emploi près de là ; nécessité fait donc loi. Mais comme son père a décidé de ne pas se laisser mettre à la porte comme ça, il doit "remonter" à Paris avec ses collègues pour manifester et réclamer des indemnités et des conditions de licenciement raisonnables. Tim est un adolescent, et ses parents décident donc de le laisser seul pour le week-end pour la première fois... ce qui va rendre fou de jalousie ses copains ! Et puisque la nouvelle maison est décorée dans un style vieillot, le père de Tim lui propose de commencer à détapisser sa chambre s'il a "dix minutes à perdre". Une activité ingrate, certes, mais qui va l'entrainer dans une bien drôle d'aventure : il découvre derrière le papier-peint un mot, puis une phrase, puis un récit entier lié à une affaire criminelle qui a défrayé la chronique dans la région il y a des années. Ni une ni deux, le jeune garçon décide d'en apprendre plus et ainsi de lier connaissance avec Léa, sa charmante voisine. Cependant, fouiller le passé peut s'avérer dangereux, et les deux amis ne vont pas tarder à s'en rendre compte.
Si Dix minutes à perdre n'est pas un roman à l'intrigue très originale, il est admirablement mené par Jean-Christophe Tixier qui installe rapidement un suspense efficace et servi par deux personnages principaux réalistes et sympathiques. On attend avec impatience les prochains mots ou les prochaines phrases exhumées par Tim et son amie, les avancées de leur enquête et de leur réflexion. Distillés au compte-goutte, les indices sont durement acquis par nos enquêteurs débutants bien décidés à mettre la main sur le pactole – ne parait-il pas que celui qui trouve un trésor peut en conserver un tiers, voire la moitié ? Pourtant, ce trésor semble attirer bien plus de monde que prévu : le voisin traine plus que nécessaire et à des heures indues près de la maison, l'ouvrier qui change la chaudière semble vouloir prolonger les travaux sans s'en expliquer... Proches du public visé, ils rendent l'intrigue vivante et leur curiosité fait s'enchainer les fausses pistes et rebondissements dans la résolution de cette affaire. On tremble avec eux, on rigole de leurs blagues et on comprend très bien le désarroi de Tim face à sa connexion Internet aléatoire (quoi, Internet n'est pas à haut débit partout en France ?). Lancés dans une chasse au trésor grandeur nature, les adolescents vont soulever des secrets cachés depuis plus d'une décennie et raviver la cupidité et la rancœur des pires bandits de la région. Et tout ça uniquement parce que Tim a accepté d'aider son père dans la rénovation de cette bicoque qu'ils habitent depuis quinze jours !
Dix minutes à perdre, nous l'avons déjà dit, ne brille certes pas par son originalité, mais c'est un roman admirablement bien écrit et incontestablement efficace qui illustre le talent de son auteur. Le lecteur est captivé dès les premières pages et même s'il peut assez facilement deviner les grandes lignes de l'affaire, il n'en reste pas moins prisonnier de sa lecture grâce à une écriture soignée et un sens du suspense incontestable. Un moment de lecture très sympathique donc et un auteur à suivre !

Citation

Elle a vraiment le don pour faire monter la pression. Je tente de me composer un visage détendu, mais j'ai peur. Une angoisse sourde, nourrie par le mugissement sinistre du vent dans la toiture et les gouttières, me tord l'estomac. Une fois qu'elle sera repartie, je resterai seul dans cette maison, et la nuit risque de me paraître très longue.

Rédacteur: Catherine Thiéry lundi 13 juillet 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page