La Légende de Pierrot le Fou

Tu peux toujours chercher du boulot, si tu veux. Mais je te préviens que ce sera caillou. T'as même pas un certif.
Janis Otsiémi - La Vie est un sale boulot
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 17 octobre

Contenu

Roman - Noir

La Légende de Pierrot le Fou

Historique - Braquage/Cambriolage - Gang - Faits divers MAJ jeudi 04 juin 2015

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17 €

Rodolphe
Paris : Michalon, juin 2015
226 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-84186-791-2

Actualités

  • 05/06 Édition: Parutions de la semaine - 5 juin
    Franck Thilliez et son Pandemia focalisent l'attention des amateurs de thrillers. À un degré moindre, il en est de même de Lauren Beukes et de son nouveau roman Les Monstres. Nous nous intéresserons à cet étrange Un os dans le riz, de Jeff de Pangkhan parce qu'il est édité par Gope, qu'il est question de Thaïlande, de corruption et d'exotisme. Mais tous ces ouvrages n'occultent pas ceux de (dans le désordre) Pierre Lemaitre, Alper Canigüz, Roger Jon Ellory, Gilles Schlesser, James Patterson (si, si !) ou John N. Turner. En poche, signalons les rééditions de romans truculents de Franz Bartelt, Alper Canigüz (encore), Franco Di Mare, Antonio Garrido ou Bill Pronzini. Mais, comme d'habitude, faite votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    La Vie al dente, de Sarah Berti (L. Wilquin, "Noir pastel. Une enquête de Tiziana Dallavera")
    Les Monstres, de Lauren Beukes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Une fleur en enfer, d'Alper Canigüz (Mirobole, "Horizons noirs. Alper Kamu")
    Enquête à l'opéra impérial, d'Irène Chauvy (Ex æquo, "Rouge")
    Qu'est-il arrivé à Steinhauser ?, de Suzan Crawford (Mosaïc)
    16 ans après, de David Ellis (Le Cherche midi, "Thrillers")
    Papillon de nuit, de Roger Jon Ellory (Sonatine, "Sonatine +)
    Les Morts renaîtront un jour, de Christoph Ernst (Piranha, "Black piranha")
    Aveuglé, de Stona Fitch (Sonatine, "Sonatine +)
    À l'ombre du Führer, de L. Gordon & Olivier Marbot (Les Points sur les i, "Point de rencontre. Panique à la banque")
    L'Ombre de la chimère, de Benoit Herbet (Ex æquo, "Rouge")
    Verhoeven, de Pierre Lemaitre (Le Livre de poche, "Majuscules")
    Morsure, de Nick Louth (Michel Lafon)
    Le Métal du diable, de Bernard Moulènes (L'Harmattan, "Littérature. Rue des Écoles")
    Trois gouttes de sang et un nuage de coke, de Quentin Mouron (La Grande ourse, "Littérature française")
    Un os dans le riz, de Jeff de Pangkhan (Gope)
    L'Impact du stimulant, d'Arnaud Papin (Presses du Midi, "Exogène")
    Ondes de choc, de Francis Parel (Slatkine)
    Tuer Alex Cross, de James Patterson (Jean-Claude Lattès)
    Journal d'une tueuse, de V. I. Prates (Rebelle, "Sans visage")
    Sale époque : Paris 1900, de l'autre côté du miroir, de Gilles Schlesser (Parigramme)
    Dumbo sur canapé, de Chris Simon (La Bourdonnaye, "Pulp. Brooklyn paradis : l'intégrale")
    Dernier voyage à Niceville, de Carsten Stroud (Le Seuil)
    Pandemia, de Franck Thilliez (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Alabama shooting, de John N. Turner (L'Aube, "L'Aube noire")
    Le Manuscrit Robinson, de Laurent Whale (Critic, "Thriller. Les Rats de poussière")
    En main propre ! : roman policier mais pas que..., de Jérôme Zolma (Lajouanie)

    Fictions adulte poche :
    Chaos de famille, de Franz Bartelt (Folio, "Folio policier")
    Les Ombres du Rochambeau, de Thierry Bourcy (Folio, "Folio policier. Une enquête de Célestin Louise, flic et soldat dans la guerre de 14-18")
    Trottoirs du crépuscule, de Karen Campbell (Points, "Policiers")
    L'Assassinat d'Hicabi Bey : Alper Kamu, cinq ans, détective, d'Alper Canigüz (Le Livre de poche, "Policier")
    Diables au paradis, de Franco Di Mare (Le Livre de poche, "Policier")
    La Torche ardente, de Paul Charles Doherty (10-18, "Grands détectives")
    Mauvaise graine à Brest, de Françoise Dubois (Astoure, "Breizh noir")
    Du sang sous les collines : les enquêtes de Maud Delage, de Marie-Bernadette Dupuy (Archipoche)
    Tu me plais, de Jacques Expert (Le Livre de poche, "Thriller")
    Le Lecteur de cadavres, d'Antonio Garrido (Le Livre de poche, "Policier")
    Le Disciple, de Michael Hjorth & Hans Rosenfeldt (10-18, "Domaine policier")
    Mademoiselle solitude, de Bill Pronzini (Folio, "Folio policier")
    Les Rues de Santiago, de Boris Quercia (Le Livre de poche, "Policier")
    Les Suppliciés du Goëlo, de Fanch Rebours (Astoure, "Breizh noir")
    La Main étrangère, d'Agnès Ruiz (City, "Poche. Thriller")
    Les Âmes captives, de Clara Salaman (Le Livre de poche, "Thriller")
    Le Garçon qui ne pleurait plus, de Ninni Schulman (Points, "Policiers")
    Nouvelles exotiques, de Georges Simenon (Folio, "Folio policier")
    Retour à Niceville, de Carsten Stroud (Points, "Thriller")
    Dawa, de Julien Suaudeau (Points, "Policiers")

    Romans & nouvelles étrangers :
    Je n'avais rien compris, de Diego De Silva (Presses de la Cité, "Domaine étranger")
    D, de Robert Harris (Pocket, "Best")
    Un autre nom pour l'amour, de Coleen McCullough (L'Archipel, "Les Inoubliables")
    Banjo, de Claude McKay (L'Olivier, "Replay")
    Les Doutes de Salaï : voleur, menteur, entêté et glouton : sur les enquêtes de Léonard de Vinci son père adoptif, de Rita Monaldi & Francesco Sorti (10-18, "Grands détectives")
    Le Centre Pouchkine, de Simon Sebag-Montefiore (Pocket, "Best")

    Romans & nouvelles français :
    Ombres et lumières de Costebelle, de René Barral (De Borée, "Terre de poche")
    Monica, de Michel Berthod (De Borée, "Roman")
    Virtuosa ostinato, de Philippe Carrese (L'Aube, "L'Aube poche")
    Caché dans la maison des fous, de Didier Daeninckx (Doucey, "Sur le fil")
    Le Passé malgré nous, de Pierre Delerive (Plon)
    Le Carnet retrouvé de monsieur Max, de Bruno Doucey (Doucey, "Sur le fil")
    Dahl sonj ez out den !, de Yann-Vadezour Lagadeg (Emgleo Breiz, "Godell")
    En izlonk ar gêr vraz, de Yann-Vadezour Lagadeg (Emgleo Breiz, "Godell")
    Au temps pour nous, de Caroline Lunoir (Actes Sud, "Domaine français")
    Fasciste, de Thierry Marignac (ActuSF, "Hélios")
    Rien ne finit, d'Emmanuel Moses (Gallimard, "Blanche")
    Emmène-moi là-bas, de David Ramolet (Ella)
    La Légende de Pierrot le Fou, de Rodolphe (Michalon)
    Les Aventuriers du Missouri : Sacagawea, Lewis et Clark à la découverte d'un nouveau monde, de Daniel Royot & Vera Genova (Vendémiaire, "Chroniques")
    La Clef des portes closes, de François Winling (L'Harmattan, "Éritures")

    Bandes dessinées :
    Uncanny X-Men. 1, de Brian Michael Bendis & Chris Bachalo (Panini comics, "Marvel now !")
    Alerte nucléaire, de Jean-Michel Charlier & Francis Bergèse (Dupuis, "Les Aventures de Buck Danny : les aventures complètes")
    Lamsari et le trésor des Oudayas, de Malika Dahl & Jean-François Chanson (L'Harmattan, "L'Harmattan BD")
    Les Espions qui venaient du froid, de Dreamworks (Soleil, "Soleil jeunesse. Les Pingouins de Madagascar")
    La Druzina : 1914-1918, de Jacques Mazeau & Brada (Glénat, "Vécu. La Druzina")
    Romanji, de Hugues Micol (Cornélius, "Collection Pierre")
    Hellboy. 14, Masques & monstres, de Mike Mignolia & James Robinson (Delcourt, "Contrebande")
    Savage, de Pat Mills & Charlie Adlard (Delcourt, "Contrebande")
    Les Mémoires de Mathias. 2, Le Masque iroquois, de Moloch & Marcel Uderzo (Idées +, "Aventure")
    Le Paradis des chasseurs, de Jean-Pierre Pécau & Benoît Dellac (Delcourt, "Histoire & histoires. Lignes de front")
    The Superior Spider-Man. 4, de Dan Slott, Ryan Stegman & Giuseppe Camuncoli (Panini comics, "Marvel now !")
    Daredevil. 2, de Mark Waid, Chris Samnee & Javier Rodriguez (Panini comics, "Marvel now ! All-new")
    Ghosted. 3, Désir de mort, de Joshua Williamson, Davide Gianfelice & Goran Sudzuka (Delcourt, "Contrebande")

    Mangas :
    Area D. 8, de Kyôichi Nanatsuki & Kyung-Il Yang (Pika, "Pika seinen")
    L'Île des téméraires. 4, de Shûhö Sato (Kana, "Big Kana")

    Littérature de jeunesse (documents) :
    Voltaire, écraser l'infâme, d'Isabelle Wlodarczyk (Oskar, "Histoire & société")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Lily mène l'enquête : cherche et trouve dans Paris, de Peggy Nille (Nathan Jeunesse)

    Fictions jeunesse :
    La Vengeance d'Isis, de Sylvie Allouche (Oskar, "Oskar polar")
    Un cadavre dans la bibliothèque, d'Agatha Christie (Le Livre de poche jeunesse, "Policier")
    L'Exploit de Gara, de Chantal Crétois (Bayard Jeunesse, "Bayard poche. J'aime lire")
    À l'assaut des flammes : dans la peau d'un pompier, de Madeleine Deny & Cécile Jugla (Nathan Jeunesse, "Tu es le héros !")
    Stormbreaker, d'Anthony Horowitz (Harrap's, "Harrap's teens. Alex Rider")
    Le Guide des guides, de Siri Kolu (Didier Jeunesse, "Les Filouttinen")
    Ce qui dort dans la nuit, d'Érik L'Homme (Gallimard-Jeunesse, "Folio juinio. A comme Association")
    Arghentina, Argentina..., de Christophe Léon (Oskar, "Oskar poche. Histoire")
    Avengers : l'ère d'Ultron, des studios Marvel (Hachette Jeunesse, "Bibliothèque verte. Plus. Marvel")
    Papy et le parachutiste, de Julien Moca & Julien Bringer Deik (Miroir aux troubles, "Pédago'dys")
    Mystère et crustacés, de Jean-Michel Payet (Milan jeunesse, "Polar. Les Enquêtes de Scarlett et Watson")
    Face à face, de Bertrand Puard (Le Livre de poche jeunesse, "Fictions")
    Trafic à la clinique, d'Élisa Vix (Oskar, "Oskar polar")
    Uglies. 3, Specials, de Scott Westerfeld (Pocket jeunesse, "Moyens formats littéraires")

    Cinéma, télévision & radio :
    Dictionnaire du western, de Claude Aziza & Jean-Marie Tixier (Vendémiaire, "Cinéma")

    Théâtre (pièces) :
    Menteries & autres monologues, de Marie-Louise Audiberti (Triartis, "Échappées brèves")

    Littérature (théorie & études) :
    Du tribunal au livre (et vice versa) : femmes et sorcières dans la littérature italienne (XVe-XVIe siècles), de Mirco Bologna (Publications de l'université de Saint-Étienne, "Les Scripturales")
    Crime et sexualité dans la culture russe : à propos de la nouvelle de Nikolaï Leskov Lady Macbeth du district de Mtensk et de ses adaptations, de Catherine Géry (H. Champion, "Littératures étrangères")
    Un homme en trop : réflexions sur l'archipel du goulag, de Claude Lefort (Belin, "Alpha")

    Mémoires littéraires & correspondance :
    Les Carnets du palais noir : journal de la prison de Lecumberi ; suivi de Lettres à Elena Poniatowska, d'Álvaro Mutis (Grasset)

    Biographies & généalogie :
    Margis : de la Somme au Tonkin : 1939-1946, de Jean-François Luiggi (Lacour-Ollé)

    Histoire de France :
    Mémoires, de Joseph Fouché (Perrin, "Tempus")
    L'Enfermé, de Gustave Geffroy (Amourier, "Bio")
    Charles Porte, le flic de Jean Moulin, de Gérard Leray (Ella)
    Jean Zay, un républicain, de François Marlin (E. infimes, "Histoire")
    Dans l'enfer d'Oradour : le plus monstrueux crime de la guerre, de Pierre Poitevin (Les Traboules, "Documents")
    La Traversée de mal : entretien avec Jean Lacouture, de Germaine Tillion & Jean Lacouture (Arléa, "Arléa poche")
    L'Esprit de Résistance au Panthéon : les héros ne meurent jamais, de Bernard Zahra (Riveneuve)

    Histoire de l'Europe :
    Non coupable à Nuremberg : mémoires, de Franz von Papen (Déterna, "Documents pour l'histoire")
    Hitler face à Staline : le front de l'Est, 1941-1945, de Philippe Richardot (Belin, "Alpha")
    Des sursauts du IIIe Reich à l'exil argentin : année 1945-année 1952, de Hans-Ulrich Rudel (Déterna, "Documents pour l'histoire")

    Histoire des autres continents :
    La Fin de l'Algérie française et les juridictions d'exception : État, justice et morale dans les procès du putsch d'Alger et de l'OAS, de Raphaël Draï (Manucius, "L'Historien")
    Journal d'Hiroshima : 6 août-30 septembre 1945, de Michihiko Hachiya (Tallandier, "Texto")

    Régionalisme :
    Le Pays d'Auge, un des berceaux de la résistance normande : et la libération de Cabourg, Deauville, Trouville, Saint-Arnoult, Touques, Saint-Gatien-des-Bois, Quetteville, Beuzeville, Cormeilles, Épaignes, Villerville, Honfleur : compilation de témoignages, récits, textes et articles de presse, de Ghislain Quétel (Cahiers du temps)

    Criminologie & prisons :
    La Bible du crime, de Stéphane Bourgoin (La Martinière)
    La Clef : révélations sur la fraude fiscale du siècle, de Gérard Davet & Fabrice Lhomme (Stock)
    Scènes de crime : 60 portraits de meurtriers célèbres, de Jacques Expert (Presses de la Cité)
    Serial killer : le côté sombre de la nature humaine, de Brian Innes (White star)
    Aux rythmes de l'enfermement : enquête ethnographique en institution pour jeunes délinquants, d'Alice Jaspart (Bruylant)
    Orange is the new black, de Piper Kerman (Pocket)
    Des femmes dans la mafia : madones ou marraines ?, de Milka Khan & Anne Véron (Nouveau monde, "Documents")
    100 crimes à Paris : empoisonneurs, prêtres, courtisanes, adultères, crapules, invertis, voisins..., d'Olivier Richou & Michel Martin-Roland (L'Opportun)
    Une vie au goulag, de Dimitri Vitkovski (Belin, "Alpha")

    Politique, conditions et conjectures politiques & personnages politiques :
    L'Histoire d'un rescapé de la dictature, de Balaam Faustin Facho (Paari)
    Liens : Les Morts renaitront un jour |Un os dans le riz |Trottoirs du crépuscule |L'Assassinat d'Hicabi Bey : Alper Kamu, cinq ans, détective |Diables au paradis |Du sang sous les collines |Le Lecteur de cadavres |Mademoiselle solitude |Les Rues de Santiago |Retour à Niceville |Dawa |Face à face |Scènes de crime : 60 portraits de meurtriers célèbres |Alabama shooting |Les Monstres |Une fleur en enfer |Tuer Alex Cross |Pandemia |Le Manuscrit Robinson |Aveuglé |David Ellis |Roger Jon Ellory |Pierre Lemaitre |Arnaud Papin |James Patterson |Gilles Schlesser |Franck Thilliez |Laurent Whale | Zolma |Thierry Bourcy |Karen Campbell |Paul Doherty |Marie-Bernadette Dupuy |Antonio Garrido |Bill Pronzini |Boris Quercia |Georges Simenon |Colleen McCullough |Philippe Carrese |Didier Daeninckx |Thierry Marignac |Agatha Christie |Erik L'Homme |Bertrand Puard |Élisa Vix |Stéphane Bourgoin |Michel Martin-Roland

Au clair de la lune...

... Mon ami Pierrot. Il est bien là le truand fascinant, celui que l'on rêvait d'être dans la cour de récré quand on jouait aux gendarmes et aux voleurs parce que la veille à la télé, à la séance du "Cinéma du Dimanche soir", on avait retapissé, bien calé entre papa et maman, Le Gang de Jacques Deray avec Alain Delon. Le Gang, ce roman de Roger Borniche, ex-super-flic qui romança ses mémoires à l'âge de la retraite pour mieux nous narrer comment il avait passé les cadènes au terrible Émile Buisson et coursé sans relâche... Pierrot le Fou. Déjà. Cette page de l'histoire police face à l'ennemi public number one, je la connaissais pour avoir lu le Borniche et vu le Deray justement, et je dois dire que l'ouvrage de Rodolphe est, dans les grandes lignes, conforme aux faits tels qu'ils ont été racontés par ses aînés, et se sont, d'ailleurs, vraisemblablement déroulés.
Oui, il est là le personnage principal. Comme sont là le Paris d'après-guerre, les Tractions Avant, les costards croisés, les pompes cirées, les P38 qui défouraillent pour un regard de trop, les putes, les macs, les boîtes de Montparnasse et de Saint-Germain-des-Prés, les bouteilles de Roteuse, l'argent qui sort des poches, les filles faciles, les règlements de compte, les condés, l'argot, les ex-gestapistes épargnés par les comités d'épuration, les ex-résistants livrés à eux-mêmes avec flingues en héritage, et l'équilibre nécessaire pour ce genre d'ouvrage entre l'authentique et le folklore.
Oui, tout est là. Seulement ça ne suffit pas. Car si au clair de la lune on voit tout ça (et c'est vrai qu'il y aurait de quoi se faire une bath partie de "si on dirait que j'étais..." à la récré du midi), si la coquille est jolie et appétissante, il faut bien reconnaître qu'il n' y a pas grand-chose à grailler dedans. L'auteur, par ailleurs scénariste de bandes dessinées, aime le cinoche et ça se sent. Ça se sent tellement bien qu'en lisant son book, j'ai eu l'impression d'être devant un grand écran... Et d'y trouver le même vide que je trouve maintenant quand je vais réellement au cinéma. Y a tout, comme dans Mesrine ou Cloclo sauf que, et il faut croire que c'est le mal actuel, ce n'est pas habité. Ça commence par la fin, par la mort du "héros" (autre mal actuel), et puis les anecdotes s'enchaînent, racontées par un narrateur imaginaire, écrivain qui aurait fréquenté la bande à Pierrot, mais on n'y est pas. Ça serait comme de gagner un billet pour une croisière et de rester sur le quai avec un commandant de navire qui nous annoncerait depuis le pont avec un mégaphone que le troisième jour on pourra admirer tel archipel, que le cinquième jour on fera escale à tel endroit, que le huitième jour il y aura une chasse au trésor, que... que... mais on reste sur le quai.
Il y a la forme et... rien.
Je ne me suis pas retrouvé à Paname, je n'ai pas frémi, pas tremblé, pas eu envie de savoir coûte que coûte la suite des aventures à en oublier de descendre à ma station de métro ou à pester contre le sommeil qui m'embue les carreaux. Pire : moi qui viens d'arrêter de fumer je n'ai même pas eu envie d'en griller une. Pourtant le gros de l'histoire se passe en 1946. Merde ! La bonne goldo, la gitane, la camel ricaine, le cigare, du gris, du brun, du blond et personne pour te gâcher la goulée avec le cancer (à cette époque-là, le crabe se contentait d'être un crustacé). "Tiens ! Fume mon gars, c'est du bon !", qu'on entendait partout. Eh ben, vous me croirez si vous voulez mais je n'ai même pas eu le moindre début de désir de m'enfumer la gueule, les frusques et l'appart. Alors que l'autre jour quand je regardais un "Laurel et Hardy" et qu'à un moment Laurel allume sa pipe, j'ai... Enfin passons.
Donc oui, il y a tout. Il y a les personnages. Loutrel a un regard, Attia est grand, Danos est costaud. D'accord, mais on ne les voit pas. Ce ne sont que des silhouettes, ce qui est quand même un tantinet emmerdant pour des protagonistes de premier ordre. Il y a des braquages mais qui ne sentent pas la poudre, pas la tension, pas le suspense. Des histoires de fesses qui ne font pas bander. Des suppositions qui deviennent des vérités (il n'est pas prouvé par exemple, comme l'affirme l'auteur, que le docteur Petiot venait chercher rue Lauriston, dans les caves de la gestapo française, du combustible cadavérique pour sa chaudière). Il y a des lieux, des noms de rue, mais pas de décor, pas d'odeur, pas de goût qui vient dans la bouche, pas cette magie qui nous fait dire : "Mais bordel de Dieu ! Pourquoi que j'ai pas vécu ça, moi ! Je suis né trop tard. Fait chier !" Et pourtant, Dieu sait que ce n'était pas le temps du farniente.
On lit mais on ne ressent rien. Et surtout pas cette étrange atmosphère du bordel de la libération, de cette période trouble où les anciens collabos et les anciens résistants se confondaient en nouveaux truands, ère embrouillée qu'un écrivain comme Alphonse Boudard (par ailleurs adaptateur du film Le Gang) savait si bien nous rendre et dont, justement, les gangsters comme Pierrot le Fou ont su profiter pour commettre leurs exactions. Il est vrai que lui, Boudard, la chienlit de 45 il l'avait vécue en direct live et aux premières loges. Mais je ne pense pas que ça soit cela la clé de l'énigme. Je pense même que Rodolphe est sincère, qu'il fait honnêtement son travail, que c'est un passionné et qu'il aime ce qu'il raconte. En fait, je crois que le problème est lié à l'obligation actuelle d'être efficace. Il faut en mettre plein la vue. Il faut que le lecteur, ou le spectateur car j'insiste sur le fait que je ressens la même chose au cinéma, en ait pour son pognon. Il faut que ça rentre dans le vif du sujet tout de suite et que ça en jette.
Alors oui, ça en jette... en apparence.

Citation

Je le regardais en loucedé, et vraiment il faisait peur. C'est son regard surtout qui était bizarre. Plus tard, j'ai compris pourquoi. En partie au moins. Aux Bat'd'Af qu'il avait fait avant-guerre et où il avait rencontré Jo, il s'était fait tatouer deux petits points au coin de l'œil.

Rédacteur: François Legay mercredi 15 février 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page