L'Aigle de Bonelli

Ma capacité de concentration est si mauvaise que je m'y perds.
Christoffer Carlsson - Nuit blanche à Stockholm
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Roman - Thriller

L'Aigle de Bonelli

Ethnologique - Sportif - Braquage/Cambriolage - Road Movie MAJ mercredi 27 mai 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Bruno Gallet
Paris : Anne Carrière, février 2015
344 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-84337-669-6

Plus froide sera la chute

Pour certains, c'est la mer qui est l'élément le plus incontrôlable, le plus dangereux, celui auquel l'homme doit s'affronter pour mesurer la grandeur. Pour d'autres, c'est plutôt la montagne qui joue ce rôle. Bruno Gallet est guide de haute montagne, c'est dire s'il a choisi son camp. En tout cas, il connaît son domaine, et c'est avec réalisme et un certain sens du détail qu'il va décrire l'itinéraire mouvementé de ses personnages.
L'histoire est limpide : David, un fils de bonne famille, mais un peu raté, veut se venger de son père qui, non seulement, est peut-être à l'origine de la mort de son épouse mais est également le rival qui lui vole la femme qu'il aimait. Coup de chance pour lui, son père est non seulement riche mais il détient dans son coffre des pierres précieuses non répertoriées. D'autre part, David a travaillé dans les services de sécurité et connaît les failles pour accéder au coffre-fort paternel. Son idée est des plus simples. Il s'agit de voler les diamants puis de fuir par le chemin le plus inhabituel et le moins contrôlé par les douanes : les contreforts alpins. Mais tout n'est pas aussi simple qu'il y parait. Son guide et ami se blesse durant l'ascension, et le père découvre trop vite le vol. Sa fiancée, championne d'alpinisme, se lance à la poursuite du fils indigne...
D'un point de vue stylistique, le roman est traditionnel avec son écriture limpide, qui détaille avec soin le travail de la montagne, et qui est émaillée d'expressions, d'éléments de l'histoire et des hommes qui ont marqué la discipline. L'intrigue y ajoute l'ensemble des éléments d'alpinisme : montées classiques, exercices d'équilibriste le long des parois verticales, chute dans les crevasses, descente dans les entrailles des glaciers où la plus extrême beauté côtoie le pire danger.
Toutes ces descriptions associées au sens du détail de l'auteur et des éléments véristes, ponctuent une intrigue dramatique qui se déroule sur une suite de péripéties qui manquent parfois de suspense. La tension nait de la lutte contre les éléments - l'altitude, la chute, le froid, la nuit, l'orage violent, le brouillard, les mouvements craquants d'un glacier alors que l'on se trouve à l'intérieur plus que par l'atmosphère policière qui reste saupoudrée. Du coup, les éléments sentimentaux ou la partie finale semblent plus se trouver là pour donner un peu d'épaisseur que par véritable logique interne.

Citation

Passé la concavité et arrivé au 'ventre de la belle-mère', bombé et glissant comme une coquille d'œuf, David se retrouve bloqué comme tout à l'heure son compagnon.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 27 mai 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page