Point Dume

Dans l'amas couturé qui servait de figure à Gaston Labouchère, deux prunelles brillantes attestaient de la malice de l'ancien caporal. Il savait tout, Fend-la-gueule. Il n'avait pas son pareil pour décrypter les gens, il lisait sur les visages comme dans un livre ouvert. Peut-être parce qu'il n'avait plus le sien depuis Verdun.
Julien Heylbroeck - Malheur aux gagnants
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 décembre

Contenu

Roman - Noir

Point Dume

Social - Assassinat MAJ dimanche 01 mars 2015

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Dan Fante
Point Doom - 2014
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Samuel Todd
Paris : Le Seuil, octobre 2014
368 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-02-115922-6
Coll. "Policiers"

Malibu, terminus abattoir

Découvrir un nouveau livre de Dan Fante, c'est comme retrouver une voix amie que l'on a laissé la veille ou l'avant-veille, une voix désabusée et comique qui vous raconte le pire en ayant l'air de plaisanter. De ce point de vue, Point Dume, le nouvel opus de notre bienheureux déjanté, ne faillit pas à sa réputation.
JD Fiorella, le narrateur principal de ce roman noir, ressemble comme deux gouttes de bourbon à son auteur : il habite Malibu, en Californie, a fait trente-six métiers et participe aux réunions de quartier des Alcooliques Anonymes. Ainsi, la première partie du livre est-elle consacrée à l'évocation satirique du petit monde de Los Angeles, où le fric peut tout acheter, à condition d'en avoir des paquets. JD, lui, est sans travail et habite chez maman, qui tire l'horoscope aux stars du show-biz. Enfin, il finit par en dégotter un : revendeur de Toyota d'occase. Autant dire le job merdique par excellence : qui voudrait d'une Toyota dans une ville où l'on se déplace de préférence en Hummer pour faire ses courses ?
Mais les choses vont se compliquer pour JD : son vieux pote Woody est assassiné dans sa chambre d'une façon méthodique et sadique ; une certaine Sydnye, fille complètement branque d'un producteur psychopathe, manque de tuer JD sur la route à bord de son bolide. Bien entendu, les fils de ces deux histoires vont finir par se croiser : JD, ancien détective privé himself, reprend du service et va se plonger dans le monde pas très frais des people de Los Angeles. Seule contrainte : Fiorella, alcoolique repenti, doit tout faire pour ne pas replonger dans la bibine. Mais justement, ça tombe bien, l'enquête qu'il va mener tambour battant lui donnera l'occasion d'assurer son salut de ce côté-là.
Chronique sociale, satire, livre de désintoxication, roman noir, Point Dume est tout cela à la fois. L'écriture, comme toujours, est ciselée comme la lame d'un rasoir ; l'horreur n'est jamais loin, et l'humour aussi. Publié dans la prestigieuse collection "Seuil policiers", Dan Fante rejoint les grands noms du genre, comme Michael Connelly qui le connaît bien.
Comme quoi, il n'y a pas que des vendeurs de bagnoles aux States : il y en a qui croient encore aux bonnes histoires qui font rire et pleurer !

Nominations :
Prix Mystère du Meilleur roman étranger 2015

Citation

Les chiens avaient beau être calmés, j'ai quand même décidé de ne prendre aucun risque. Sortant de ma poche les deux somnifères [...] j'ai retroussé les babines de chaque clébard et leur ai filé chacun un cacheton. Bonne nuit, les petits.

Rédacteur: Pascal Hérault dimanche 01 mars 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page