Touchez pas au roquefort !

Au fond de lui, Wiggins n'en était pas tout à fait convaincu. S'il avait fait des études, peut-être aurait-il pu quitter Whitechapel et avoir un vrai métier... Mais peut-être n'aurait-il jamais connu Sherlock Holmes. On ne savait jamais vraiment ce qui était bien pour vous ou pas. Dans un sens, c'était presque mieux de ne pas avoir le choix.
Béatrice Nicodème - Wiggins et la nuit de l'éclipse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 14 décembre

Contenu

Roman - Policier

Touchez pas au roquefort !

Hard boiled - Braquage/Cambriolage - Infiltration MAJ jeudi 25 septembre 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

À partir de 5 ans

Prix: 4,9 €

Bernard Stone
Inspector Mouse - 1978
Ralph Steadman (illustrateur)
Traduit de l'anglais par Jean-François Ménard
Paris : Gallimard jeunesse, septembre 2014
32 p. ; illustrations en couleur ; 19 x 14 cm
ISBN 978-2-07-066236-4
Coll. "L'Heure des histoires", 89

Une histoire qui sent le fromage

L'entrepôt de Grasdouble a été littéralement vidé de tout son fromage. Un braquage qui ne peut laisser insensible les souris, friandes comme nous le savons bien, de fromages en tous genres. Heureusement, l'inspecteur Souris (épaulé de son adjoint Sam Ledentu) débarque et remonte une piste qui l'emmène sur le port, dans les bas-fonds de la ville, au abords du Club du Bleu d'Auvergne, là où les hangars abritent les pires bandes de malfrats aux noms qui puent le fromage (comme Dédé Parmesan, Freddy Munster et Betty Quartdebrie), à la mine patibulaire et au relent nauséabond. Cette intrigue classique de Bernard Stone revisite, use et n'abuse pas, des codes du polar et du hard boiled dans un monde nocturne anthropomorphique et quasi souterrain avec intrigue, filature et piège tendu. L'imagination bat son plein, et les nombreuses et jolies illustrations de ce monstre sacré de Ralph Steadman viennent ajouter à l'atmosphère mystérieuse, noire mais surtout pas glauque. Pour un peu, on naviguerait à bord d'une péniche pleine de roquefort et de forces de police, cachés par le brouillard épais. Pour un peu, on se croirait dans un rade fumeux à écouter du blues en mangeant du cheese cake. Pour un peu, on se surprendrait à surprendre le gang des voleurs de frometons. Il n'y a pas à dire, l'intrigue est fondante à souhait, il y a des trous de gruyère un peu partout, du moelleux en veux-tu, en voilà. Bref : ça fouette !

Citation

Lorsqu'ils poussèrent la porte du club, l'orchestre des Rock Forts était en train de jouer : il y avait John Reblochon à la batterie, Duke Emmenthal au piano et Hornett Chavignol au saxophone ténor. Ils accompagnaient Rosy Coulommiers, la chanteuse de charme du groupe.

Rédacteur: Julien Védrenne mercredi 24 septembre 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page