Le Côté sombre de la loge

D'abord un reflet qui vient de l'église, maintenant un curé un peu trop curieux qui fait des photos du bateau - Et si ce reflet venant de l'église était celui du soleil sur une... lentille d'objectif ? - Bravo ! Si ça c'est pas du pouvoir de super déduction, je ne m'y connais pas ! Le Saint-Esprit est loin de te négliger en ce moment, toi ! 
François Boucq & Yves Sente - Le Janitor 3 - Les Revenants de Porto Cervo
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 septembre

Contenu

Roman - Noir

Le Côté sombre de la loge

Historique - Social MAJ vendredi 22 août 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Henri Weigel
Suresnes : Les Éditions du Net, octobre 2013
314 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-312-01413-5

Trente Glorieuses opaques

Aujourd'hui, on vante encore les charmes passés de l'ascenseur social à la française. Nul doute que les époux Berger en sont une pure expression symbolique : lui, Louis, est fils de paysan, et elle, Juliette, de petits notables de province, durant les Trente Glorieuses. Ensemble, ils montent sur Paris, deviennent concierge et professeur, puis riches, influents et s'engagent alors en politique. Toute cette fortune, ils l'ont acquise à la force du poignet, certes, mais aussi en bénéficiant de l'héritage d'une vieille dame dont ils s'occupent. Un héritage immobilier qu'ils vont faire fructifier en épousant les progrès de leur temps. D'une sorte de rente financière basée sur les loyers et les revenus agricoles, ils vont investir dans les industries innovantes, dans la construction de grands ensembles, et dans le tourisme (re)naissant. Mais toute fortune cache sans doute derrière elle de sombres affaires et, à trop vouloir chercher, les journalistes peuvent surtout y trouver la mort.
Le roman de Henri Weigel est écrit dans un style très particulier. L'auteur reste très en retrait, offrant un récit dépouillé, proche d'un essai historique, comme s'il racontait une histoire réelle, une aventure humaine derrière laquelle il s'effacerait. Cela lui permet d'accélérer ou de ralentir l'action suivant ses désirs. D'autre part, à l'instar de la période qui, si elle fut glorieuse économiquement fut aussi celle de la fin d'une France ancestrale avec son introduction dans la modernité, dans le passage d'un paternel général de Gaulle au "banquier" Pompidou. C'est ainsi que la trajectoire des Berger est aussi un mélange de candeur, de volonté et d'arrivisme : ne citons pour exemple, afin de ne pas déflorer l'intrigue, que l'exemple des concierges. Au début du roman, les concierges parisiens se réunissent autour de Berger pour effectuer des punitions collectives contre l'arrivée massive de concierges portugais moins onéreux. Lorsqu'ils deviendront propriétaires, les Berger s'empresseront de nommer des concierges portugais pour s'occuper de leurs biens immobiliers...
Roman historique, amoral dans le sens où jamais les personnages ne sont jugés pour les actions positives ou négatives qu'ils commettent, Le Côté sombre de la loge est l'occasion d'offrir une vision noire d'une trajectoire sociale et sociologique de la France des années 1960.

Citation

L'été 1961 coule comme un fleuve paisible, prometteur, chaud et sec. Du 19 au 27 septembre, on vendange des raisins exceptionnellement concentrés, qui donnent un vin riche et puissant, d'un équilibre souverain.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 19 août 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page