Un mensonge explosif

Sous mes allures d'anar débraillé, vous savez bien, je cultive sans doute trop de principes. Trop pour vivre en paix ici-bas.
Marc Falvo - Mister Iceberg
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 14 novembre

Contenu

Roman - Policier

Un mensonge explosif

Terrorisme - Complot MAJ lundi 01 septembre 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Christophe Reydi-Gramond
Paris : Liana Levi, mai 2014
364 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-86746-729-5
Coll. "Policier"

Vérité en abyme

À peine arrivé en Amérique du Sud, un journaliste se jette par la fenêtre de son hôtel, entraînant dans la mort sa femme et son fils. Suicide étrange d'autant plus que les corps vont disparaître de la morgue. Chose plus étrange encore, cette famille avait depuis quelques semaines la bougeotte comme si elle essayait d'échapper à des tueurs. Et quel rapport avec cet ancien mercenaire, qui semble se trouver sur les mêmes lieux à quelques heures d'intervalle ?
Plus tard, dans le roman, on apprendra qu'en fait la famille n'est pas morte mais que le suicide a été mis en scène justement pour échapper à des tueurs. De fait, cet axe du livre montre surtout combien les apparences sont trompeuses, comment la réalité peut se cacher derrière des faux-semblants. Cette chasse à l'homme semble trouver son origine dans l'explosion de l'usine chimique AZF de Toulouse le 21 septembre 2001, dix jours à peine après les attentats du 11-Septembre. Clovis Lenoir, commissaire de l'antiterrorisme, ne croit pas à cet accident qui a fait trente et un morts et plus de deux mille cinq cents blessés, et essaie de trouver les traces d'un attentat. Mais qui a réellement intérêt à ce qu'éclate la vérité ? Qui est réellement à l'origine de l'attentat ?
Divers pistes nous entraînent dans une sombre nébuleuse liée à un groupe industriel russe et à une théorie "cosmiste".
Le roman de Chrisophe Reydi-Gramond oscille lui aussi entre ces pistes : il suit les personnages dans leur quête de la vérité. Mais chacun a besoin de maquiller les preuves, de transformer et tordre la réalité en fonction de ses propres intérêts.
Du coup, Un mensonge explosif se dilate entre l'enquête, contre l'avis même de sa hiérarchie, d'un policier, les recherches d'une famille dont le père, grand physicien, a disparu depuis des années ainsi que diverses considérations géopolitiques. Le style rend compte de ce côté labyrinthique et touffu dans sa construction et son écriture, en multipliant les chausse-trapes, les informations et la désinformation, en montrant que sitôt qu'une piste semble donner du sens, un personnage meurt, est victime d'un accident ou se trouve lâché par ses supérieurs, ce qui peut soit donner une "cohérence" de la confusion du monde, soit une difficulté pour le lecteur à comprendre le roman, identique à celle du citoyen pour comprendre l'actualité : il y a bien eu attentat à Toulouse mais pas pour les motifs que l'on croit, et le gouvernement le cache pour éviter une panique électorale !... Du politique tout craché...

Nominations :
Prix Polar Michel Lebrun
Prix Polar Michel Lebrun 2014

Citation

La question que vous devez vous poser maintenant, c'est quel est le visage, quel est le masque ? Question subsidiaire : avec quelle vérité avez-vous envie de vivre le restant de vois jours ?

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 18 août 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page