Les Fauves d'Odessa

Freud se doutait que s'il démasquait les pères incestueux de la bourgeoisie – dont une partie étaient les médecins qui lui adressaient des malades -, il n'aurait plus qu'à faire une croix sur sa clientèle. Or, comme il était obligé de gagner sa croûte, il a préféré laisser, d'après Konzak, les papas tripoter leurs petites filles.
Catherine Gildiner - Séduction
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 17 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Les Fauves d'Odessa

Road Movie - Trafic - Gastronomie MAJ vendredi 13 juin 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 6,9 €

Charles Haquet
Paris : Le Masque, juin 2014
300 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7024-4145-9

La grande malbouffe

Tracfood est un organisme spécialisé dans la traçabilité des aliments. Un métier qui peut être dangereux : pour avoir enquêté d'un peu trop près, Camille Dupreux se retrouve prisonnier de Zarkov, chevalier d'industrie qui aime les juteux trafics alimentaires avec la Chine. Marco, son associé, va se lancer à sa recherche. D'Odessa à la Chine, il va refaire l'itinéraire complexe que suit ce qui est destiné aux assiettes occidentales...
On peut dire que le bandeau "Prix du roman d'aventure" se justifie par son contenu et son genre : plus que de l'espionnage moderne à la Catherine Fradier, on a affaire à un bon vieux récit d'aventure internationale doublé d'un récit de dénonciation quasi-journalistique d'une efficacité redoutable (la plongée dans une usine à malbouffe chinoise est purement cauchemardesque) tout en montrant que tout le monde est plus ou moins coupable - des filières au consommateur prêt à tout pour économiser trois sous. Si on a droit à quelques clichés, de la prostituée de l'Est au grand cœur jusqu'à un retournement un peu prévisible, le tout est mené avec des personnages évoquant tant un ton décontracté des années 1990 et un côté aventure des années 1970 ou passe l'ombre de Belmondo ou Ventura. Le tout avec un style limpide et facile qui est l'apanage des bons populistes (au sens noble du terme) ; et de nos jours où l'on exige des auteurs de tirer à la ligne, en deux cent quatre-vingts pages bien senties, le tout est dégraissé ce qu'il faut. Certes, c'eût été léger pour un grand format, mais au tarif poche, ce serait plutôt une bonne affaire...

Citation

Jusqu'à midi, Andréa était en mode diesel. Les informations arrivaient au cerveau en ordre dispersé. Après, tout s'arrangeait : la belle mécanique se mettait en branle et plus rien ne l'arrêtait. Le pic d'activité cérébrale se situait autour de midi.

Rédacteur: Thomas Bauduret jeudi 12 juin 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page