La Brigade des fous. 2, Red code

Si tu veux coincer le shérif, faudra que tu le descendes…
Joseph Sargent - Les Bootleggers
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 12 décembre

Contenu

Roman - Thriller

La Brigade des fous. 2, Red code

Ethnologique - Religieux - Terrorisme - Complot MAJ mardi 29 juillet 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 9,9 €

Philip Le Roy
Paris : Rageot, juin 2013
256 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-7002-4313-0
Coll. "Thriller"

Enquête en trompe-l'œil

Ils sont toujours six adolescents, six jeunes gens aux capacités extraordinaires et aux personnalités atypiques ; ils sont la "Brigade des fous". Autiste, hyperactif, trisomique, geek... autant de signes distinctifs qui les mettent au ban de la société mais en font une unité redoutable et inattendue formée pour combattre les pires criminels. Et c'est cette fois le terrorisme que Philip Le Roy leur fait découvrir et combattre. Un deuxième tome des aventures de la "Brigade des fous" qui se dévore et joue avec les nerfs des lecteurs, pour leur plus grand plaisir.
Sem, Gwendoline, Méline, Adrien, Laurie et Diego sont des jeunes gens hors normes, et à ce titre incompris et rejetés. Pourtant, à eux tous, ils constituent un groupe d'amis dont les liens conduisent à une complémentarité essentielle à leurs existence, et à leur survie parfois. Réunis dans une unité qui a déjà fait ses preuves dans Blackzone, entrainés et hébergés dans la Citadelle, les adolescents reçoivent des ordres de missions très particulières qu'eux seuls semblent pouvoir mener à bien. Et qui mieux qu'eux pour infiltrer un réseau terroriste qui envoie d'Afghanistan des jeunes gens pour perpétrer des attentats-suicides, et voir au-delà des apparences ? Car il s'agit dans cet ouvrage de Philip Le Roy de dépasser les a priori. Si cet adage est déjà illustré par nos jeunes héros eux-mêmes, l'auteur y ajoute la variante de l'origine ethnique et religieuse : il est facile et courant d'en venir aux conclusions hâtives lorsque l'incompréhension domine et la peur s'installe. C'est en quelque sorte et en partie à partir de leur propre expérience de "parias" que la Brigade va se lancer à la recherche de trois adolescents recrutés par des réseaux terroristes internationaux, à peine sortis de l'enfance et appelés à devenir des martyrs.
La tolérance et l'acceptation de l'autre, qui sont des éléments très intelligemment utilisés par Philip Le Roy, et qui sous-tendent l'intégralité des aventures de "La Brigade des fous", prennent ici une nouvelle dimension - politique notamment. Avec beaucoup de tact également, l'auteur s'en prend aux idées préconçues et à la discrimination dues à une appartenance religieuse : être musulman ne veut pas dire être terroriste, et pratiquer une religion ne veut pas dire être extrémiste. Et le message passe admirablement bien : si l'intrigue n'est pas d'une originalité particulière – et cela n'a rien de négatif -, les discours et réflexions sont très cohérents, les actions convaincantes – si ce n'est réalistes, mais après tout, pourquoi pas -, les messages clairs et engagés juste ce qu'il faut.
"La Brigade des fous" va donc à nouveau, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs, sortir le gouvernement d'un mauvais pas en toute discrétion, avec pour seul objectif d'éviter le pire et d'apporter de l'aide à ceux qui en ont besoin : et si c'était cela qui était véritablement "étrange" ?

Citation

Nous sommes de plus en plus forts. Déjà supérieurs à eux. Bientôt, nous n'aurons plus besoin de leur autorisation pour agir. Un jour, c'est nous qui dicterons les règles.

Rédacteur: Catherine Thiéry jeudi 27 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page