À l'aube d'une autre guerre

J'ai bu pendant de longues années pour étancher ma soif. mais elle ne peut jamais vraiment être étanchée.
Stephen King - Docteur Sleep
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 novembre

Contenu

Roman - Policier

À l'aube d'une autre guerre

Historique - Social - Guerre MAJ lundi 17 juin 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 10 €

Yann-Fanch Le Fur
Bègles : La Lettre noire, janvier 2013
300 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-9544037-0-0

Grands principes, petites réalités

Le choix d'un cadre historique ou d'un décor peut être très intéressant pour construire son intrigue de polar. Il est possible de s'inspirer de l'univers géographique ou historique que l'on connaît le mieux ou alors de savoir se documenter et restituer avec plus ou moins de justesse une époque ou un pays. Yann-Fanch Le Fur, malgré son nom, n'a pas choisi d'évoquer sa terre de Bretagne. Il a multiplié les dépaysements possibles : son personnage central, Jermaine, est cajun, avec des ascendances noires qui le mettent en porte à faux dans l'Amérique des années 1940. De plus, ancien policier, il est entré dans la police militaire et est basé à Pearl Harbour. Tout pourrait être strictement routinier : arrestation de soldats ivres ou qui cherchent à racketter les commerçants locaux ou même bagarres dans les bars. Dans ce Pacifique encore en paix, notre policier file le parfait amour avec une vahiné locale. Mais ce calme va voler en éclats de plusieurs façons. Venu constater le suicide d'un soldat noir, Jermaine est surpris car les indices ne concordent pas et, très vite, les soupçons le portent vers une recrudescence du KKK qui aurait importé avec certains membres de l'armée ses idées. Mais ses "ennemis" n'entendent pas le laisser mener son enquête en paix. Une enquête qui va se compliquer sérieusement par la détérioration du climat. En effet, nous sommes en 1941 et les Japonais attaquent Pearl Harbour. Il faut régler des problèmes bien plus urgents que la mort suspecte d'un nègre... Le FBI arrive et demande l'aide des militaires pour interner les Nippo-Américains, les Nisei (une des pages sombres de l'histoire américaine qu'avait évoqué de manière très intelligente Bill Pronzini dans Le Mausolée de la vengeance, il y a quelques années). S'appuyant sur un arrière-plan historique qui rappelle une Amérique aux prises avec ses démons raciaux, à un moment où les choses basculent (ce fait est retranscrit par les doutes de Jermaine qui ne comprend pas bien pourquoi l'on arrête les Nisei), Yann-Fanch Le Fur mélange une intrigue et des personnages de facture classique mais efficaces, des éléments d'aventure décrits avec soin et rythme.

Citation

Ils se font serrer la main dans le sac, pour quelques malheureux dollars alors qu'ils se voyaient déjà nageant dans des piscines de billets !

Rédacteur: Laurent Greusard dimanche 09 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page