Rachel et l'étranger

Le corps assis à califourchon sur lui se détendit. L'aiguille avait traversé son œil.
Carl-Johan Vallgren - Le Tunnel
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 21 septembre

Contenu

DVD - Western

Rachel et l'étranger

Psychologique - Huis-clos MAJ lundi 27 mai 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 10 €

Norman Foster
Rachel and The Stranger - 1948
Howard Fast (co-scénariste)
Serge Bromberg (présentation)
Paris : Montparnasse, octobre 2006
1 DVD VOST-VF Zone 2 ; noir & blanc ; 19 x 14 cm
Coll. "RKO", 76

Huis-clos romantique

Après la perte de sa femme, David Harvey, fermier dans l'Ohio, qui possède des terres à l'écart de la communauté, tient à ce que son enfant soit bien éduqué. Il se résoud à épouser une femme (pour le principe et pour l'image donnée car un homme seul ne peut pas héberger une jeune femme fut-elle servante dans sa maison) qui est dans les faits la bonne à tout faire à demeure. Sans cesse comparée à celle qu'elle ne peut prétendre remplacer, Rachel se démène et fait fi de tout orgeuil jusqu'au jour où débarque Jim, solitaire à tous crins, mais qui est de retour à la civilisation dans le but avoué et surtout pas caché de se trouver une femme. Par le passé, lui et David ont déjà été rivaux. David finissant par se marier avec les conséquences que l'on sait. Alors qu'il courtise ouvertement Rachel, le regard de David sur celle-ci change peu à peu. Décidé à ne pas laisser David conquérir le cœur de sa femme-gouvernante-bonne à tout faire, il modifie son comportement. Mais c'est penser sans Rachel, elle-même, et l'arrivée impromptue d'Indiens dans la vallée. Rachel et l'étranger est un huis-clos sentimental avec un trio amoureux de première. Jugez du casting : Loretta Young (Rachel), Robert Mitchum (Jim) et William Holden (David). Robert Mitchum, malgré ses talents de chanteur et de joueur de banjo, aura fort à faire avec ce diable de William Holden, tourmenté par la mémoire de sa femme, aux prises avec un adolescent qui plonge dans l'adolescence. Le film est un tissu sociétal qui dénonce les convenances mais qui offre une fin à la fois prévisible et moralisatrice. Mais qu'importe : s'il n'y a pas de duel au révolver entre Mitchum et Holden (à peine une bagarre où les deux n'en sortent pas grandis), leur rivalité offre un plaisir non dénué d'intérêt.

Rachel et l'étranger (79 min.) : réalisé par Norman Foster sur un scénario de Howard Fast. Avec Robert Mitchum, William Holden, Loretta Young...
Bonus. Présentation de Serge Bromberg.

Citation

Je compte sur vous pour l'aider dans ses tâches. J'ai vu fleurir l'amour sur des terrains plus arides. Mais il faut parfois beaucoup de tendresse.

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 19 mai 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page