Lac noir

Le commissaire fit cette fois un aller sans retour de la galaxie à son nombril et se dit que lui aussi avait ses trous noirs. Et qui donc l'emporterait, de ses trous noirs ou sa force vitale ? Il avait toujours mené ce combat, mais depuis le départ de Mathilde, il doutait plus souvent de son issue positive.
Catherine Bessonart - La Palette de l'ange
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 septembre

Contenu

Nouvelle - Noir

Lac noir

Tueur à gages MAJ jeudi 16 mai 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 0,99 €

Jan Thirion
Bois-Guillaume-Bihorel : Ska, janvier 2013
26 p. ;
ISBN 979-10-234-0111-0
Coll. "Noire sœur"

Suicide-moi

Jacky, ex-flic, blessé au combat, souffre de son bras en moins. Après avoir surmonté la dépression, il s'est trouvé une occupation qui le fait vivre aisément et qui le comble en frissons. Jacky s'est inscrit sur un site de candidats au suicide. Du côté exécuteur. Certaines personnes veulent mourir, paient un service via un site Internet bien caché, prennent un rendez-vous, et se font tuer à l'heure prévue. Jacky s'en va exécuter son onzième contrat, quand il tombe sur Chloé, dont il était tombé amoureux en centre de rééducation...
S'en suit une chute (tous les sens du terme sont à prendre en compte) tordue. Les quelques personnages qui gravitent autour de Jacky sont tous sombres et que très partiellement évoqués. Jacky, personnage principal de cette nouvelle, n'est pas bien heureux n'ont plus. Pour s'en sortir, il est retourné en enfance grâce à un objet madeleine, et il s'est trouvé un hobby : tuer.
Cette nouvelle de Jan Thirion est publiée chez une éditeur numérique. On aurait préféré, qu'elle soit un peu plus courte... vingt-trois pages de textes, ce n'est pas, en soit, la mer à boire, mais quand les descriptions et les phrases n'en finissent pas, c'est long. À part l'ambiance, que l'on a décelé bien morbide, et qui est parfaitement bien entretenue, on a du mal à rester accroché à l'histoire.

Lac noir, de Jan Thirion sur le site des éditions Ska

Citation

L'ordre est simple. Si on lui dit : je voudrais parler à John Lennon, il arrête tout.

Rédacteur: Laura Durand samedi 27 avril 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page