La Nuit de Geronimo

Policiers, ils ont découvert le corps, traqué l'assassin, livré une tête à trancher à la justice sévère de leur temps ; écrivains, ils ont consignés leurs enquêtes, leurs intuitions, leurs idées, laissant aux nouvelles générations la trace écrite de tout ce qu'elles auraient si facilement ignoré.
Collectif & Bruno Fuligni - Souvenirs de police
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 02 juin

Contenu

Roman - Policier

La Nuit de Geronimo

Politique - Vengeance - Scientifique MAJ mercredi 26 décembre 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 7,6 €

Dominique Sylvain
Paris : Points, avril 2012
408 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7578-1774-2
Coll. "Policier", 2811

Actualités

  • 06/04 Édition: Parutions de la semaine - 6 avril
  • 09/11 Prix littéraire: Pierre Hanot prix Erckmann-Chatrian 2009
  • 18/09 Édition: Parutions de la semaine - 18 septembre
    Parmi les nouveautés de la semaine, que l'on divise en trois catégories (grand format, poche et gros caractères), il y a évidemment Les Brumes du passé, de Leonardo Padura au format poche. Retour de Mario Conde, le détective cubain. k-libre s'arrêtera très prochainement sur L'Affaire de Road Hill House, qui nous emmène sur un fait divers relaté, le meurtre d'un enfant de trois ans, qui en fait peut-être le premier écrit policier (loin d'être sûr). Le reste est à découvrir !

    Grand format :
    Fenêt sur cour, de Gino Blandin (Cheminements)
    Canicule, Collectif (L. Wilquin)
    La Stratégie du père, de Geoffroy de Clavières (Slatkine)
    Souffrez les enfants : jusqu'où irez-vous pour protéger ceux que vous aimez ?, d'Adam Creed (Ixelles)
    Tempête polaire, de Clive Cussler & Paul Kemprecos (Grasset)
    Presque mort, d'Åke Edwardson (Lattès)
    L'Affaire Crownbill, de Georges Evens & Corinne Evens (Flammarion)
    Hivernage, de Laurence Gavron (Le Masque)
    Pour la cause, de David Hosp (First)
    Diplomatie en kimono, de Frédéric Lenormand (Fayard)
    Monsieur X met les doigts dans une prise de conscience, d'Alice de Moras (Zythum)
    Mortels péchers, Collectif présenté par Elizabeth George (Presses de la Cité)
    Le Crime était déjà écrit, de Jean-Max Tixier (Presses de la Cité)

    Poche :
    Métal brûlant, de Sandra Brown (J'ai lu)
    L'Hiver continue au fond du magasin, de Françoise Laurent (Krakoen)
    Le Gardien du testament, d'Eric van Lustbader (LGF)
    Mortelle Écosse, de Stuart MacBride (J'ai lu)
    L'Âme détournée, de R. N. Morris (10-18)
    Les Brumes du passé, de Leonardo Padura Fuentès (Métailié)
    Cellules blanches, de Pierre Rehov (J'ai lu)
    Scandale du crime, de Nora Roberts (J'ai lu)
    La Clandestine, de Michael Robotham (LGF)
    L'Affaire de Road Hill House, de Kate Summerscale (10-18)

    Gros caractères :
    Un été ardent, d'Andrea Camilleri (Feryane Livres gros caractères)
    Morts sur la lande, d'Ann Cleeves (Feryane Livres en gros caractères)
    Sans un mot, d'Harlan Coben (Feryane Livres en gros caractères)
    Les Mystères de Venise - 1. Leonora agent du doge, de Loredan (Feryane Livres en gros caractères)
    La Nuit de Geronimo, de Dominique Sylvain (Feryane Livres en gros caractères)

    Liens : Fenêt sur cour |Presque mort |Hivernage |Diplomatie en kimono |Les Brumes du passé |L'Affaire de Road Hill House |Elizabeth George |Frédéric Lenormand |Gino Blandin |Clive Cussler |Åke Edwardson |Laurence Gavron |Françoise Laurent |R. N. Morris |Leonardo Padura |Kate Summerscale |Ann Cleeves |Dominique Sylvain |Stuart MacBride

  • 20/04 Auteur: Paris : Rencontre avec Dominique Sylvain

Petit clic pour grand boum

Dominique Sylvain sait créer des personnages vivants et attirant la sympathie à l'instar de Louise Morvan, la détective privée, avec ses doutes et ses failles de jeune femme, prise entre des amours anciennes et des rêves plus actuels, coincée entre des fidélités qui s'opposent, est décrite avec soin. En contrepoint, le "mercenaire" présenté dans La Nuit de Geronimo est lui aussi détaillé avec justesse et leurs rencontres, leurs points d'accroche ou de friction sont l'objet de scènes bien vues. Une enquête policière c'est le moment où une destinée individuelle rejoint des préoccupations plus collectives. Côté individuel, c'est un chercheur en génétique suicidé depuis de nombreuses années qui refait surface à travers des courriels anonymes. Cela provoque quelques remous à l'intérieur d'une famille qui se saisit de l'occasion pour régler des comptes internes. Côté collectif, l'enquête brasse la recherche OGM, les mafias russes et les sociétés de mercenaires. Et, pour faire la jonction entre les deux, un couple improbable avec donc une Louise Morvan chargée de savoir qui se cache derrière les lettres du corbeau, et un ancien militaire de choc, venant de l'ex-Union soviétique, qui veut venger la mort de son père, alors qu'il était en service commandé pour la famille de Geronimo.

Même si l'intrigue proprement dite éclate entre les deux versants privé et collectif de manière un peu abrupte et peut ne pas satisfaire, La Nuit de Geronimo pose des questions intelligentes sur les différentes facettes de la fidélité à ses amours, ses amis, sa famille et son passé. Au centre du roman se pose la question des OGM, et Dominique Sylvain offre des réponses mesurées, montrant bien comment le mieux peut être l'ennemi du bien, comment l'enfer se pave de bonnes intentions, sans verser dans le moralisme étroit ou les discussions de café de commerce. Elle sait manier son intrigue avec un humour distant, légèrement désabusé, propre aux détectives privés qui ont déjà vu tant de choses et qui s'obstinent à ne pas sombrer dans le cynisme mais à affronter le monde sourire aux lèvres. Et donne à ce roman une petite touche sympathique qui fait qu'on l'on est heureux de retrouver un personnage qui nous ravit, pour une intrigue bien ficelée avec une écriture déliée.


On en parle : L'Ours polar n°50

Nominations :
Prix Erckmann-Chatrian 2009
Prix Virtuel du Polar 2009

Citation

Un ex-flic entrait dans la ronde. Et les histoires d'anciens flics passés de l'autre côté étaient toujours une mauvaise nouvelle.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 20 décembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page