L’Élixir des Templiers

Pendant soixante ans, personne n'a vu les bijoux de Rosalie Gilder. Tout le monde commençait à partager mon avis : tout ça n'est qu'une légende, la lune de Shanghai est une légende, une histoire romantique née dans des temps difficiles. Mais maintenant ? Soudain, ils sont là, ces bijoux, et soudain, votre partenaire est tué.
S. J. Rozan - Shanghai Moon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 20 novembre

Contenu

Roman - Thriller

L’Élixir des Templiers

Historique - Religieux - Ésotérique MAJ dimanche 26 août 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Alfredo Colitto
Cuore di ferro - 2009
Traduit de l'italien par Caroline Roptin
Paris : Archipel, juin 2012
396 p. ; 24 x 15 cm
ISBN 978-2-8098-0720-2

Un chirurgien enquête dans Bologne au Moyen-Age.

Les avancées scientifiques ont, de tous temps, été combattues par les religieux. Pour la médecine, qui touche à la "création divine", les ratichons se sont particulièrement déchainés. Alfredo Colitto, dans son roman, revient de façon magistrale sur cette lutte et la croise avec l'éradication de l'Ordre des Templiers.

Trois hommes ont commis un acte odieux, il y a quelques années. Quelqu'un, qui connait leur crime, leur donne rendez-vous en mai 1391, à Bologne.
Mondino de Liuzzi est médecin, magister du Studium. Il cherche à progresser dans la connaissance en disséquant discrètement des cadavres.
Geraldo de Castelbretone est l'un de ses élèves. Mais en réalité, il est un Templier qui se cache.
Hugues de Narbonne a commandé le siège de Saint-Jean d'Acre.
Uberto de Rimini est un moine dominicain, l'inquisiteur de Bologne.
Remigio Sensi est banquier. C'est le seul qui accepte, encore, de prêter aux Templiers en fuite. Cependant, il ne le fait pas par bonté d'âme...
Les parcours de ces personnages vont se croiser, s'entremêler autour de celui d'un mystérieux assassin qui laisse derrière lui des cadavres suppliciés, dont le torse ouvert laisse apparaître un cœur en... fer.

Alfredo Colitto étaye son intrigue en mettant en avant la curiosité humaine qui pousse des scientifiques à s'affranchir des interdits, des restrictions morales, avec les conséquences induites. Il s'appuie, également, sur la chasse aux Templiers déclenchée par le pape Clément V et le roi de France Philippe le Bel. Cette traque s'est étendue à tous les lieux où les moines-guerriers étaient installés.
Cependant, l'auteur aborde cette poursuite des proscrits en donnant, essentiellement, le point de vue des Templiers. Cet angle est novateur, car c'est un aspect trop peu souvent développé. L'auteur apporte des éléments passionnants sur les doctrines des moines-soldats, sur la conception de leur engagement religieux et sur les avancées philosophiques faites par les membres de l'ordre confrontés à d'autres civilisations, d'autres approches culturelles.
L'auteur brosse une peinture passionnante de la ville de Bologne à la fin du XIVe siècle, des façons de vivre, de se nourrir. Il fait une description on ne peut plus réaliste de la façon de manger des potages quand on ne dispose ni d'écuelle individuelle, ni de cuillère. Il introduit, dans le cours de son intrigue, la lutte qui déchira nombre de communautés de l'époque avec cette guerre fratricide entre les tenants des guelfes et des gibelins.

On pourrait penser à la lecture du titre L'Élixir des Templiers : "Tiens, un roman de plus sur les légendes relatives à l'épopée ésotérique des Templiers !" Mais, ce livre se révèle une bonne surprise car il offre un angle d'approche innovant, une vision peu commune, avec une intrigue passionnante et une galerie de personnages aux caractères bien étudiés.

Citation

Les religieux combattaient avec obstination le développement de la science, mais étaient disposés à en profiter lorsqu'ils en avaient personnellement besoin.

Rédacteur: Serge Perraud vendredi 17 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page