Négropolis

Un enquêteur se devait de découvrir la culpabilité cachée derrière l'innocence.
Tom Rob Smith - Enfant 44
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 14 novembre

Contenu

Roman - Noir

Négropolis

Vengeance - Drogue - Gang MAJ lundi 30 avril 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17,9 €

Alain Agat
Paris : La Manufacture de livres, février 2012
256 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-35887-031-3

Nécro spirituel

Un roman noir c'est un roman qui cherche à coller à la réalité de son temps, à pousser ses personnages vers leur destin fatidique, à les coller dans la poisse. Dans Negropolis, d'Alain Agat, un avocat membre d'un parti politique veut pousser en avant une jeune femme qui a toutes les chances d'être élue. Par malheur cette jeune femme est amoureuse d'un truand - qui est lui-même en affaires douteuses avec l'avocat. Aussi convient-il de se débarrasser de l'homme, représentant à Paris d'un chef de gang. Ce sera fait presque sur l'heure mais sans compter sur l'impondérable : la sortie de prison du frère de la "victime" animé de son esprit de vengeance et qui, au lieu de suivre le chemin de la rédemption, lié à sa fratrie, va céder au code de l'honneur.
Dans ce roman noir, les personnages eux aussi sont noirs. Les deux frères travaillent pour un gang de trafiquants de drogue martiniquais. La mort de son représentant pousse le chef du gang à venir en Métropole voir comment sont traitées ses affaires. Dans le même temps, une équipe de foot arrive des Antilles pour le compte de la Coupe de France. Elle va perdre car il fait trop froid et ses joueurs sont plus amateurs que professionnels. Les truands vont exactement suivre la même trajectoire...

Alain Agat traite son sujet avec réalisme dans les dialogues ou les scènes d'action, décrivant la violence du gang, son quotidien, les décors des îles. Il sait faire monter la pression avec des personnages forts (le chef du gang, le frère vengeur, un commissaire qui aimerait être bon enfant). Il a un souci du détail comme lorsque le bandit se méfie d'un de ses adjoints expatriés à Paris et que celui-ci lui propose un whisky au lieu d'un verre de rhum. C'est ainsi que s'il a perdu le lien avec sa "patrie", il doit être aussi un traitre à son chef.
Si Pierre Soulages ajoute du noir au noir pour créer de la beauté et de l'art, Alain Agat place des noirs au cœur d'une intrigue noire et obtient un polar nerveux et racé.

Citation

Noyé dans les vapeurs de son spliff, le jeune ti-boy était en train de wayner hilare contre un corps disparu, pointant bientôt d'une lenteur sensuelle vers le sol, comme s'il eut voulu l'en perforer de ses rotations sur lui-même.

Rédacteur: Laurent Greusard samedi 28 avril 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page