Le Dix-septième

Nous n'imaginions pas que cet événement scellerait les prémices des pires lendemains que l'Europe allait connaître. Des lendemains enflammés, des futurs pourpres et incandescents.
Fabio M. Mitchelli - Le Cercle du chaos
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 20 septembre

Contenu

Roman - Noir

Le Dix-septième

Fantastique MAJ mercredi 09 mai 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Éric Debeir
Paris : La Tengo, avril 2012
250 p. ; 19 x 14 cm
ISBN 978-2-35461-024-1
Coll. "Roman"

Squelette, araignées & chevaliers

Il ne s'agit pas du XVIIe arrondissement, ni du 17e étage. Peut-être y a-t-il une référence au XVIIe siècle ? Ce serait de l'ordre du possible... En tout cas le 17e, c'est avant tout le numéro d'ordre d'un des personnages du roman.
Un vrai personnage ? 17 est un squelette fumeur envoyé par une entité supérieure pour régler son sort à un petit voleur qui introduirait la Foi dans une ville. Heureusement, le petit voleur a pour l'aider une bande de sœurs liées à des araignées. Entre ces deux puissances extra-humaines, un mystérieux groupe de chevaliers essaye aussi de protéger le jeune homme, car, visiblement, ce mystérieux groupe veut se faire pardonner un échec précédent au cours duquel ce même 17 est parvenu à liquider le prédécesseur du voleur.

Cela vous semble confus ? C'est sans doute volontaire car l'auteur multiplie les références littéraires, les expériences (un site est dédié au roman avec une possibilité de télécharger de la musique liée au texte). Son roman rappelle certaines des expérimentations de la scène science-fictive des années 1980-1990, autour de Jouanne, Barberi ou Volodine, lorsque les genres calibrés se mélangeaient, où l'on prenait des décors à la S-F, des personnages au fantastique et des intrigues au polar, ou inversement.
Il faut donc accepter d'entrer dans un univers mental particulier, où les héros abattus reviennent dix pages plus loin, où la psychologie est absente, où les règles élémentaires de la logique semblent bafouées. Même si le style, extrêmement vivant, rend la lecture alerte, Le Dix-septième est un de ces textes où le lecteur peut rester à la porte en se noyant dans ce récit labyrinthique ou en faire son miel.


On en parle : L'Indic n°12

Citation

L'entrée du tribunal s'était métamorphosée en un véritable champ de bataille. Les chevaliers, deux par deux, affrontaient une multitude d'ennemis sous un déluge de tirs.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 23 avril 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page