Elle savait

Nous sommes les piliers de la société [dit Berg, le chef de cette patrouille de flics un peu ripoux et agités du 'bidule'].
Leif GW Persson - Les Piliers de la société
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 23 septembre

Contenu

Roman - Espionnage

Elle savait

Politique - Géopolitique MAJ mardi 24 janvier 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Lee Child
Gone Torromow - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par William-Olivier Desmond
Paris : Calmann-Lévy, janvier 2012
480 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-7021-4281-3
Coll. "Robert Pépin présente"

Lent effeuillage de semi-mensonges

Le thriller d'espionnage ressemble à une poupée russe car il faut souvent percer un secret qui, lorsqu'il est découvert en cache un deuxième plus profond que le premier était chargé de masquer. Et de continuer ainsi jusqu'au cœur du secret ultime. Dans cette nouvelle aventure de Jack Reacher, le héros va avoir de nombreuses couches à nettoyer avant d'accéder à la vérité.

Au départ, tout est simple, Jack se promène dans le métro et voit une passagère qui présente tous les signes de préparation à un attentat-suicide. Il s'approche d'elle. Elle sort un revolver et se suicide... Là, tout le monde - vraiment tout le monde, jugez du peu : les services de police, des espions, le FBI, les hommes d'un sénateur -, lui sautent dessus à la recherche d'une mystérieuse clé USB. Jack Reacher rencontre même de splendides femmes russes qui veulent la retrouver car elle prouverait une magouille fomentée par des militaires américains, et qui aurait provoqué la mort de leur mari et père. Mais la vérité est encore quelque part derrière...

Jack Reacher est un héros à l'ancienne : intelligent et efficace. Ici, intrigué par le suicide de la jeune femme, il veut comprendre. Pourchassé de droite et de gauche, il mobilise ses connaissances, qu'il distille pour nous faire comprendre le mode de pensée d'un agent spécial, la façon de traquer une proie, de se battre contre un ennemi supérieur en nombre. En filigrane de cette histoire, il y a le métro qui va servir tout au long de l'intrigue pour rencontrer des gens, effectuer des filatures, échapper à la police. Tout en restant dans la grande ville, Lee Child ne la montre que de nuit, dans des aspects qui l'apparentent presqu'à un désert exotique où sévissent les pires horreurs (il y a une description de torture filmée au portable dans le cœur du récit assez glaçante), où chaque coin de rue peut être un piège, chaque porche l'endroit d'une mort, chaque rame de métro un traquenard.

Au début d'Elle savait, Jack Reacher repère dans un wagon de six personnes, une suspecte. À la fin, il découvre que tous les passagers avaient quelque chose à voir dans l'histoire. Il a réussi sa mission et est arrivé à la plus petite des babouchkas...

Citation

Elle tourna la tête, lentement, en douceur, comme dans un mouvement programmé à l'avance. Et me regarda droit dans les yeux à son tour. Nos regards se croisèrent. Son visage se transforma. Elle savait que je savais.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 23 janvier 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page