La Grande mêlée

L'Union européenne dégénère de plus en plus en une clique de lobbyistes.
Veit Heinichen - À l'Ombre de la mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Roman - Noir

La Grande mêlée

Politique - Road Movie - Assassinat MAJ samedi 10 décembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition



Prix: 7,5 €

Samuel Fuller
Quint's Word - 1984
Traduit du par Pierre Alien
Paris : Rivages, novembre 1995
224 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-86930-988-0
Coll. "Noir", 230

Rythme & sang

En 1984, Samuel Fuller écrit La Grande mêlée (Quint's World semble être le titre original de ce roman même si les éditions Rivages font référence à Battle Royal), qui relate la traversée de l'Europe par un couple pourchassé par des tueurs à la recherche d'une bande magnétique qui n'est pourtant pas en leur possession.

À l'origine, il y a une rencontre au sommet entre les principaux dirigeants de l'Europe et un général arabe qui projette de tuer son président et d'unifier le Moyen-Orient. Seulement voilà, la rencontre est enregistrée. L'homme qui détient le premier la bande est tué. Une femme est aperçue fuyant les lieux. Il s'agit de la très belle Française Sappho. Quint, qui l'a aimée avant de la jeter dans les bras de Bryce, son supérieur, a tenté de se tuer en se tranchant la gorge. Il s'est retrouvé enfermé dans un asile avant de retrouver une liberté conditionnelle. C'est lui que l'on paye pour retrouver cette bande. Mais, toujours amoureux et flairant une entourloupe, il décide d'unir ses efforts à ceux de Sappho pour trouver le véritable possesseur de cette fameuse bande. Dans sa tête, il n'y a aucun doute : l'embrouille est bel et bien française. Bryce et son acolyte Zozo.
Remonter la piste consiste alors à faire le même trajet que Samuel Fuller quand il était dans l'infanterie, pendant la Seconde Guerre mondiale, et qu'il appartenait à la fameuse Big Red One, hormis le fait que tout se finira en Italie (alors que pendant la guerre, son périple européen débute par la Sicile). Le road movie sanglant débute lui en Écosse avant de se prolonger en Angleterre. Le premier des quatre travaux de Quint consistera à éliminer le tueur anglais avant de débarquer à Omaha et de remonter vers l'Allemagne avant d'échouer en Italie pour piéger Zozo et Bryce. Sur sa route, un français danseur étoile à l'opéra adepte d'arts martiaux, puis le fils d'un haut dignitaire nazi, et enfin un adorateur de la madone.

Bien évidemment, ces tueurs qui n'ont jamais connu l'échec le connaitront, mais le tour de force de Samuel Fuller à travers une intrigue linéaire ultra-basique est d'y mêler l'expression des sentiments amoureux de Sappho et Quint. Sappho n'aura de cesse de faire avouer à Quint qu'il l'aimait et que c'est pour cela qu'il s'est un jour tranché la gorge. Et aussi de rappeler à son lecteur qu'il a été pendant une grande partie de sa carrière scénariste et réalisateur, et qu'il manie à la perfection les dialogues, les scènes où il dépeint trois acteurs et pas plus (en s'attardant à chaque fois sur le tueur du moment avec une certaine délectation ; tous ont une case en moins et font très froid dans le dos), et l'art de la chute. Cette dernière justement dans ce roman est terrible, froide, implacable et somme toute logique !

Citation

La vie, il le savait, n'était qu'un bond momentané au-dessus de la mort. Ce soir, sa trajectoire lui ferait goûter au véritable opium du peuple, l'éjaculation.

Rédacteur: Julien Védrenne samedi 10 décembre 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page