Duel dans la boue

C'est Fort Boyard, ici ! Vous avez peur de quoi ? De Ben Laden ou des pauvres ? Mais les pauvres, ils doivent bosser pour casser leur croûte et votre putain de barrière nous fait prendre du temps.
Jean-Paul Nozière - Un swing parfait
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 juillet

Contenu

DVD - Western

Duel dans la boue

Politique - Corruption MAJ jeudi 25 octobre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 16,99 €

Richard Fleischer
These Thousand Hills - 1958
Bertrand Tavernier (présentation)
Patrick Brion (présentation)
Paris : Sidonis, septembre 2011
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Western de légende"

Ascension sans conscience

Don Murray ("Lat" Evans), dans ce western très viril qui commence par le débourrage d'un étalon noir, et qui continue par une course de chevaux où un Indien triche, a un seul et unique credo : "On doit pouvoir s'enrichir sans voler". Arrivé à Fort Brock avec un petit pécule, il tombe sous le charme de Lee Remick (Callie), une prostituée, qui lui avance cinq mille dollars afin qu'il bâtisse son ranch, et concrétise ainsi son rêve. Ses idées novatrices (notamment en ce qui concerne le fourrage) en font en moins d'une année l'homme le plus riche de la région, regardé d'un œil bienveillant par les notables de la ville. La route vers le Sénat lui est ouverte. Il renie Callie, se marie avec la nièce du banquier, se brouille avec son meilleur ami. S'il a réussi à accomplir son rêve sans voler, il n'en perd pas moins son âme - avec en point d'orgue une pendaison à laquelle il prend part non sans se révolter, mais il est alors trop tard : le mal est fait. Pour lui, la rédemption ne pourra se faire qu'en combattant toujours virilement celui qui en ville incarne son double maléfique, celui qu'il pourrait devenir dans dix-vingt ans, Richard Egan (Jehu). La chasse aux loups sauvages, à laquelle on assiste dans la première partie du film, s'avère être une allégorie par anticipation de ce que va devenir ce film. Duel dans la boue relate somme toute cette irrésistible ascension sociale d'un homme façonné par deux femmes - une brune, une blonde évidemment -, qui en même temps plonge dans une déchéance morale. Richard Fleischer, un an après l'éblouissant Les Vikings, splendide film en costume dans l'esprit hollywoodien avec Janet Leigh, Tony Curtis et Kirk Douglas, réalise un excellent travail sur les couleurs, il faut admirer les maisons aux fenêtres éclairées la nuit, ou la lumière du jour qui filtre à travers les vitraux, sans compter cette ingéniosité du cadre, et les plans magnifiques qu'il propose tout en révélant ces ligues de vertu offusquées par l'alcool, la dépravation sexuelle et les vrais-semblants, et qui préfèrent que l'on se cache derrière des faux-semblants : l'absence de morale pour justifier la bonne morale. Un western viril, mais un western sur fond de rédemption, sur la faiblesse humaine, sur la culpabilité de la politique, et qui œuvre pour la prise de conscience...

Duel dans la boue : 96 min. réalisé par Richard Fleischer sur un scénario d'Alfred Hayes d'après le roman éponyme d'A. B. Guthrie, avec Don Murray, Richard Egan, Lee Remick, Patricia Owens, Stuart Whitman, Albert Dekker...
Bonus. Présentation de Patrick Brion. Présentation de Bertrand Tavernier.

Illustration intérieure

Don Murray et Richard Egan en plein combat viril dans la boue mais sans ring.


Citation

Innocent ? Ça dépend du jury. Voilà de quoi je ne suis pas coupable. Je n'ai pas prié le dimanche... marchandé le bétail le lundi. J'ai tenu ma parole. Je n'ai pas marché sur autrui pour m'élever socialement... Je n'ai pas trahi un ami ni vénéré l'argent par-dessus tout. Bien sûr que je suis innocent. Aussi innocent que vous !

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 02 octobre 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page