Folie d'Ys

Il arrive qu'une odeur alliacée se dégage de l'appareil digestif, sans qu'on doive en tirer une conclusion prématurée. Mais ici, plusieurs signes concourent : l'aspect granuleux de la substance, sa couleur blanchâtre, les vapeurs brunâtres à l'odeur d'ail qui se dégagent quand on la dépose sur des charbons ardents — il s'agit d'acide arsénieux. Nous pouvons affirmer que cet homme a ingéré ce que le commun appelle arsenic.
Pascal Grand - L'Envers de la charité
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 19 octobre

Contenu

Roman - Policier

Folie d'Ys

Fantastique - Corruption MAJ vendredi 12 août 2011

Note accordée au livre: 2 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 10 €

Michel Brosseau
Dinan : Terre de brume, mai 2011
154 p. ; 20 x 12 cm
ISBN 978-2-84362-455-1
Coll. "Polars & grimoires"

Attraction maritime fantastique

Un peu à l'instar d'une ancienne publicité pour une marque de yoghourt qui vantait et vendait son produit en proclamant qu'il y avait des vrais morceaux de fruits dedans, voici un roman avec des vrais morceaux de Poulpe.

D'ailleurs, si on détaille la recette on y découvre en terre de Bretagne des promoteurs en train de faire main basse sur le littoral pour y construire un parc d'attraction consacré à la ville d'Ys et aux légendes bretonnes. Peu à peu ces mêmes promoteurs (forcément véreux) sont retrouvés morts dans des circonstances suspectes. S'y ajoute le fait que les différents témoins auraient aperçu une mystérieuse dame blonde à cheval sur les lieux d'un des drames...

Mais l'enquête permet surtout de développer les racines des légendes, entre les éléments mythiques et les créations folkoristes, de présenter quelques personnages allumés comme ce chanteur de rock'n roll qui mélange musique bretonne, rap et revendications celtiques, ou ce journaliste complétement alcoolisé en l'absence de sa belle.

Les éléments qui se succèdent montrent alors des politiciens locaux vénaux, des journalistes qui refusent de faire des vagues, des policiers et gendarmes aux ordres,le tout à travers une enquête qui avance cahin caha, prenant le temps de coller sa documentation, avant un final qui dénoue les fils de pêche pour former une belle queue de poisson. Du coup, il manque quelques coups de feu, un semblant d'enquête, la recherche de pièces d'un Polikarpov et une belle coiffeuse.
À se demander si parfois la publicité n'est pas un brin mensongère...


On en parle : L'Indic n°10

Citation

Quelqu'un parlait d'anarchie. Mais non, ce n'était pas l'insurrection qui venait. Seulement une putain de gueule de bois...

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 12 août 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page