Paris est un océan de goudron ce soir. Au cœur des ténèbres, la Seine s'étire paresseusement, reptile ventru à la formidable musculature. En cette morne soirée, Paris ne vit plus, Paris s'est éteint. Quelques épaves, l'esprit envahit par l'absinthe ou la drogue, hantent encore les ruelles. Les plus chanceux atteindront leur domicile sans heurts.
Jean-Luc Bizien - La Chambre mortuaire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 22 août

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page