Jamais psychose du poison n'avait été si grande. À la moindre indigestion, on arrêtait servantes et domestiques. Sur le bureau du lieutenant général de police, les dénonciations s'amoncelaient. Des innocents passaient parfois des mois entiers en prison avant de pouvoir se justifier.
Jean-Christian Petitfils - L'Affaire des Poisons
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 avril

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page