k-libre - festival

Il n'y a pas de quoi avoir peur. Ce n'est qu'une entaille. Regarde...
Steven Kastrissios - The Horseman
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Loup d'Hiroshima
Premier roman japonais publié par l'Atelier Akatombo lancé par l'auteur de polars Dominique Sylva...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 16 août

Contenu

FIRN 2011

MAJ mardi 15 novembre 2011

Le festival

Cette manifestation a vu le jour en 1998, à l'initiative de la mairie de Frontignan et de l'association Soleil noir qui, tout au long de l'année, organise des cafés littéraires et des lectures, dont beaucoup en direction des jeunes publics.
Pour la première édition, trente-quatre auteurs et quatre intervenants spécialistes de la littérature noire – dont Claude Mesplède – étaient rassemblés pour rencontrer les lecteurs, débattre, s'interroger, s'agréger autour de "tables rondes" et, dès la suivante en 1999, le festival avait déjà acquis une belle réputation : quarante-deux auteurs de divers pays (il y avait même des Américains !) ont convergé vers le pays du muscat.
D'emblée le "roman noir" sort des pages et le cinéma est de la partie : des projections sont organisées tout au long du festival. Cette ouverture hors littérature ne fera que s'élargir au fil des années - l'on peut désormais rencontrer à Frontignan des illustrateurs, des auteurs de bandes dessinées, des artistes du spectacle vivant...

En douze années, ce festival certes dédié au "noir" mais s'ouvrant largement sur tous les arts n'a cessé de prendre de l'ampleur, tant en ce qui concerne sa durée – courant sur trois jours au début, il dure maintenant une semaine entière – qu’en ce qui regarde la diversification des événements et des activités proposées au public. Progressivement, l'orientation thématique du festival s'est infléchie vers des thèmes généraux, transcendant les spécificités nationales – après avoir par exemple "ausculté" les tendances du polar hexagonal en 1998 ou bien les liens entre le "noir américain" et le "giallo" italien en 1999, l'on s'est penché en 2001 sur les nouvelles technologies et la police scientifique.

Il convient pour terminer d’attribuer une mention spéciale au site internet qui, outre une navigation agréable, offre des archives très complètes et permet de visualiser toutes les affiches créées depuis 1998. Et de signaler qu'à chaque édition, les organisateurs s'associent avec un vigneron producteur de muscat sec qui édite la "cuvée spéciale FIRN" de l'année. Bon vin ne saurait décevoir...
I. Roche/k-libre

Cette édition

L'événement marquant de cette quatorzième édition du FIRN est sans aucun doute la présence de Fred Vargas. L'auteur de L'Armée furieuse est de retour en festival après quatre années d'absence. Elle a choisi l'un des plus conviviaux salons, l'un des plus festifs et surtout l'un des plus chaleureux - dans tous les sens du terme.
Indépendamment de cette venue inopinée, le FIRN version 2011 c'est avant tout en filigrane une thématique annoncée : "Les métamorphoses du héros". Le FIRN remet en cause le héros tout puissant. Il sous-entend et entend prouver que les héritiers des détectives dilettantes ou du privé combatif n'ont eu d'autre choix que de s'adapter à une société en ultra-mouvement. Et cette évolution fondamentale sera déclinée tout du long à travers des tables forcément rondes autour desquelles s'assiéront une cinquantaine de romanciers, cinéastes et autres dessinateurs de bande dessinée. Tout ceci en un lieu ? Que nenni ! Le FIRN est un parasite culturel. Il s'installe dans des crèches, des terrasses de café, des maisons de retraite, des collèges, des centres pénitentiaires et des jardins publics. Il se soupçonne même que des lectures publiques vont avoir lieu. Dans des salles obscures aussi, puisque Guillaume Nicloux sera triplement présent tout comme Roschdy Zem qui présentera en avant-première Omar m'a tuer. Enfin, cette édition du FIRN sera l'occasion d'inaugurer le Prix Orange/Sauramps remis par un jury de salariés d'Orange en ouverture le vendredi 24 juin à 16 h 30. Quel le spectacle commence !

PROGRAMME

Entre lectures, séances cinéma, soirées du FIRN, expositions, BDMix et Brigades d'intervention polar, la liste est fort longue. Nous nous contentons de répertorier ici les tables rondes et leurs participants. Pour plus d'informations, nous vous invitons à décortiquer le très plaisant site du festival.

Les tables rondes :
Entrée libre pour toutes les tables rondes, sous le barnum de conférences et au CinéMistral.

Vendredi 24 juin
15 heures : "Roman noir pour la jeunesse". Animée par Natalie Beunat avec Jean-Hugues Oppel et Dominique Forma.
17 heures : "Les héros déjantés". Animée par Gérard Meudal avec Serguei Dounovetz, Sébastien Gendron, Nicolas Jaillet, Louis Lahner et Sam Millar.

Samedi 25 juin
12 heures : "Polar d'ici". Animée par Véronique Guyot avec Jan Jouvert, Alain Rota, Michel Floro et Olivier Martinelli.
Cour de la librairie Plume bleue, avenue des Vignerons, Frontignan.
14 h 30 : "Les héroïnes au pouvoir". Animée par Hubert Artus avec Inger Frimansson, Patrick Raynal, Dominique Sigaud et Dominique Sylvain.
17 heures : "La récurrence est elle une dépendance ?" Animée par Michel Abescat avec Graham Hurley, Theodor Kallifatides, Patrick Mosconi, et Fred Vargas.
18 h 30 : "Scène de crime". Animée par Patrick Bedos avec Guillaume Nicloux et Léa Fehner.

Dimanche 26 juin
11 heures : "Le héros dans la littérature policière". Animée par Natalie Beunat avec Stéfanie Delestré, Robert Gordienne, Claude Mesplède, Nadine Monfils et Jo Vargas.
15 heures : "Le héros, acteur de l'Histoire". Animée par Gérard Meudal avec François-Xavier Bonnot, Marcus Malte, Jean-Hugues Oppel, Pierre d'Ovidio, Yishaï Sarid.
17 heures : "L'anti-héros". Animée par Marie-Caroline Aubert avec Laurence Biberfeld, Stéphane Bourgoin, Dominique Forma, Elvin Post et David Vann.

Liste des témoins :
Les enquêteurs : Michel Abescat, Hubert Artus, Natalie Beunat, Marie-Caroline Aubert et Gérard Meudal.
Les invités en littérature : Natalie Beunat, Laurence Biberfeld, Xavier-Marie Bonnot, Stéphane Bourgoin, Stéphanie Delestré, Philippe Dell'Ova, Sergueï Dounovetz, Michel Floro et Alain Rota, Dominique Forma, Inger Frimansson, Sébastien Gendron, Robert Gordienne, Graham Hurley, Nicolas Jaillet, Jan Jouvert, Théodor Kallifatides, Louis Lahner, Marcus Malte, Olivier Martinelli, Claude Mesplède, Sam Millar, Nadine Monfils, Patrick Mosconi, Jean-Hugues Oppel, Pierre d'Ovidio, Elvin Post, Patrick Raynal, Yishaï Sarid, Dominique Sigaud, Dominique Sylvain, David Vann & Fred Vargas.
Les invités en bande dessinée : Ibn Al Rabin, David Benito, Olivier Besseron, Laurent Bourland, Camille Dufayet, Fabrice Erre, Vincent Pianina, Peter Poplaski, Romain Renard, Rica,Gilles Rochier, Tanxxx, Terreur graphique, Troub's & Nikolawitko.
Les invités en cinéma : Léa Fehner, Olivier Gorce & Guillaume Nicloux.

Parmi les invités : Marie-Caroline Aubert | Natalie Beunat | Laurence Biberfeld | Xavier-Marie Bonnot | Stéphane Bourgoin | Serguei Dounovetz | Pierre D'Ovidio | Dominique Forma | Sébastien Gendron | Graham Hurley | Nicolas Jaillet | Marcus Malte | Claude Mesplède | Nadine Monfils | Patrick Mosconi | Jean-Hugues Oppel | Elvin Post | Patrick Raynal | Dominique Sylvain | David Vann | Fred Vargas

Pied de page