k-libre - festival

Vous voyez à ce stade j'avais fait exactement ce que la police s'attendait à ce que je fasse si j'étais coupable – sauf que je ne l'étais pas. Ça paraît dingue, présenté comme ça, mais le seul moyen que j'avais de ne pas être condamné pour des actes que je n'avais pas commis, c'était de les commettre. Je n'avais pas le choix. Enfin, techniquement, si. Je pouvais choisir entre la survie et le suicide.
Martin M. Goldsmith - Détour
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 09 décembre

Contenu

Quais du Polar 2011

MAJ mardi 22 mars 2011
Affiche Quais du Polar 2011
Pays : France

Quais du Polar 2011



Adresse : 20 rue de Constantine, 69001 Lyon
E-mail : mcusak@quaisdupolar.com
Téléphone : 04.78.30.18.98.
Site : http://www.quaisdupolar.com/

Actualité

Le festival

Cet événement est de ceux qui, d'emblée, incitent à paraphraser un alexandrin bien connu et à dire que la renommée n'attend pas le nombre des années. Créé en 2005, le festival lyonnais Quais du polar n'a cessé de prendre de l'extension - et ce à tous points de vue. Le tout premier indice de ce succès croissant est, bien sûr, le nombre de visiteurs - estimé à 14000 pour la première édition, il a plus que doublé en 2009.
Organisé par l'association Quais du polar, il a tout de suite bénéficié du soutien de nombreux partenaires, institutionnels - la ville de Lyon, divers organismes culturels lyonnais - aussi bien que privés. Il faut dire que ses "objectifs avoués" ont de quoi séduire une large palette de parrains. S'il est évidemment question de promouvoir l'univers noir/polar auprès de tous les publics, sous toutes ses formes (cinéma, romans, bandes dessinés...) et à travers des animations communes à tous les salons ou festivals (rencontres-dédicaces, conférences, expositions, projections cinématographiques, etc.) les organisateurs utilisent aussi la thématique noire pour mettre en place des événements à vocation plus touristique par lesquels les festivaliers pourront découvrir la ville de Lyon et son patrimoine - des visites à l'École de police de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, des rencontres au Musée des beaux-arts, des animations ludiques rayonnant dans l'ensemble de l'agglomération lyonnaise, etc.
Ambitieux dès sa première édition, le festival, donc, grandit d'année en année. Bien que sa durée soit toujours officiellement de trois jours, on constate que, peu à peu, il se prépare avec davantage de "préméditation" (plusieurs événements attachés au festival sont programmés en amont de ces trois jours) et gagne du terrain au-delà de la seule agglomération lyonnaise. De nouveaux prix se créent... et bien que toutes les propositions soient pareillement attractives, le cœur névralgique des Quais du polar reste, tout de même, le salon du livre avec son cortège de rencontres-dédicaces réunissant une cinquantaine d'auteurs venus du monde entier.
I. Roche/k-libre

Cette édition

"Capitale mondiale du polar" : telle est l'appellation prestigieuse que se gagne la cité lyonnaise pour la septième année consécutive, tout au moins durant les trois jours qui voient la ville entière virer au noir sous l'aile imposante du désormais célèbre festival Quais du polar. Pareil titre peut paraître hénaurme de prime abord, mais un simple coup d'œil au programme convainc bien vite qu'il n'est pas usurpé. D'abord ledit programme est d'une remarquable luxuriance, et la palette que composent les quelques soixante auteurs invités s'avère effectivement un beau panachage international - "douze nationalités sont représentées", nous dit-on. Bien sûr, ces douze doivent être loin d'épuiser le globe dans son entier, et il y a certainement des coins du monde où l'on ignorera tout du festival. Mais enfin, son éclat rayonnera assez loin pour qu'en effet, Lyon puisse fièrement se dire, du 25 au 27 mars, "capitale mondiale du polar".
Pour la troisième fois, le cœur du festival sera le Palais du commerce. De là pulsera la sève qui irriguera les innombrables "lieux noirs" implantés dans toute la ville. Comme les années précédentes, on retrouve des jeux ayant pour cadre les rues de Lyon, des expositions, des rencontres, pas moins d'une trentaine de conférences... Les chiffres sont considérables et l'on ne gagnerait rien à énumérer tout ce qui se passe par le menu pour la bonne raison qu'il existe un site excellemment conçu par lequel on accède à un programme détaillé téléchargeable tout aussi agréable à consulter...
Mais l'on se piquera toutefois de quelques remarques générales. D'abord, on recommandera d'être particulièrement attentif à la programmation cinématographique, qui rend hommage à Claude Chabrol et propose également des projections de séries télévisées. Et si l'on ne semble pas avoir défini d'orientation particulière pour cette année - pas de "pays à l'honneur" ni de fil conducteur thématique pour nouer les uns aux autres conférences, débats et tables rondes - on indique toutefois que les films projetés se thématisent autour de la corruption, et l'on remarque un fort intérêt pour le fait divers dans le cycle de visites permettant de découvrir le versant noir du patrimoine lyonnais.
Et encore cela qui mérite d'être souligné : Quais du polar s'associe à nouveau cette année à l'opération "Le polar derrière les murs", qui concerne dix établissements pénitentiaires de la région Rhône-Alpes dont un centre de détention pour mineurs. Cela se traduit par une série de rencontres organisées entre auteurs et détenus, et par une participation des lecteurs des centres pénitentiaires d'Aiton (73) et de Bourg-en-Bresse (01) au Prix des lecteurs Quais du Polar-20 minutes.
Décidément, Lyon est vraiment, pendant ces trois jours, la capitale du noir/polar. Et une capitale qui semble en pleine expansion...

Parmi les invités : Megan Abbott | Patrick Bard | Hervé Claude | Arne Dahl | Jean d'Aillon | Sylvie Deshors | Ramon Díaz-Eterovic | Sophie Di Ricci | D.O.A. | Åke Edwardson | Roger Jon Ellory | Sébastien Gendron | Sylvie Granotier | Michael Harvey | Michael Koryta | Marin Ledun | Pierre Lemaitre | Henri Lœvenbruck | Marcus Malte | Dominique Manotti | Craig McDonald | Jean-François Parot | David Peace | Gilda Piersanti | Serge Quadruppani | Patrick Raynal | Peter Robinson | Alexandra Schwartzbrod | Patrick Senécal | Thierry Serfaty | Martin Solares | Dominique Sylvain | Árni Thórarinsson | Antonin Varenne | Marc Villard | Alain Wagneur

Pied de page