k-libre - auteur - Maxime Gillio

Les résultats d'un travail d'investigation ne sont jamais le fruit du hasard ou de la confiance aveugle que les fatalistes ont dans les éléments surnaturels. L'investigation,mon cher Trenton, est une science exacte, strictement fondée sur l'observation des faits et sur le raisonnement logique.
Luca Martinelli - Sherlock Holmes et le mystère du Palio
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 21 octobre

Contenu

Maxime Gillio

MAJ samedi 06 février 2010
© Peggy Halas

Biographie Maxime Gillio


Naissance à Dunkerque le 28 juin 1975.
Après avoir étudié les Lettres à Arras, Douai et Lille, Maxime Gillio revient travailler à Dunkerque. Il enseigne le français et, en même temps qu’il apprend aux jeunes les beautés ô combien épineuses de la "langue de Molière", il écrit des polars. Il publie le premier en 2005 aux éditions Le Manuscrit, Le Blues du corsaire. Il le réécrit et le publie deux ans plus tard sous un nouveau titre – Bienvenue à Dunkerque – chez Ravet-Anceau. Dans ce roman apparaît le duo Dacié-Marquet – le premier est capitaine de police, le second inspecteur stagiaire – qui reviendra par la suite dans deux autres romans : Bienvenue à Dunkerque (2007), L’Abattoir dans la dune (2008 ; préfacé par Patrice Dard) et Le Cimetière des morts qui chantent (2009).
Maxime Gillio est aussi un fin connaisseur de l’œuvre de Frédéric Dard et des aventures du commissaire San Antonio en particulier. Il est d’ailleurs membre du bureau de l'Association des Amis de San Antonio et rédacteur actif de la revue trimestrielle éditée par l’association, Le Monde de San Antonio.
Retrouvez Maxime Gillio sur son blog pour y découvrir son actualité éditoriale plus quelques machins divers parmi lesquels machins il faut noter des chroniques littéraires et des textes inédits…
Il précise, dans le petit autoportrait qu'il nous a envoyé, Marié, trois enfants. Histoire sans doute de souligner que noirceur de plume n'est pas synonyme de noirceur d'âme...
I. Roche/k-libre


On en parle : 813107 (Interview)


Présence à un festival :

2015 : Salon du livre policier de Lens | Salon du polar de Franqueville-Saint-Pierre "Sang pour sang polar"

2014 : Salon du polar de Franqueville-Saint-Pierre "Sang pour sang polar" | Salon du polar régional de Dainville | Salon métropolitain du polar de Templemars

2013 : Salon métropolitain du polar de Templemars

2012 : Salon du livre policier de Lens | Salon du livre, de la bande dessinée et du jeu vidéo de Coudekerque-Branche | Salon du polar et du roman fantastique de Morbecque | Salon du polar régional de Dainville | Salon métropolitain du polar de Templemars

2011 : Canal Polar | Salon du livre policier de Lens | Salon du polar et du roman fantastique de Morbecque | Salon métropolitain du polar de Templemars | Toulouse, polars du Sud

2010 : La Ferté sous polar | Salon métropolitain du polar de Templemars | Sang pour sang polar

Bibliographie*

Romancier :

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Le propre d’un chef est de crouler sous le travail et de ne survivre qu’au prix de quelques délégations parcimonieusement consenties. Mon boss – oui, je parle de notre directeur/rédac’ chef à tous – n...

Pied de page