k-libre - auteur - Chester Himes

Quant à Aurélie, elle s'efforçait de récupérer son portefeuille dans la poche intérieure de son vêtement, manœuvrant tant bien que mal de façon à ne pas laisser voir le Glock, lorsque l'autre réapparut avec un sachet d'environ 250 grammes de cocaïne pure
Laurent Maillard - La Fille de juin
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Chester Himes

MAJ jeudi 30 août 2012
© D.R.

Biographie Chester Himes


Naissance à Jefferson City le 29 juillet 1909.
Mort à Moraira le 12 novembre 1984.
Fils d'enseignants afro-américains né dans l'État du Missouri, Chester Himes débute des études universitaires dans l'Ohio tout en étant liftier et barman. Sa chute dans une cage d'ascenseur le handicape et le contraint à porter à vie un corset.
À dix-neuf ans, il traine avec d'autres voyous de son âge à Cleveland. Ensemble, ils volent des bijoux et une voiture. Attrapé par la police, il est condamné à vingt ans de prison. Il sort au bout de sept. C'est en prison qu'il découvre le littérature noire américaine de Dashiell Hammett et Raymond Chandler, et russe de Fedor Dostoïevski). On le comparera par la suite aux deux premiers romanciers.
Il entame une collaboration à sa sortie de prison avec le "Cleveland Daily News" pour lequel il décrit la condition du noir américain. À la même époque, il écrit ses premières nouvelles. Écrivain engagé politiquement, ardent défenseur non pas de la cause des Noirs mais de leur droit à la parole sans qu'elle puisse être dénaturée, Chester Himes écrit plusieurs romans âpres qui ne trouvent pas, pour la plupart, d'éditeurs.
Il travaille sur un chantier naval pour gagner sa vie, et finit par embarquer pour l'Europe, vieux continent sur lequel viennent s'échouer à la même époque d'autres romanciers américains.
À Paris, il fait la connaissance de Marcel Duhamel, qui a créé presque dix ans plus tôt la "Série noire" qu'il dirige chez Gallimard. Il réussit à le convaincre de changer d'orientation, et d'écrire des romans policiers.
C'est chose faite avec La Reine des pommes, qui obtient en 1958 le Grand prix de littérature policière, et dans lequel apparaissent deux personnages amenés à se retrouver, Ed Cercueil Johnson et Fossoyeur Jones, deux détectives noirs et violents de Harlem qui entendent dénoncer la violence. Chester Himes retrouve un thème qui lui plait bien : celui de la mise en abyme ironique ou comment échapper à quelque chose que l'on alimente.
À mesure qu'il écrit, il descend vers le sud. Ce sera l'Espagne après une halte sur le bassin d'Arcachon. Ses derniers écrits sont plus politiques. Ils parviennent même à séduire les Black Panthers.
Il s'éteint en Espagne non sans laisser une œuvre riche de dix-sept romans et près de soixante-dix nouvelles.


On en parle : Le Magazine littéraire - Hors-série17 (Article)

Bibliographie*

Sujet d'ouvrage :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page