Qui veut gagner le paradis ?

J'ai renoncé à tes compétences parce que tu développes un complexe de suériorité si grand que tu es incapable de donner du crédit aux appareils d'État comme aux autorités !
Eduard Torrents & Sylvain Cordurié - Sherlock Holmes Society. 2, Noires sont leurs âmes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 23 octobre

Contenu

Nouvelle - Noir

Qui veut gagner le paradis ?

Fantastique - Social - Terrorisme MAJ jeudi 26 août 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,95 €

Philip Le Roy
Paris : Cosmopolis, avril 2021
318 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-902324-10-1

Les 42 marches noires de Philip Le Roy

À côté de quelques romans qui ont marqué les dernières années, on connaissait moins l'œuvre de nouvelliste de Philip Le Roy. Elle se révèle ici, avec cette anthologie de quarante-deux nouvelles qui vont de textes hyper courts de quelques lignes, sorte de haïkus polars à la chute efficace, jusqu'à des textes plus longs (comme "La Déesse cannibale" qui fit en son temps le bel été du Monde, lorsque celui proposait des polars sympathiques). On trouvera dans ces textes des constantes propres au genre d'abord - sens de la chute, rapidité des présentations pour se centrer sur la situation, que l'auteur maîtrise et qui renforce le côté addictif. En ce qui concerne les thématiques, c'est plus varié et ça nous entraîne vers plusieurs domaines : le terrorisme, l'escroquerie, le thriller à vocation politique, l'adultère qui essaie de se débarrasser d'un conjoint, la vengeance, parfois la prospective science-fictive ou une bascule vers le fantastique bien tenue. L'auteur se permet même de revisiter des contes de fées comme cette version gore du Petit poucet. "Écrit vain" est amusant car on sent le vécu de l'auteur qui doit en même temps essayer de finaliser son texte et jongler avec sa vie personnelle. "Accident de parcours", qui ouvre le recueil, est glaçant sur les cadres dynamiques qui écrasent tout le monde pour réussir. On reviendra dans les dernières pages avec "L'Ascenseur", où un cadre, s'inspirant de Donald E. Westlake fera ce qu'il faut pour retrouver son poste après avoir été licencié. Mais je cite là que quelques textes... Le traitement et la description des personnages, l'aspect social et humaniste, le sens de la satire et de l'ironie, le goût de la surenchère et du sang qui se répand sans mesure, rappelleront aux plus anciens les textes de Frédéric H. Fajardie, lui aussi grand nouvelliste devant l'Éternel. Selon les goûts de chacun, on préfèrera telle ou telle nouvelle, mais que ce soit dans l'exercice très court (quelques mots) ou plus long, on ne pourra qu'être impressionné par la maîtrise de Philip Le Roy.

NdR - L'anthologie comporte les nouvelles suivantes : "Accident de parcours", "Un monde parfait", "Tranche de vie", "Les Boulettes", "C'est pas normal", "Tête !", "Brève histoire policière", "Écrit vain", "Carpe Diem", "Liens de sang", "La Peur", "Un grand jour pour mourir", "Le Village des condamnés", "Le Client", "Fantasme", "Jésus", "Allahwood", "Guerre et amour", "Virus mortel", "Qui veut gagner le paradis ?", "Superhéros", "Mat", "La Plus courte histoire du monde", "L'Abri", "Le Petit poucet", "Réveillon", "Brève histoire de SF", "La Déesse cannibale", "Fantôme", "Rachel", "Le Dernier étranger", "Cauchemar du clochard", "La Vieille", "Attenta", "L'Ascenseur", "Rouge", "Sans défense", "Le Troisième monde", "Brignoles Vice", "Earth Death", "Dernière nouvelle" & "Antidote".

Citation

- Je prendrais bien un texte.
- Court ou long ?
- Court, serré et bien noir.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 08 juillet 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page