May Fly

Une enquête est ouverte. À l'issue de celle-ci, la gardienne de la paix se voit contrainte de démissionner afin de se soustraire au scandale. En 1994, elle se lance à plein temps dans son activité de call-girl, ce qui lui permet d'obtenir des revenus bien supérieurs à ceux qu'elle percevait en portant l'uniforme.
Lhermet Yiannis - Incroyables faits divers de Rhône-Alpes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 15 juin

Contenu

Roman - Policier

May Fly

Social - Mafia - Insulaire MAJ mercredi 09 juin 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18,5 €

Gérard Coquet
Paris : Jigal, mai 2021
256 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-37722-132-5
Coll. "Polar"

Pêche aux informations

Ciara McMurphy est une policière irlandaise qui s'est mise en retrait et coule des jours heureux avec son amoureux. Ce dernier vient de partir pour une balade et une mission en ex-Yougoslavie. Pendant ce temps, Ciara décide de s'occuper de pêche et prépare ses appâts (les fameuses may fly du titre). Mais, l'actualité la rattrape par le biais d'un certain Salvatore Bonato, l'un des dirigeants d'une entreprise mafieuse. Surtout cette entreprise est très forte pour blanchir l'argent et est la banquière principale de la pègre. Les forces de police aimeraient bien les stopper surtout qu'ils sont devenus dans l'entremise la branche financière de Daesh. Quand Bonato qui, avec l'aide d'un informaticien, a essayé de détourner de manière discrète une partie des fonds de l'organisation, est menacé de mort car son opération a été découverte, il décide de devenir un "témoin protégé". Première condition que son débriefing soit effectué avec Ciara McMurphy, une policière bien embêtée pour tirer les vers du nez d'un gangster particulièrement retors. Pourquoi elle ? C'est l'une des nombreuses questions qu'elle se pose. Tandis que les pourparlers commencent sur la petite île excentrée d'Inishbofin, ce qui devrait assurer leur sécurité, des événements sanglants se déroulent : une équipe semble se rapprocher pour abattre le traître, les autres dirigeants du groupe mafieux sont victimes d'attentats. En fouillant le passé, Ciara McMurphy se demande également si Salvatore Bonato n'est pas lié à une série de viols qui se passèrent sur l'île, il y a des années, quelques mois avant sa naissance à elle.
Le récit est mené de main de maitre par un Gérard Coquet qui continue avec des personnages découverts dans Connemara Black, un roman précédent déjà porteur du nom d'une mouche artificielle. Il décrit avec soin les paysages de ces îles irlandaises, la vie des petites gens, en même temps que les manœuvres machiavéliques des uns et des autres pour survivre dans un monde violent. En contrepoint, la beauté des lieux, même s'ils sont âpres pour les humains, les relations qui se nouent, la volonté de rester une personne honorable permettent de montrer des possibilités (individuelles) d'un monde plus harmonieux. L'intrigue est bien amenée, de manière intelligente, les rebondissements forts, les descriptions intéressantes. Tout concourt pour faire de May Fly un polar captivant et à lire.

Citation

Sirène hurlante, l'ambulance fila vers l'hôpital de Clifden. Même avec des dents en moins, des éraflures et des ecchymoses sur tout le corps, une épaule et une jambe en mille morceaux, la garce s'en sortait plutôt bien.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 09 juin 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page