L'Île sombre

Il s'efforçait d'éviter tout choix politique, partisan ou idéologique. Il était en somme la Suisse incarnée à lui tout seul : neutre sur tous les sujets essentiels, excepté le profit.
Steve Berry - Les Saintes reliques
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 20 septembre

Contenu

Roman - Thriller

L'Île sombre

Psychologique - Huis-clos - Insulaire MAJ lundi 17 mai 2021

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16,5 €

Susanna Crossman
Dark Island - 2020
Traduit de l'anglais par Carine Chichereau
Paris : La Croisée, mars 2021
136 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-413-03812-2
Coll. "Roman"

Décor sombre pour âmes ténébreuses

Josh est un agent immobilier qui vient d'obtenir l'autorisation du propriétaire de procéder à la vente d'une petite île, accessible uniquement à marée basse. Sur cette île, qui dispose de son point d'eau et d'une maison, même si elle est peu utilisée depuis des années, il subsiste une "légende" au sujet de sa dernière occupante, une auteure qui vivait là avec son amante et un singe. Toujours est-il que Josh décide de fêter cet événement en invitant ses deux meilleurs amis (Charlie & Kevin) et leurs compagnes respectives (Clarice & Sarah). Comme il vient même de rencontrer Katherine, une jeune femme étudiante en médecine et spécialisée en chirurgie, il l'invite également. Les six personnes se retrouvent donc sur la plage et attendent la descente des eaux. Puis ils s'engagent et gagnent l'île. Entre découverte d'une maison qui sent un peu le renfermé, encore habitée ou hantée par les propriétaires précédents (il en reste d'ailleurs le mobilier et des documents), camping rapide et promenade insulaire, les couples vont passer un week-end où les pulsions et les tensions vont se manifester, où Josh est imbus de sa prétendue supériorité, avec un orage qui menace et finira par éclater exacerbant encore plus les relations difficiles entre les différents protagonistes.
Le sujet de l'île, qui rappelle un illustre précédent christien, est un huis-clos qui permet d'effectuer les travaux de laboratoire sur les personnages. Ici, les rapports sociaux, sexuels, amoureux, de fidélité au passé (ou de sa négation car il y a au moins un des personnages qui a un rapport très difficile avec l'île) qui existent entre les acteurs de ce drame ne déboucheront pas sur des meurtres, mais nous resterons dans une atmosphère très noire, où les interactions entre les protagonistes et la montée de la tension, s'appuyant d'une part sur l'arrivée de l'orage et sur des éléments qui pourraient s'apparenter au fantastique (est-ce hanté ? Y a-t-il quelqu'un de dangereux ou de fantasmé ce qui expliqueraient les bruits et les mouvements de rideau dans la maison ?). Si l'on apprécie cette montée de la tension, cette description fine et empreinte de dissection psychologique d'un groupe de personnes, confrontées à une situation inhabituelle et qui y répondent comme elles peuvent, en fonction de leurs affects, de leur passé, de leur "idéologie" et de leur position sociale, on trouvera ce court roman très captivant, même s'il ne débouchera pas forcément sur des meurtres sanglants. L'Île sombre, de Susanna Crossman, est en tout cas extrêmement abouti et réussi.

Citation

Quand l'aurore se leva, la marée entamait sa retraite, exposant peu à peu les rochers, révélant les failles, un monde caché devenu visible. Ce qui était advenu se détachait désormais de ce qui adviendrait.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 17 mai 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page