L'Histoire vraie du gang des Lyonnais

Je ne savais pas où je me trouvais, ni comment j'y étais arrivé, ni quel jour on était, et je n'étais pas particulièrement impatient de le savoir.
Lawrence Block - Et de deux
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 16 avril

Contenu

Essai - Policier

L'Histoire vraie du gang des Lyonnais

Braquage/Cambriolage - Gang - Procédure MAJ lundi 15 février 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 20,9 €

Richard Schittly
Paris : La Manufacture de livres, février 2021
314 p. ; illustrations en noir & blanc ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-35887-674-2

22 v'là les flics !

Qui étaient les membres du fameux "gang des Lyonnais" qui défraya l'actualité pendant presque dix ans entre la fin des années 1960 et le début des années 1970 ? Richard Schittly, correspondant du Monde à Lyon et ancien du Progrès, rubrique "Justice et faits-divers", a entrepris de relater leur histoire par le menu. Chaque personnalité est détaillée de son enfance à sa "carrière". L'auteur en a même rencontré certains, et c'est tout une ambiance qui baigne ce livre, éclairant cette époque où les grosses sommes d'argent circulaient sous bonne escorte et où les hold-up s'enchaînaient, pour peu que l'on sache monter des équipes de spécialistes. Postiches, très longs repérages, efficacité, rapidité et surtout mise en place de tortueux itinéraires de fuite évitant les inévitables barrages, le gang des Lyonnais "totalisa plus de cinquante coups dont un particulièrement mythique : le vol d'un milliard (de francs) à la Poste de Strasbourg". Le gang sut faire la symbiose entre des anciens d'Algérie rompus à la tactique, à l'attaque, au maniement des armes, à la torture ; et des mecs de quartiers d'origines diverses. Ruse, mais aussi hargne, solidarité et surtout endurance aux coups généreusement distribués lors des interrogatoires menés par les policiers qui avaient le poing facile leur permirent de durer dans le temps et d'échapper plusieurs fois à des souricières.
Parallèlement à ces parcours et surtout à ces "opérations" soigneusement détaillés, Richard Schittly documente aussi l'actualité de ces années et les progrès entrepris dans les rangs de la police pour mettre le crime organisé "à la papa" en échec. Il n'y avait plus de compromission qui tienne. Il fallait réformer les techniques de la police et mettre au point d'autres stratégies plus modernes comme la pose de micros et la réunion de divers services. Principal dommage "collatéral" : le juge Renaud le paya de sa vie. L'ancien flic Olivier Marchal devenu réalisateur a travaillé d'ailleurs longuement sur ce sujet pour son célèbre film Les Lyonnais : Richard Schittly abordant aussi ce sujet.
Un ouvrage très complet donc, pour tous ceux qui s'intéressent à cette période, épuisé après huit mille exemplaires, et réédité aujourd'hui dans une nouvelle maquette.

Citation

Un homme descend de la voiture claire, approche inexorablement. Il tire deux coups de feu. Le juge s'effondre dans le caniveau. Le tueur frappe d'un coup de pied dans les reins et tire un coup de grâce dans la nuque du magistrat.

Rédacteur: Michel Amelin lundi 15 février 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page