Vigilance

Il s'était donné tant de mal, il avait exécuté soin plan avec une telle froideur, un tel culot... Aurait-il pu jeter l'éponge si facilement ? Cela ne semblait pas possible.
Ruth Ware - La Disparue de la cabine n°10
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 octobre

Contenu

Roman - Noir

Vigilance

Anticipation - Social - Artistique MAJ mercredi 14 octobre 2020

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 10,9 €

Robert Jackson Bennett
Vigilance - 2019
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Gilles Goullet
Saint-Mammès : Le Bélial, août 2020
164 p. ; 18 x 12 cm
ISBN 978-2-84344-971-0
Coll. "Une heure-lumière", 26

Kill your Television

Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations : Vigilance. Son principe est simple. Introduire des tueurs surarmés dans un lieu public très fréquenté, et les filmer pendant leur carnage. Avec des millions à la clé pour eux, et des millions pour celui qui, sur les lieux, les abattrait. Pour John McDean, maître d'œuvre de ce show mortel, une seule règle, maximiser les profits publicitaires et l'audimat. Et est-ce sa faute si son cœur de cible est une population blanche et vieillissante tétanisée par la peur de l'autre ?
À partir du thème, déjà maintes fois exploité, dans le polar comme dans la science-fiction, d'une société obsédée par la représentation télévisuelle de la violence, Robert Jackson Bennett tire la sonnette d'alarme pour son pays qu'il voit sombrer dans la démence la plus totale. Court roman coup de poing, Vigilance ne nous épargne rien. Dans une écriture sèche comme une rafale d'arme automatique, il passe au crible les fléaux ravageant les sociétés contemporaine et les États-Unis en particulier : le repli communautaire, le rejet de l'autre, la fascination pour les armes, l'obsession de la violence, le nombrilisme des réseaux sociaux, la vacuité de la télévision, tout y passe dans ce portrait au vitriol d'un american way of life en bout de course, d'un ogre médiatique se dévorant lui-même. Et ici, pas moyen de se réfugier derrière l'argument science-fictif, car c'est tout bonnement l'Amérique de Trump que nous présente Robert Jackson Bennett à travers un miroir à peine déformant. Un pays où les tueries par arme à feu sont quotidiennes, où la fabrication de fausses informations est monnaie courante, comme le racisme et l'intolérance, au point que Vigilance pourrait tout simplement être la dernière création de Fox News. Brutal et précis dans ses impacts, Vigilance est une lecture qui prend aux tripes, assomme, casse les clichés comme les certitudes. Un roman de rage, de guerre, un roman urgent à lire et à faire lire à tous... Parce qu'il nous faut tous être vigilants !

Citation

Tout tenait au fait que depuis toujours, l'Amérique est une nation qui a peur.
Peur de la monarchie. Peur des élites. Peur de perdre ses biens, par le fait du gouvernement ou d'une invasion. Peur qu'un voyou stupide ou un petit malin de la ville trouve un moyen légal ou non de voler ce qu'on a durement gagné à la sueur de son front.
Voilà ce qui faisait battre le cœur de l'Amérique : non le sens civique, non l'amour de son pays ou de ses semblables, non le respect de la Convention, mais la peur.
Et là où il y avait peur, il y avait des armes à feu

Rédacteur: Jean-François Micard mercredi 14 octobre 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page