FBI animaux disparus : Un voleur pas ordinaire

Si papa n'était pas mon père, j'en serais immédiatement tombée amoureuse. Il est grand, beau, intelligent, plein d'humour. Une légère touche vieille France qu'il cultive soigneusement contribue à son charme. Je ne comprends pas pourquoi maman est partie.
Jamil Rahmani & Michel Canési - La Douleur du fantôme
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 mai

Contenu

Roman - Policier

FBI animaux disparus : Un voleur pas ordinaire

Disparition MAJ lundi 08 juillet 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 8 ans

Prix: 7,9 €

Gérard Lecas
Joëlle Passeron (illustrateur)
Paris : Scrineo, octobre 2012
160 p. ; 19 x 13 cm
ISBN 978-2-9197-5588-2

Drôle de voleur !

Dans le quartier où Felix habite un étrange vol sans effraction est commis. Le jeune homme est intrigué, promet même à son voisin de résoudre l'énigme. Il trouve une trace de pied près de la cheminée et déduit que le voleur est entré par là, ce qui impressionne le voisin ! Le lendemain, une camarade de classe, Liu, disparait. Inès, quant à elle, déplore la perte d'un bijou en or... Il n'en faut pas plus pour aiguiser la curiosité des trois agents du FBI : même si forcément, le commissaire est lui aussi sur le coup et n'est pas prêt à se laisser détrôner par une bande de gamins. Les enfants ont l'avantage d'être bien vus de leurs camarades et de connaître un peu les familles, ainsi Matthieu le frère de Liu est prêt à se confier aux amis... Le policier, lui, n'a pas cet avantage.
Une fois de plus, les trois membres du FBI affrontent des animaux surprenants, bravent des situations périlleuses, dépassent leurs peurs. L'aventure est distrayante, instructive sur les espèces protégées et même un peu sentimentale. Une lecture légère pour l'été, avec comme toujours d'agréables illustrations, et un glossaire à la fin pour les mots difficiles.

Citation

On va passer un sale quart d'heure !

Rédacteur: Valérie Sebag dimanche 30 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page