Les Effacés - 2 : Krach ultime

L'Amérique ça se construit avec des boulons, pas en faisant le guignol sur un ring !
Joseph Incardona & Vincent Gravé - Petites coupures
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 29 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Les Effacés - 2 : Krach ultime

Fantastique - Finance MAJ jeudi 13 décembre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 14,5 €

Bertrand Puard
Paris : Hachette, juin 2012
374 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-01-202689-6

Actualités

  • 02/01 Édition: Parutions de la semaine - 2 janvier
    Reprise littéraire tout en douceur avec chez Albin Michel quelques pointures (dont tout un chacun jugera de la qualité) : Jussi Adler-Olsen et Maxime Chattam. En poche, reparait le très remarqué Yeruldegger, de Ian Manook et, dans un autre registre, Né pour être sauvage, d'Alexis Aubenque.
    En jeunesse, les trois premiers volets des "Effacés" des Bertrand Puard sont maintenant disponibles en poche. Signalons que la revue Schnock fait un numéro sur Jean-Paul Belmondo, acteur de nombre de films policiers, et que Sabine Meier fait paraître un beau livre de photographies avec pour source d'inspiration le personnage de Crime et Châtiment de Dostoïevski, Raskolnikov.
    Pour le reste, à vous de faire votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    L'Effet papillon, de Jussi Adler-Olsen (Albin Michel, "Thrillers")
    Le Marteau des sorcières, de Philippe Boizart (Ex æquo, "Rouge")
    Non nobis domine, de Christine Brunet (Gascogne)
    Que ta volonté soit faite, de Maxime Chattam (Albin Michel, "Thrillers")
    Les Somnambules se réveillent tard, d'Élodie Geffray (Chemin vert, "Roman")
    Un piolet dans les mogettes, de Philippe Manjotel (Les 2 encres, "Sang d'encre")
    Meurtre en série à Salvador, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    Terminus Brooklyn, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    Métamorphose fatale : une enquête de la détective Rose-Marie Cassandre, de Joëlle Ortega-Valverde (Tango nuevo)
    L'Ange et le loup, de Patrice Pelissier (Retrouvées)
    Le Sang des sirènes, de Jean-François Thiéry (Ex æquo, "Rouge")
    L'Hypothèse du prototype, de Frédéric Touchard (Calmann-Lévy)

    Fictions adulte poche :
    Délivrance, de Jussi Adler-Olsen (Le Livre de poche, "Thriller")
    Né pour être sauvage, d'Alexis Aubenque (Le Livre de poche, "Policier")
    Une chanson douce, de Mary Higgins Clark (Le Livre de poche, "Thriller")
    Notre espion en Amérique : la véritable histoire de la naissance des États-Unis, de Arnaud Delalande (Le Livre de poche, "Policier")
    Jeu d'échecs à Perros-Guirec, de Bernard Enjolras (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Presque mort, d'Alain Eymer (Le Soleil, "Soleil noir poche")
    Secrets salés à Fouesnant, de Serge Le Gall (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Yeruldegger, de Ian Manook (Le Livre de poche, "Policier")
    Palissade, de Franck Villemaud (Taurnada)

    Bandes dessinées :
    Pue la mort !, d'Alan Grant & Simon Bisley (Wetta)
    Les Naufragés de Malpasset, de Frédéric Marniquet & Olivier Jolivet (Zéphyr BD, "La Brigade du rail")
    Le Roi des mouches : intégrale, de Mezzo & Michel Pirus (Glénat)
    Jan Karski : l'homme qui a découvert l'Holocauste, de Marco Rizzo & Lelio Bonaccorso (Steinkis, "Roman graphique")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Ma voiture de police, de Juliete Saumande & Frédéric Kucia (Deux coqs d'or, "Tout carton forme")

    Fictions jeunesse :
    Une espionne avertie en vaut deux, de Ally Carter (Hachette, "Gallagher academy. Bloom")
    Le Secret de Thangka, de Nicolas Gaube (Ex æquo, "Aventures")
    Hors-jeu, de Bertrand Puard (Le Livre de poche jeunesse, "Les Effacés. Jeunesse")
    Krach ultime, de Bertrand Puard (Le Livre de poche jeunesse, "Les Effacés. Jeunesse")
    Toxicité maximale, de Bertrand Puard (Le Livre de poche jeunesse, "Les Effacés. Jeunesse")
    Les Cinq en Amazonie, de Claude Voilier (Hachette Jeunesse, "Le Club des Cinq. Les Classiques de la Rose")

    Cinéma, télévision & radio :
    Esthétique et réception du dessin animé français sous l'Occupation (1940-1944) : l'émergence d'une école française ?, de Sébastien Roffat (L'Harmattan, "Cinémas d'animations")
    Schnock. 13, Jean-Paul Belmondo (La Tengo)

    Photographies :
    Rodion Romanovitch Raskolnikov : portrait of a man, de Sabine Meier (Loco)

    Théâtre (pièces) :
    La Fusillade sur une plage d'Allemagne, de Simon Diard (Théâtre ouvert, "Tapuscrit")
    La Petite Bavaroise : Eva B. 1937, de Nicole Gros (Les Mandarines, "Théâtre")

    Littérature (théorie & études) :
    Spectres, monstres & lovecraftiens : Stephen King, son œuvre et son univers, de Patrice Allart (Œil du sphinx, "La Bibliothèque d'Abdul Alhazred")

    Mémoires littéraires & correspondance :
    Confessions d'un mangeur d'opium anglais, de Thomas De Quincey (Sillage)

    Biographies & généalogie :
    Une famille vosgienne à travers les deux guerres : récit, de Christophe Heckly & Serge Heckly (Les Impliqués)
    Marta Hillers : un scandale, de Françoise Maffre Castellani (Orizons, "Témoins")

    Criminologie & prisons :
    Akpadjaka : un mouvement anticolonial au Togo français, de Essoham Assima-Kpatcha (L'Harmattan)
    Crimes et mystères en Roussillon, de Josianne Cabanas (Les Presses littéraires, "Passé-présent")
    Derrière la seizième porte : une classe pour s'évader de la prison : récit, de Françoise Leclerc du Sablon (L'Harmattan, "Rue des Écoles. Récits")
    Passés par la case prison, collectif (La Découverte)
    VST. 124, Comment supporter la prison ?, dosier coordonné par Nahima Laieb & Jean-Pierre Martin (Érès-Ceméa)

    Droit :
    Qui a peur de la nouvelle peine sans prison ? : ajouter du lien et non du rang pour réussir la contrainte pénale et en finir avec la récidive, de Danielle Delamotte (L'Harmattan)

    Histoire de France :
    Jean Jaurès à Nîmes et dans le Gard : séjours et discours, de Jean-Michel Faidit (Presses du Midi)
    Autopsie d'un oubli : l'incroyable disparition de Laure Diebold-Mutschler, de Anne-Marie Wimmer (Ponte Vecchio)

    Histoire de l'Europe :
    Les Soldats de la drôle de guerre : septembre 1939-mai 1940, de François Cochet (Fayard, "La Vie quotidienne")
    Tu seras un raté, mon fils ! : Churchill et son père, de Frédéric Ferney (Albin Michel, "La Face cachée de l'histoire. Documents")
    L'Épopée tragique du général Vlassov, de Joachim Hoffman (Auda Isarn)
    De la Meuse au Danube : 1944-1945, de Julien Hottier (Lavauzelle, "Histoire, mémoire et patrimoine")
    L'Odyssée des combattants sénégalais : 1914-1918, de Joe Lunn (L'Harmattan)

    Histoire des autres continents :
    Nelson Mandela et la naissance de la nouvelle Afrique du Sud : entretien avec le journaliste Philippe Marie, d'Emmanuel Argo & Philippe Marie (Fauves)

    Politique, théorie, idéologie & partis :
    Le Mouvement anarchiste en France : 1917-1945, de David Berry (Libertaires-Noir et Rouge)
    Nouvelle revue géopolitique. 126, Le Djihadisme dans tous ses états (Technip)

    Régionalisme :
    14-18 dans l'Oise, de Jean-Yves Bonnard (CAP Régions)
    Chaumont-sur-Tharonne : de la Secone Guerre au Center Parcs, de Janine Palacin (Karthala)
    Recherches vendéennes. 21, La Vendée dans les conflits (1914-1944) (Centre vendéen de recherches historiques)
    Liens : Délivrance |Délivrance |Né pour être sauvage |Une chanson douce |Une chanson douce |Presque mort |Yeruldegger |Yeruldelgger |Les Effacés - 1 : Toxicité maximale |Les Effacés - 3 : hors jeu |Passés par la case prison |Jussi Adler-Olsen |Christine Brunet |Maxime Chattam |Muriel Mourgue |Patrice Pelissier |Jean-François Thiery |Mary Higgins Clark |Bernard Enjolras |Alain Eymer |Ian Manook |Bertrand Puard |Thomas de Quincey

Au doigt et à l'œil

Dans un enchainement parfait, Bertrand Puard nous offre la suite du premier opus de sa série "Les Effacés". Avec Krach ultime, il nous fait plonger dans l'univers sans pitié des systèmes financiers et boursiers. Cadre bien original en ce qui concerne les romans étiquetés "jeunesse" et "espionnage", mais Bertrand Puard semble pouvoir tout se permettre.

Cette fois Les Effacés sont confrontés aux problématiques liées à la finance, immense système tentaculaire, complexe, impersonnel, froid et sans pitié. Nos jeunes Effacés, qui se remettent tout juste de leur mission visant à contrer un magnat de l'industrie pharmaceutique, sont immédiatement confrontés cette fois à un groupuscule qui souhaite mettre à bas la domination des marchés financiers. Cependant, encore une fois, Bertrand Puard saisit l'occasion pour nous en parler plus longuement : enjeux, acteurs, agences, manœuvres, tractations... Autant de facteurs que découvrent, sous la férule d'un jeune prodige de l'informatique, les adolescents. Bertrand Puard évite l'écueil de la facilité en développant thèses et antithèses, en faisant intervenir et expliquer leurs points de vue et ceux de leur statut : chefs d'entreprise, gérants de multinationales, traders, responsables divers, mais également tous ceux qui dénoncent ce système fait de chiffres et de calculs et qui oublient que des êtres humains sont impactés. Pas de vision manichéenne, une réflexion argumentée, et des jeunes gens qui doivent, encore une fois, aller au-delà des a priori intériorisés et des banalités entendues et lues par tout un chacun.

Les relations entre les ados, et entre les ados et leur mentor, se complexifient : se confronter aux manipulations des adultes les force à appréhender différemment l'ascendant de Nicolas Mandragore sur leur groupe. Entre eux, les rivalités se multiplient, les potentiels se dévoilent, et de nouveaux membres, bien plus jeunes mais tout aussi doués et intelligents que leurs ainés, font leur entrée dans cette équipe. Chaque situation de leur vie courante ou de leur vie d'agent donne lieu à des réflexions pour les comprendre : la rivalité, la volonté de se transposer dans l'avenir, la nécessité de prendre des responsabilités et des décisions vite et en les assumant pleinement quoiqu'il arrive, l'amour, le recul face aux actualités, la différence, et encore et toujours le deuil et le passage à l'âge adulte.

Le rythme va crescendo, et l'intrigue fait s'enchainer les deux premiers tomes (tout comme le troisième semble vouloir suivre) rapidement et efficacement. Plus qu'une suite, Krach ultime donne à la fois du relief au premier tome des "Effacés" et une solide base au suspense du suivant. Encore une fois, le style est impeccable, efficace, addictif. Promesse tenue donc par Bertrand Puard, et nous voilà à nouveau conquis !

Citation

Existait-il une autre raison d'être à leur groupe que de se réunir pour révéler les scandales de notre temps et faire en sorte que d'autres personnes ne soient pas supprimées au nom d'intérêts plus que suspects ?

Rédacteur: Catherine Thiéry mardi 19 mai 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page