Mon frère est parti ce matin

Rien que l'idée de ce genre d'existence immobile me rend dingue. Jamais changer, jamais bouger, toujours les mêmes décors, les mêmes personnes...
Benjamin Guérif & Julien Guérif - Quand la banlieue dort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 septembre

Contenu

Roman - Noir

Mon frère est parti ce matin

Social MAJ mardi 13 mars 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 2 €

Marcus Malte
Paris : Folio, janvier 2012
84 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-07-044473-1
Coll. "2€", 5351

Huis-clos

"Le premier matin du mois de septembre 1972, charles B., alors âgé de cinquante et un an, ferma tous les volets de la petite maison qui était sienne, au cœur du village de Chenevières, dans le département de Saône-et-Loire. De l'intérieur, il ferma également la porte à double-tour et laissa tomber la clé au fond d'un cendrier publicitaire Cinzano posé sur le dessus de la cheminée. Charles B. ne fumait pas et la cheminée n'était plus depuis longtemps en état de le faire. Afin de parachever son isolement, il appliqua sur les carreaux des fenêtres des morceaux de cartons préalablement découpés, qu'il fit tenir tant bien que mal en les clouant aux huisseries." Et il attendit... Quoi ? Nul ne le sait, surtout pas les gens du village qui se demandent ce qui arrive à cette personne si tranquille.
Cette petite (à peine 80 pages) comédie, tragique et rurale, est un texte à part dans l'œuvre de Marcus Malte. C'est bien fait et bien emmené, toujours aussi bien écrit. Qu'il est fort ce Marcus Malte !

Citation

Tout ce tapage, pourrait-on s'étonner, simplement pour un homme qui décide de demeurer chez lui ?

Rédacteur: Christophe Dupuis mercredi 07 mars 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page