Black blocs

Un homme qui tue moralement sa mère se retranche de la société des hommes au même titre que celui qui porte une main meurtrière sur l'auteur de ses jours. Dans tous les cas, le premier prépare les actes du second, il les annonce en quelque sorte et il les légitime.
Jacques Ferrandez - L'Étranger
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 30 novembre

Contenu

Roman - Noir

Black blocs

Politique - Assassinat MAJ vendredi 03 février 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18,5 €

Elsa Marpeau
Paris : Gallimard, février 2012
322 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-07-013567-7
Coll. "Série noire"

Actualités

  • 25/07 Prix littéraire: Sélection Interpol'art 2012
  • 13/04 Prix littéraire: Sélection 2012 du Prix Landerneau Polar
  • 10/02 Édition: Parutions de la semaine - 10 février
    Alain Claret, Belinda Bauer, David Fulmer, Elsa Marpeau, Naïri Nahapetian mais aussi Brian Freeman : autant d'auteurs déjà-lus qui reviennent sur le devant de la scène à l'occasion d'une semaine chargée. Saluons le retour de Jerome Charyn avec son personnage fétiche Isaac Sidel. L'homme découvert à la "Série noire", devenu maire de New York, est chez Rivages à l'occasion de la réédition d'un ouvrage paru initialement en 1997. Vous comprendrez que cette réédition s'est fait longtemps attendre. Inutile de vous dire que c'est ici un coup de cœur !
    Mais comme d'habitude, vous êtes libres de faire votre choix :

    Grand format :
    Feux de glace, de Colette Andrieu (Terriciaë, "Sangria")
    L'Appel des ombres, de Belinda Bauer (Fleuve noir, "Thriller")
    Le Monastère oublié, de Steve Berry (Le Cherche midi, "Thriller")
    Tourmente au vatican. 2, Mort pour le Graal, de Pierre Bru (Les 2 Encres)
    La Dernière danse de Joséphine, de Martine Cadière (M. Dricot, "Roman policier")
    Eden, d'Alain Claret (Robert Laffont)
    Le Manoir de la douleur, de Jacqueline Clergeau (Les 2 Encres, "Suspense")
    Europa Blues, de Arne Dahl (Le Seuil, "Policiers")
    Les Secrets du carnet noir, de Roselyne de Donnea (Memry press)
    Cops, de David Ellsworth (Inculte, "Temps réel")
    Le Mystère Sherlock, de J.-M. Erre (Buchet Chastel, "Littérature française")
    Je t'aurai, de Brian Freeman (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Rampart Street, de David Fulmer (Rivages, "Thriller")
    Hanna était seul à la maison, de Carin Gerhardsen (Fleuve noir, "Thriller")
    L'Indice de la peur, de Robert Harris (Plon, "Suspense thriller")
    7 femmes contre Édimbourg, de Ely M. Liebow (Baker Street)
    Black blocs, de Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire")
    Skin trade, de George R. R. Martin (ActuSF, "Perle noire")
    Impact, de David Michaels (City, "Splinter cell")
    Zéro heure à Phnom Penh, de Christopher G. Moore (MA, "Roman thriller")
    Juste retour des choseses : interview exclusif, de Samuel Mourier (Le Manuscrit)
    Dernier refrain à Ispahan, de Naïri Nahapetian (Liana Levi, "Policier")
    Les Traces de l'Araignée, de Kathy Reichs (Robert Laffont, "Best-sellers")
    La Maison du lys tigré, de Ruth Rendell (Les 2 Terres, "Best-seller")
    Mort postiche, de Mehmet Murat Somer (Le Masque, "Grands formats")
    Black Paint, de Bernard Zier (Le Manuscrit, "Polar")

    Poche :
    La Prophétie Charlemagne, de Steve Berry (Pocket, "Thriller")
    Moisson de sang, de Sharon Bolton (Pocket, "Thriller")
    Ascenseur pour l'échafaud, de Noël Calef (LGF, "Policier")
    El Bronx, de Jerome Charyn (Rivages, "Noir")
    Les neuf dragons, de Michael Connelly (Pointdeux, "Pointdeux")
    L'Ombre dans l'eau, de Inger Frimansson (LGF, "Thriller")
    Swing, de Rupert Holmes (Rivages, "Noir")
    Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner (Liana Levi, "Piccolo")
    La Malédiction du livre noir, de Tom Knox (J'ai lu, "Policier")
    Le Chemin des faux serments, de Denis Lépée (Pocket, "Thriller")
    Le Danger dans la peau, de Eric van Lustbader (LGF, "Thriller")
    Meurtriers sans visage, de Henning Mankell (Pointdeux, "Pointdeux")
    Cérémonie, de Richard Montanari (Pocket, "Thriller")
    Vengeances romaines : un hiver meurtrier, de Gilda Piersanti (Pocket, "Policier")
    Autopsie, de Kathy Reichs (Pocket, "Thriller")
    Féroces infirmes, retour des pays chauds, de Tom Robbins (Gallmeister, "Totem")
    Lennox, de Craig Russell (LGF, "Policier")
    T'es beau, tu sais ! de San-Antonio (Pocket, "San-Antonio")
    Intrusion, d'Elena Sanders (Pocket, "Thriller")
    Calais jungles, de Michel Vigneron (Sirius Paris, "Régiopolice")
    Tu tueras ton prochain, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    La Guerre de Stratton : un détective au cœur des ténèbres de Londres, de Laura Wilson (LGF, "Thriller")

    Grands caractères :
    Poussière d'os, de Samuel Beckett (Libra diffusio, "Policier")
    Le Cochet du Pont-Neuf, de Jean-Baptiste Bester (Libra diffusio, "Policier")
    Le Sang des bistanclaques, de Odile Bouhier (Libra diffusio, "Policier")
    Tempête sur Cape Cod, de Carol Higgins Clark (Libra diffusio, "Policier")
    Mort sur mesure, de Frances Fyfield ((Libra diffusio, "Policier")
    Lacrimae, de Andrea H. Japp (Libra diffusio, "Policier")
    Les Collines de la chance, de Nora Roberts (Libra diffusio, "Policier")
    Katiba, de Jean-Christophe Rufin (Libra diffusio, "Roman")
    L'Écho des morts, de Johan Theorin (Libra diffusio, "Policier")
    Liens : Poussière d'os |Les Neuf dragons |Le Jeu du pendu |Lennox |L'Écho des morts |El Bronx |Mort postiche |Le Monastère oublié |Simon Beckett |Steve Berry |Pierre Bru |Jerome Charyn |Michael Connelly |Arne Dahl |Andrea H. Japp |Aline Kiner |Denis Lépée |Henning Mankell |Elsa Marpeau |Naïri Nahapetian |Gilda Piersanti |Ruth Rendell | San-Antonio |Johan Theorin |Michel Vigneron

Désobéissance incivile

Black Blocs : terroristes anarchistes selon la police, groupes dissidents selon eux-mêmes. Samuel, professeur en sociologie, fait partie d'un de ses groupes, enfin, en faisait partie. Depuis qu'il a été retrouvé dans son bureau assassiné d'une balle dans le dos, ses fréquentations se sont limitées. Swann, sa femme, ignorait jusque-là tout de ses activités politiques, mais la découverte du local où il prenait part à ses activités, et se servait pour loger quelques uns des dissidents du groupe, lui permet de faire une nouvelle ébauche de celui qu'elle croyait bien connaître. Autre élément perturbateur : la convocation de deux membres de la SDAT (Sous-Direction Anti-terroriste), qui voient en elle la principale suspecte de ce qu'ils jugent être un assassinat grossièrement maquillé en cambriolage. Sur place, ce service lui apprend que Samuel était en réalité leur indic au sein de ce Black Bloc. L'esquisse faite par Swann de son mari en activiste politique se brouille. Difficile alors de se faire une image précise de cet homme : mari, indic, activiste ? Swann ne sait vraiment plus quoi penser. Reste une chose, trouver celui qui l'a tué.

Pour écrire son deuxième polar, Elsa Marpeau se penche sur le désarroi d'une femme, son combat et celui d'activistes politiques. Si la première partie du roman, s'épanche trop longuement peut-être sur le deuil et la perte de repère, au risque de lasser le lecteur, l'intrigue s'installe peu à peu en se focalisant davantage sur l'immersion de Swann dans un monde qui lui est étranger voire hostile. Le roman se recentre alors sur le Black Bloc, ses membres et son combat pour, au fil des pages, lui donner un ton profondément social voire engagé.
Si un confrère chroniqueur cherchait dans Les Yeux des morts un rapport avec Elsa Triolet ou Aragon, dans ce nouveau Marpeau, le lien avec le livre L'Insurrection qui vient, du Comité Invisible est évident et assumé, citant certains passages du livre et semblant revisiter l'affaire à laquelle ce groupe a été lié. Les scènes de manifestation menées par ceux que la novlangue définit comme l'ultra-gauche, sont décrites telles de véritables TAZ chères à Hakim Bey, dans lesquelles l'auteur semble prendre beaucoup de plaisir à plonger son lecteur et ses personnages. Un plaisir qui poussera peut-être certains à créer un groupe de "lecteurs vigilants" pour suppléer à celui des "voisins vigilants", ce qui ne serait pas pour déplaire à notre inistre de l'Intérieur. Les autres, les lecteurs irresponsables et passifs, se contenteront de voir dans le dernier livre d'Elsa Marpeau, un roman efficace et corrosif.

Nominations :
Prix Polar Michel Lebrun 2012
Prix Landerneau Polar 2012
Prix de la ville de Mauves-sur-Loire 2013
Prix Interpol'Art "Roman" 2012

Citation

On a ouvert la porte et cassé la fenêtre de leur monde protégé. On leur a montré que ces barrières étaient en papier, ces fermetures illusoires.

Rédacteur: Benjamin Fricard jeudi 09 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page