La Guerre du whisky

Je commence à avoir une idée assez claire de la nature de ce meurtrier. Derrière ces crimes, il y a une intelligence qui connait la police autant que l'opinion publique.
Olivier Cotte & Jules Stromboni - L'Ultime défi de Sherlock Holmes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 mai

Contenu

Roman - Noir

La Guerre du whisky

Braquage/Cambriolage - Arnaque MAJ vendredi 18 février 2011

Note accordée au livre: 5 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9 €

Elmore Leonard
The Moonshine War - 1969
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Élie Robert-Nicoud
Paris : Rivages, février 2011
264 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7436-2189-6
Coll. "Noir", 811

Actualités

  • 11/02 Édition: Parutions de la semaine - 11 février
    L'événement de la semaine n'est pas la parution de l'Anthologie érotique de SAS, même s'il y aurait beaucoup à en dire, mais la sortie du Chanteur, premier roman de Cathi Unsworth aux éditions Rivages. Ces mêmes éditions sont à l'honneur avec deux romans truculents du toujours phénoménal Elmore Leonard et un de l'imprononçable Duane Swierczynski (cela dit un ton en dessous de The Blonde, qui nous avait enthousiasmé l'année dernière), tous au format poche. Mais il ne faudrait pas oublier l'excellent Paris la nuit, de Jérémie Guez (La Tengo), le convainquant Jaguar sur les toits, de François Arango (Métailié) et l'incontournable car fort de huit cents pages Le Léopard, de Jo Nesbø (Gallimard). Inutile de vous dire que vous n'aurez malheureusement pas le temps de tous les lire, d'autant qu'il y en a d'autres qui méritent le détour...

    Grand format :
    Le Jaguar sur les toits, de François Arango (Métailié, "Noir")
    Ne la quitte pas des yeux, de Linwood Barclay (Belfond, "Noir")
    La Fille du pont, de Pierre Boulon (Jeanne d'Arc)
    Sève et le sang, de James Church (Le Seuil, "Policier")
    Le Bal des frelons, de Pascal Dessaint (Rivages, "Thriller")
    Passé obscur, de Suzanne Forster (Harlequin, "Mira")
    L'Ombre de Claudia, de Gilbert Gallerne (City, "Thriller")
    L'Île des ténèbres, de Heather Graham (Harlequin, "Mira")
    Paris la nuit, de Jérémie Guez (La Tengo)
    Noire était la nuit, de Lisa Jackson (Harlequin, "Mira")
    La Nuit sauvage, de Terri Jentz (Denoël)
    Le Mensonge dans la peau : la ruse de Bourne, de Eric van Lustbader (Grasset)
    La 7e Victime, de Aleksandra Marinina (Le Seuil, "Policiers")
    La Vengeance du loup, de Jacques Mazeau (Le Masque)
    Le Léopard, de Jo Nesbø (Gallimard "Série noire")
    Le Prix de l'héresie, de S. J. Parris (10-18, "Grand format")
    Maléfice, de Nora Roberts (Harlequin, "Mira")
    Isotopes, de Alain Roger (Édinter)
    C'est Bécassine qui assassine, de Steve Rosa (Serpenoise, "Policier")
    Le Lys rouge, de Karen Rose (Harlequin, "Mira")
    Le Chanteur, de Cathi Unsworth (Rivages, "Thriller")

    Poche :
    Panique, de Jeff Abbott (LGF, "Thriller")
    Saint Petrus et le saigneur, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (LGF, "Policier")
    The American, de Martin Booth (LGF)
    Oscar Wilde et le cadavre souriant, de Gyles Brandreth (10-18, "Grands détectives")
    Le Symbole perdu, de Dan Brown (LGF, "Thriller")
    Substitutions, de Tania Carver (LGF, "Thriller")
    Iceberg, de Clive Cussler (LGF, "Thriller")
    Deux p'tites tours et puis s'en vont, de Patrice Dard (Fayard, "Les Nouvelles aventures de San-Antonio")
    Cruelles natures, de Pascal Dessaint (Rivages, "Noir")
    L'Homme de l'ombre, de Robert Haris (Pocket, "Best")
    Froid est l'enfer, de Richard Hawke (City, "Poche")
    Une ombre plus pâle, d'Andrea H. Japp (LGF, "Thriller")
    La Mort, entre autres, de Philip Kerr (LGF, "Policier")
    La Guerre du whisky, de Elmore Leonard (Rivages, "Noir")
    Mr Paradise, de Elmore Leonard (Rivages, "Noir")
    Le Cadavre du lac, de Philip M. Margolin (LGF, "Thriller")
    Racines russes, de Reggie Nadelson (LGF)
    Chasseur de têtes, de Jo Nesbø (Folio, "Policier")
    Angelica, de Arthur Phillips (Pocket, "Best")
    À toute allure, de Duane Swierczynski (Rivages, "Noir")
    Une danse avec les démons, de Peter Temayne (10-18, "Grands détectives")
    Anthologie érotique de SaS, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers)
    Liens : Le Jaguar sur les toits |Paris la nuit |La 7e victime |Le Léopard |À toute allure |Le Chanteur |Gyles Brandreth |Dan Brown |Clive Cussler |Patrice Dard |Pascal Dessaint |Jérémie Guez |Philip Kerr |Elmore Leonard |Reggie Nadelson |Jo Nesbø |Duane Swierczynski |Peter Tremayne |Cathi Unsworth

Y aurait pas un ver dans Ploucville ?

Les éditions Rivages publient en poche La Guerre du whisky, un petit bijou inédit signé Elmore Leonard resté dans l'ombre de Fantasia chez les ploucs depuis 1969. La comparaison s'impose tant la trame et les personnages font penser au roman drolatique que Charles Williams a écrit en 1956. Mais le roman qui nous préoccupe diffère par un traitement plus noir, et une injustice que l'on ressent profondément tout au long de notre lecture.
En 1932, en pleine prohibition et au fin fond des États-Unis, un village qui pourrait s'appeler Ploucville est cerné par des distilleries sauvages tenues par des bootleggers. Le shérif, septuagénaire qui porte le poids de ses années, ne manque pas, accompagné de ses fidèles adjoints, de faire des descentes. Et quelles descentes ! Tout ces gens ont le goulot rapide. Les bootleggers sont prévenus et tiennent à dispositions quelques bouteilles que l'on s'empresse de payer dollars sur l'ongle avant de les boire et de s'écrouler ivre mort dans une ambiance qui tient plus de l'éther qu'elle n'est délétère. Parmi ces bootleggers, Sonny Martin, qui a hérité de son paternel de cent cinquante fûts savamment cachés d'un whisky qui arrive à ces fameux huit ans d'âge. Et avec lui les ennuis en la personne de Frank Long, un agent du gouvernement croisé à l'armée, et à qui Sonny Martin a trop parlé un soir de beuverie. Sous couvert de son badge et de son fusil, Frank Long va n'avoir de cesse de débusquer ces fûts que dans la réalité il veut revendre à son compte. Il fait appel à des connaissances croisées en prison. Mais invoquer le diable est bien souvent source supplémentaire d'ennuis. Les désastres s'accumulent. C'est un véritable gang qui investit la ville, qui méprise ses habitants, qui pille et tue, qui torture et violente sous l'œil impassible de Sonny Martin bien décidé à ne pas vendre la mèche (plutôt l'allumer d'ailleurs !).
De façon moins politique et décortiquée, Elmore Leonard aboutit aux mêmes conclusions que Dashiell Hammett dans Moisson rouge, où le détective de la Continental doit nettoyer la ville des brigands qu'elle a elle-même amenés. Un roman western des derniers jours qui se lit d'une traite tantôt de façon rigolarde tantôt non. Le final rassure l'amateur d'Elmore Leonard, qui repose le livre et se dit qu'il a passé un moment jubilatoire.

Citation

Franck, quand des gars ont des armes, il y a toujours un risque que des coups de feu partent.

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 13 février 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page