k-libre - festival

J'ai appris un truc aujourd'hui. Un Glock quarante, tu peux l'enfoncer dans les narines d'un mec.
Elmore Leonard - Mr Paradise
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 02 juin

Contenu

Festival du film judiciaire de Laval 2009

MAJ mercredi 03 février 2010
Affiche Festival du film judiciaire de Laval 2009
Pays : France

Festival du film judiciaire de Laval 2009



Adresse : Le Cinéville, 25 quai Gambetta, 53000 Laval
E-mail :
Téléphone :
Site :

Le festival

"Nul n'est censé ignorer la loi", dit l'adage. Mais force est de constater que les arcanes du droit sont largement étrangers à la plupart des gens. En Mayenne, plusieurs acteurs culturels et institutionnels ont uni leurs énergies pour développer un projet visant à familiariser le citoyen avec l'univers de la justice - un Festival du film judiciaire, dont le déroulement s'étend sur deux journées mêlant projections et rencontres-débats.
À vocation culturelle et pédagogique, ce Festival est coordonné par le Conseil départemental d'accès au droit qui, présidé par Jean-Patrice Douchy, regroupe les collectivités locales, les services de l'État, les auxiliaires de justice, etc. Les co-organisateurs sont le barreau de Laval, l'Association d'aide aux victimes d'infractions pénales (ADAVIP 53 - résidence Les Remparts entrée C, 14 rue des Curés 53000 Laval), Atmosphères 53 (association d'éducation populaire sise à Mayenne, 12 rue Guimond des Riveries), le Cinéville, la faculté de droit de l'Université du Mans et de Laval, et l'Office du tourisme de Laval (1 allée du Vieux Saint-Louis, 53000 Laval).
Quant au soutien financier, il est assuré par huit institutions, départementales, municipales et judiciaires.
I. Roche/k-libre

Cette édition

Pour initier ce festival, les organisateurs ont choisi de fédérer l'ensemble des animations - projections de quatre films, fictions et documentaires, chacun suivi d'une conférence-débat - autour de l'avocat, qui est souvent le premier interlocuteur du citoyen, qu'il soit simplement en quête de conseils ou bien impliqué dans une procédure pénale.
Toutes les projections et rencontres ont lieu au Cinéville sauf précision particulière. Le tarif des entrées est fixé à 5 €, et ramené à 3,25 € pour les scolaires et les étudiants. De plus amples informations sont disponibles auprès de l'association Atmosphères 53 au 02.43.04.20.46.

PROGRAMME
Jeudi 8 octobre :

- 13 h 45, projection du film Commis d’office, réalisé par Hannelore Cayre (2009).
- 15 h 15, conférence débat au Cinéville : "L’avocat dans la procédure pénale". Avec la participation de la réalisatrice, du bâtonnier Patrick Descamps, avocat au barreau d’Angers, d’un professeur de l’université du Maine, de maître Anne-Marie Maysonnave, ancien bâtonnier du barreau de Laval.
- 20 heures, projection du documentaire L’Avocat du Diable d’Olivier Meyron (2009), traitant de la défense de Michel Fourniret et de Monique Olivier devant la Cour d’assises des Ardennes.
- 21 heures, conférence-débat au Cinéville : "Art oratoire et plaidoirie". Avec la participation du réalisateur et de Madame le bâtonnier des Ardennes Agnès Chopplet, et de maître Patrick Maisonneuve, avocat du barreau de Paris.
Vendredi 9 octobre :
- 13 h 30, projection de La Dixième Chambre de Raymond Depardon (2003).
- 15 h 45 (au Palais de Justice de Laval, 13 place Saint-Tugal), conférence débat : "L’avenir des juridictions pénales". Avec la participation de Martine Lebrun, juge de l’application des peines au tribunal de Grande instance de Laval, Jean Danet, avocat honoraire et professeur à l’université de Nantes, membre de la Ligue des Droits de l’Homme, maître François Zocchetto, sénateur de la Mayenne, avocat au barreau de Laval, maître Bruno Hérisse, ancien bâtonnier du barreau de Laval.
- 20 heures, projection du film Témoin à charge de Billy Wilder (1957).
- 22 heures, conférence débat : "Preuve et intime conviction". Avec la participation de maître Henri Leclerc, avocat au barreau de Paris, Raphaël Sanesi, procureur de la République près le tribunal de Grande instance de Laval, et de maître Emmanuel Ludot, avocat au barreau de Reims.
I. Roche/k-libre

Parmi les invités : Hannelore Cayre

Pied de page