k-libre - festival

Isaac Sidel avait l'intention d'éliminer la pauvreté le premier jour de son mandat ; il parlait de subventionner les défavorisés. Ses plus proches collaborateurs durent se racler la gorge ; après quoi ils firent comprendre à Isaac que ce n'étaient pas les défavorisés qui l'avaient catapulté à son poste et avaient déclenché un raz-de-marée démocrate, que pas un d'entre eux n'avait voté.
Jerome Charyn - Avis de grand froid
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 15 juin

Contenu

Le Chien jaune 2011

MAJ mercredi 27 juillet 2011
Affiche Le Chien jaune 2011
Pays : France

Le Chien jaune 2011



Adresse : Association le Chien Jaune, 16 impasse Courbet, 29900 Concarneau
E-mail : contact@lechienjaune.fr
Téléphone : 09.81.60.66.84
Site : http://www.lechienjaune.fr

Actualité

  • 29/06 Bibliothèque: Trains du mystère à Concarneau
    Le train a été l'objet de nombreuses scènes de crimes que ce soit dans la réalité ou dans la fiction. Agatha Christie, la Reine du crime britannique, a commis par deux fois (Le Crime de l'Orient-Express et Le Train bleu) des intrigues ferroviaires ou quasi ferroviaires. D'autres auteurs ne sont pas en reste. Il faudrait dresser un jour l'inventaire de ces situations criminelles. Récemment, Patrick Eris a publié ses Histoires vraies sur les rails et Serge Janouin-Benanti s'est penché à plusieurs reprises sur le sujet.
    La SNCF, qui a créé il y a plus de dix ans des prix littéraires sur le polar, qui cette année a aussi élargi son champ d'action en allant vers la bande dessinée et le court-métrage, affrète aussi des trains mystères (exclusivement des TGV). Mais c'est la bibliothèque de Concarneau, qui en marge du festival Le Chien jaune qui se déroule du 6 au 8 juillet, propose tout un mois durant une exposition sur les trains du mystère car "entre train et roman policier, la rencontre était programmée. Tous deux sont issus d’une même modernité qui, durant la seconde moitié du XIXe siècle, a vécu une extraordinaire accélération de la marche du monde et bouleversé les rapports entre espace et temps. Avec l'apparition du train, le roman policier a renouvelé ses intrigues et acquis de nouvelles dimensions.
    Pour les criminels et les enquêteurs, gares et trains sont des lieux ambigus. Les faits divers ont très tôt fourni de la matière aux récits d'énigmes liés aux trains."

    Bibliothèque municipale
    Place de l'Hôtel de ville
    29900 Concarneau
    Tél. : 02.98.50.38.05
    bibliotheque@concarneau.fr

    Exposition du 29 juin au 28 juillet 2012, aux heures d'ouverture de la bibliothèque (attention, horaires d'été).
    Liens : Le Crime de l'Orient-Express |Le Train bleu |Histoires vraies sur les rails |Agatha Christie |Patrick Eris |Serge Janouin-Benanti

  • 17/07 Festival: 16e festival du polar à Concarneau (29)

Le festival

Drôle de nom pour un festival ? Pas tant que cela. Il atteste au contraire de la vaste culture noire de ses fondateurs et de leur volonté de rendre hommage aussi bien à un personnage phare du genre qu'à une de ses plumes les plus fameuses puisque Le Chien jaune est le titre d'un roman que Georges Simenon a publié en 1931, où l'on retrouve le commissaire Maigret en train d'enquêter à Concarneau... Il n'y a donc nullement lieu de s'étonner que pareil nom ait été choisi par des passionnés concarnois pour baptiser le festival du polar qu'ils entendaient instituer dans leur ville. Ces passionnés bénéficient de "la participation amicale de quelques auteurs majeurs dans ce genre littéraire - Jean-Claude Izzo, Michel Lebrun, aujourd’hui disparus, Didier Daeninckx, Jean-Bernard Pouy..." expliquent-ils dans la page de présentation de leur festival sur le site dédié - page vers laquelle nous nous empressons de vous conduire : y figure un beau texte d'auteur, "Le Chien jaune vu par Jean-Bernard Pouy".
Le premier festival a eu lieu en 1995. Sans doute a-t-il eu d'emblée un succès certain puisque, depuis, Le Chien jaune revient chaque année en juillet errer dans Concarneau, héraut du Mystère et des Énigmes drainant derrière lui de sombres personnages de plus en plus nombreux - auteurs et lecteurs qui n'ont en réalité de noir que leur engouement pour le polar.
Non content de s'être installé dans la vie culturelle bretonne, le festival concarnois a gagné en importance au fil des années et, aujourd'hui, la liste est longue des partenaires - institutionnels et privés - qui soutiennent son organisation.

Cette édition

Pour cette nouvelle édition concarnoise, l'antre-chapiteau se pose en face de la Ville-Close, quai d'Aiguillon, et réunit vingt-sept auteurs sur le thème des femmes fatales et des hommes ténébreux. Pour l'occasion, il incombe de souligner l'idée originale proposée par l'établissement Marionnaud qui offre à quinze femmes l'opportunité de jouer les Ingrid Bergmann ou Lauren Bacall de service en leur proposant des séances de maquillage gratuites, et se transformer ainsi en femmes fatales. Elles pourront par la suite, vêtues de robes au corps en satin uni, et talons hauts, rejoindre leurs compagnons en trenchcoat et borsalino assister au banquet d'ouverture et entamer un charleston endiablé. Et gageons que les fumeuses sortiront les antédiluviens fumes-cigarettes pour la séance rejet de fumée à la face d'Humphrey Bogart. Ce dernier assumera sa présence par le biais de... Natalie Beunat venue faire une conférence sur Dashiell Hammett. La spécialiste française du père du hard boiled, qui a tant œuvré ces deux dernières années pour la publication des romans et des nouvelles de cet atypique écrivain, évoquera sans nul doute Sam Spade, l'homme du Faucon de Malte. Mais auparavant, Une vie de chat aura été projetée et Thierry Chevrier de l'A.A.R.P. aura tenu séance sur Émile Gaboriau. Le tout se clôturera en musique et en deux temps, loin du charleston évoqué sur des accords plus swings avec accordéon, guitare et contrebasse entre jazz manouche et musique française, le samedi soir et country, celtique et funki à l'occasion d'un apéro musical et dominical. Préparez vos pas de danse !

Liste des auteurs invités :
Roger Arz, Natalie Beunat, Blynt, Thierry Bourcy, Pascal Bresson, Thierry Chevrier, Hervé Commère, Michel Dréan, Jean-Jacques Egron, Joe G. Pinelli, Gisèle Guillo, Stéphane Jaffrézic, Olivier Jolivet, Firmin Le Bourhis, Jean-Paul Le Denmat, Bruno Le Floc'h, Serge Le Gall, Françoise Le Mer, Michel Leydier, Renaud Marhic, Sandra Martineau, Guy Michel, Jean-Marc Perret, Marc Ruscart, Géronimo Stilton, Marc Taraskoff, Olivier Thomas & Alain Wagneur.

Programme :

Jeudi 21 juillet
Au cinéma Le Celtic à 21 h 30, en partenariat avec l'association Grand écran, projection du film Une vie de chat.

Vendredi 22 juillet
En partenariat avec les établissement Marionnaud (13, avenue Pierre-Gueguin), Maquillage fatal offert aux quinze premières arrivantes. Les invitations sont à retirer sous le chapiteau du Chien jaune le même jour à partir de 10 heures.
Ouverture officielle du festival sous le chapiteau à l'occasion d'un cocktail.

Samedi 23 juillet
10 heures : Conférence de Thierry Chevrier à la bibliothèque autour de l'œuvre d'Émile Gaboriau.
18 heures : Conférence de Natalie Beunat à la bibliothèque autour de Dashiell Hammett.
21 heures : Concert de Swing of France sous le chapiteau.

Dimanche 24 juillet
12 heures : Apéritif musicale avec Broken Bow sous le chapiteau.

Parmi les invités : Natalie Beunat | Thierry Bourcy | Michel Leydier | Renaud Marhic | Sandra Martineau | Joe G. Pinelli | Alain Wagneur

Pied de page