k-libre - événement

Mais ce que j'avais vu était tout à fait différent. Il s'agissait d'un rapt dont j'avais été l'unique spectatrice, et c'était à moi de délivrer la captive
Alain Korkos - Une enquête signée Betty
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 02 juin

Contenu

Ma vie des autres (277)

Ma vie des autres (277) Courts récits de 1000 signes. 277 : boulot, boulot, boulot. Je ris. Que faire d'autre que rire ? Franchement ? J'ai tout installé, j'ai tout préparé, je suis prêt. Cinquante-sept mails aujourd'hui, record battu. Cinquante-sept mails envoyés par la boîte. Je ne compte pas les autres. Et je suis à mon douzième jours d'arrêt-maladie. Je ne suis pas censé être en activité, mais à la boîte ils s'en moquent. Les employés ne s'arrêtent jamais. Ils ne doivent jamais s'arrêter. S'arrêter de travailler est considéré comme de la trahison. Ils ne peuvent pas admettre que l'on coupe les ponts. Inlassablement, ils continuent de vous harceler. Le burn out, ils ne connaissent pas. Je n'ai plus de vie privée, plus de vie social. Je dois rester relié jour et nuit, le week-end aussi. On exige de moi toujours plus et je ne peux pas refuser. J'ai des emprunts à rembourser, une famille à entretenir. Sauf, qu'aujourd'hui, terminé. J'ai perdu quinze kilos. Je suis au bout du rouleau. J'arrête. J'arrête définitivement. Tout de même, je réponds au cinquante-sept mails du bureau. Pour rire. Pour rire une dernière fois. Je fournis que des réponses fausses pour mettre le bazar. Tout va être désorganisé. Ils vont perdre du temps et du fric. Je vois leurs têtes ! Je ris un bon coup, puis je me pends.

Mille signes. Autant de preuves de vie adressées à autrui que de caractères dans chaque fiction. Chacun à mille existences et chacun est en miettes. "Ma vie des autres" collecte ces miettes et en fait un chemin de cailloux blancs ou noirs qui mène forcément quelque part.

Jan Thirion
Blog de Jan Thirion
Liens : Jan Thirion
Par La Rédaction



publicité

Pied de page