k-libre - événement

Passent trois mouvements de la symphonie 41 : destinée et noble sacrifice, nostalgie d'une innocence perdue, et un menuet si élégant que Peter en crève d'ennui.
Richard Powers - Orfeo
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 26 février

Contenu

Ma vie des autres (270)

Ma vie des autres (270) Courts récits de 1000 signes. 270 : une soirée déplorable. Je n'aurais jamais dû dire oui. Je me suis fait avoir. Elle m'a piégé en voulant que je goûte les cerises à l'eau de vie qu'elle m'a ramenées d'Andorre. J'ai dit oui à ce qu'elle me demandait. J'aurais dû me souvenir que chaque cadeau fait de vous un redevable. Alors oui, je l'accompagnerai au spectacle qu'elle voulait voir à Montpellier. Elle avait deux places. Et nous y voilà, trois semaines plus tard. C'est moi qui conduis. Il a fallu que je fasse un détour de cinquante kilomètres pour aller la chercher. Elle n'aime pas rouler seule la nuit. Son mari est en déplacement, et c'est moi qui le remplace. Je suis la roue de secours. Elle avait prévu le coup. J'étais la bonne personne pour partager sa soirée puisque je possède une voiture. Après cent kilomètres supplémentaires, je perds un temps fou à trouver une place pour me garer. Au guichet, Margaux, comme si elle me faisait une fleur, me promet de me rembourser la moitié du billet. Elle me précise bien qu'elle a eu le sien gratuit en achetant deux places pour le prix d'une. Au retour, elle dort pendant le voyage, et elle fait bien. Ça lui évite de savoir ce que je pense de son spectacle nullissime. Elle échappe également à ce que je pense de sa manière de profiter de ma gentillesse. Je rentre chez moi harassé, ulcéré. Ma conviction n'a pas changé. Je déteste autant la danse contemporaine et ses gesticulations sensées représenter les tourments de l'âme humaine.

Mille signes. Autant de preuves de vie adressées à autrui que de caractères dans chaque fiction. Chacun à mille existences et chacun est en miettes. "Ma vie des autres" collecte ces miettes et en fait un chemin de cailloux blancs ou noirs qui mène forcément quelque part.

Jan Thirion
Blog de Jan Thirion
Liens : Jan Thirion
Par La Rédaction



publicité

Pied de page