k-libre - événement

En ces temps de vulgarité tout azimuts où les politiciens ressemblent à des candidats de jeux télévisés, Jacques Dragan serait l'ultime incorruptible d'un échiquier politique de fous se prenant pour des rois.
Éric Cherrière - Mademoiselle Chance
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 01 juin

Contenu

Ma vie des autres (269)

Ma vie des autres (269) Courts récits de 1000 signes. 269 : repas d'amis. Je ronge mon frein en les écoutant chacun à leur tour raconter leurs projets. Je n'aurais pas dû venir manger avec eux. Ils me démoralisent avec leurs histoires de fric, de voyages autour du monde ou de belle vie peinarde au frais de la princesse. Pendant que moi je trime comme un malade au moins dix heures par jour, sans oublier le week-end où je me coltine cette foutue comptabilité, ils sont tous en pré-retraite ou se sont faits licencier avec des primes mirobolantes. On ne peut pas dire, mais mes copains sont des gros malins. Mon tournedos ne passe pas, même arrosé de Châteauneuf du Pape. Quand j'entends par exemple que Jimmy continue d'être payé grassement en ne faisant plus rien dans sa boîte, et qu'avec ce qu'il touche, il est en train de créer une société d'import-export qui va lui rapporter plein de pognon, je serre les poings. À lui et aux autres qui ne s'en font pas, j'ai envie de crier qu'ils ne sont qu'une belle brochette de profiteurs. Je ne suis pas comme eux un enfant gâté par la vie. Je bosse, moi. Je ne me prélasse pas au hammam durant les heures de bureau. Je dis non au plateau de fromages. Pas de ronde des desserts non plus. Un café, ce sera tout. À la fin du repas, bien sûr je suis partant pour notre prochain repas entre membres du club des affabulateurs.

Mille signes. Autant de preuves de vie adressées à autrui que de caractères dans chaque fiction. Chacun à mille existences et chacun est en miettes. "Ma vie des autres" collecte ces miettes et en fait un chemin de cailloux blancs ou noirs qui mène forcément quelque part.

Jan Thirion
Blog de Jan Thirion
Liens : Jan Thirion
Par La Rédaction



publicité

Pied de page