k-libre - auteur - John Buchan

Alors que l'armée allemande envahissait la zone sud de la France, Virginia Hall ne pouvait plus rester en poste à Lyon, son nom et son lieu de résidence étant connus par les services secrets nazis qui pouvaient agir, désormais, en toute impunité.
Marc Zellweger - Bletchley Park
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 10 mai

Contenu

John Buchan

MAJ mardi 01 septembre 2009
© D. R.

Biographie John Buchan


Naissance à Broughton Green le 26 août 1875.
Mort à Montréal le 11 février 1940.
Après des études à la Hutchinson Grammar School puis à l'Université de Glasgow, John Buchan fait son droit au Middle Temple de Londres. En 1901, alors qu'il est avocat, il s'engage au côté de Lord Milner dont il deviendra le secrétaire particulier, et part dans une Afrique du Sud embourbée dans la guerre des Boers.
De retour en Grande-Bretagne, John Buchan devient avocat fiscaliste, erre dans les milieux journalistiques - on le retrouvera même au sein de l'agence Reuters - et occupe même des fonctions à la direction éditoriale des éditions Nelson en 1907.
C'est pendant la Première Guerre mondiale que John Buchan se révèle. Alors même qu'il publie le merveilleux roman d'espionnage La Centrale d'énergie (1916), il devient Directeur de l'Information du cabinet de Lloyd George. Il multiplie les innovations techniques et psychologiques en matière de désinformation. En 1935, John Buchan est reconnu par ses pairs premier baron Tweedsmuir of Elsfield, et ne tarde pas à s'embarquer pour le Canada en qualité de Gouverneur Général. En 1940, à Montréal, l'homme qui a inspiré à Alfred Hitchkock le scénario des 39 Marches décède d'une blessure à la tête.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page