k-libre - auteur - Thierry Jonquet

Le culte du soupçon est matérialisé par la densité anormale de zones sous vidéosurveillance. À tel point qu'on se demande comment les gens arrivent à tuer ici, et à une fréquence pareille. Il suffit d'une voiture inconnue pour que mille témoins apparaissent. Des témoins sans pudeur, qui ne craignent pas de se mettre à la fenêtre ou sur le balcon pour te dévisager les bras croisés, tous ensemble, en silence, histoire que tu te sentes cerné. Voilà la grande contradiction.
Dario Correnti - La Nostalgie du sang
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 08 décembre

Contenu

Thierry Jonquet

MAJ samedi 15 août 2009
© J. Sassier / Gallimard

Biographie Thierry Jonquet


Naissance à Paris le 19 janvier 1954.
Mort à Paris le 09 août 2009.
Après des études de philosophie et d'ergothérapie, Thierry Jonquet devient, dans le désordre, vendeur de chapeaux de mariée, peintre de bandes blanches pour la Sécurité routière, enseignant et ergothérapeute. L'enseignement du français à de jeunes délinquant nourrira sans nul doute les romans, qu'il commence à écrire en 1982 (Mémoire en cage). S'ensuivent d'autres romans qui reflètent un ton propre à son auteur. Une réputation qui se crée de façon foudroyante. Figure de proue du "néo-polar" (alors même que ce dernier l'a conduit à l'écriture), ancien militant révolutionnaire partagé entre espérance et violence, il semble avoir trouvé un exutoire dans l'écriture. Mygale puis surtout La Belle et la Bête en font un des plus grands stylistes de la décennie. Ce dernier roman a d'ailleurs l'insigne privilège d'être le numéro 2000 de la "Série noire" dans laquelle il est d'abord édité.
Les Orpailleurs (1993) puis Moloch (1998) sont l'occasion de côtoyer le substitut Maryse Horvel et le juge Nadia Lintz. Ces deux romans seront aussi à l'origine de la série télévisée "Boulevard du palais" créée par Marie Guilmineau diffusée à partir du 26 février 1999 sur France 2.
Outre de nombreux romans pour les adultes, Thierry Jonquet a écrit également des œuvres de jeunesse. Son personnage de Lapoigne a ainsi traversé plusieurs aventures de 1986 à 1997.
Thierry Jonquet disparait à l'âge de 55 ans à l'hôpital de la Salpétrière.


On en parle : 813107 (Article) | L'Indic4 (Photo) | La Tête en noir140 (Portrait) | La Vache qui lit104 (Portrait)

Bibliographie*

Romancier :

Nouvelliste :

Scénario inspiré de son œuvre :

Actualité

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page