k-libre - auteur - George Archainbaud

Je suis bien incapable de donner une explication. Je sais seulement que nous sommes des quantités de réfractaires, partout, et à toutes les époques. Des emmerdeurs, en somme. Ou bien des bêtes, oui, comme le saumon qui se crève à remonter la rivière pour aller pondre en eau pure. On est faits comme ça, c'est tout. Et il n'y aucune raison de nous classer chez les dingues parce qu'on est faits pour nager à contre-courant. Il ne s'agit pas tellement d'illumination ou de message. Au fond, on n'a presque rien à dire. Dès qu'on se met à 'vouloir ' dire quelque chose, c'est qu'on se laisse emporter par le courant. Alors on devient feignasse, on fait la bonne glisse sur les mots, ça n'a plus aucune importance. Je me fais comprendre ?
Jean Meckert - Comme un écho errant
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 septembre

Contenu

George Archainbaud

MAJ jeudi 31 juillet 2014
© D. R.

Biographie George Archainbaud


Naissance à Paris le 07 mai 1890.
Mort à Beverly Hills le 20 février 1959.
Au début de sa carrière, George Archainbaud obtient de petits rôles d'acteurs et s'essaie au management. Il arrive aux États-Unis en 1915 où il ne tarde pas à devenir l'assistant-réalisateur d'Émile Chautard pour la World Film Company. En 1917, il réalise As Man Made Her, son premier film, qui inaugure une filmographie riche en trente-cinq ans de plus de cent courts et longs métrages. Les années 1950 verront un ultime tournant dans sa carrière lorsqu'il réalisera des épisodes de séries pour la télévision comme ceux de Buffalo Bill Jr., Annie Oakley et The Adventures of Champion. Dans l'intervalle, il aura travaillé pour les studios de la RKO pour lesquels il se sera fait un nom dans le film de genre, surtout le policier et le thriller, avec notamment une année 1932 exceptionnelle puisqu'elle verra sortir deux de ses films les plus marquants : Treize femmes et The Lost Squadron (où il met en scène un Erich von Stroheim tyrannique). Bien qu'il s'y soit attaqué durant sa dernière décennie comme réalisateur pour le cinéma, il est maintenant reconnu pour ses westerns.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page