k-libre - auteur - Tommaso Pincio

Ces terres maudites bâtissaient les fortunes, généraient des pourcentages sur les profits des centaines de mines illégales présentes dans les zones de conflit. En récupérant les terres abandonnées par les groupes armés, le gouvernement volait leur poule aux œufs d'or.
Caryl Férey - Paz
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 29 novembre

Contenu

Tommaso Pincio

MAJ jeudi 09 juin 2011
© D. R.

Biographie Tommaso Pincio


Naissance à Rome .
Tommaso Pincio est le pseudonyme de Marco Colapietro, un auteur italien qui a écrit à ce jours quatre romans et un essai.
Le choix de ce nom de plume n'est guère anodin puisque c'est évidemment un hommage rendu à Thomas Pynchon. Mais c'est également un retour aux sources romaines, puisque le Pincio est une colline au centre de Rome, qui doit son nom à une antique famille, les Pincii, qui l'a occupée au IVe siècle avant J.-C.
Tommaso Pincio laisse transparaître très peu d'éléments sur sa vie privée. Si l'on peut avoir la certitude qu'il est né à Rome, sa date de naissance reste très floue. Quelque part au milieu des années 1960. Il est diplômé des Beaux Arts, voulait être peintre mais devant le résultat à très vite dû abandonner cette idée. Il a été l'assistant d'un peintre célèbre avant de se retrouver directeur d'une très connue et respectée galerie d'art pendant près de dix ans.
C'est au cours d'un périple aux États-Unis, qu'il a commencé à écrire avec pour influences Thomas Pynchon, Don DeLillo et Philip K. Dick. En 1999, M, son premier roman, est publié.
Actuellement, il réside alternativement à Rome et à Bangkok. Il travaille pour l'édition italienne de Rolling Stone et pour plusieurs journaux dont La Repubblica.



site : http://www.tommasopincio.com/

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Tommaso Pincio a commis Cinacittà : mémoire de mon crime atroce, un ouvrage noir d'anticipation dans lequel son narrateur erre oisivement dans les rues caniculaires de Rome désertées par ses habitants...

Pied de page