k-libre - auteur - Joyce Carol Oates

Madeleine Roudas a pu être massacrée par un forcené, un déserteur, un fou, un prisonnier échappé. Mais je trouve que ça fait beaucoup de coïncidences : un brigadier obsédé par cette affaire est retrouvé mort, un des voyous emprisonné parvient à s'échapper [...] et la petite amie d'un de ses complices est torturée et étranglée.
Thierry Bourcy - Le Gendarme scalpé
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Carré des indigents
Pour nos lecteurs les plus jeunes, rappelons que le carré des indigents est l'endroit dans un cimetiè...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 22 janvier

Contenu

Joyce Carol Oates

MAJ vendredi 19 novembre 2010
© D. R.

Biographie Joyce Carol Oates


Naissance à Lockport le 16 juin 1938.
Joyce Carol Oates est née à Lockport, New York, et passe son enfance dans une famille heureuse et très proche. Elle découvre la lecture très jeune et Alice au pays des merveilles, cadeau de sa grand-mère Blanche, devient une de ses premières influences. Elle dévore ensuite Faulkner, Dostoïevsky, Thoreau, Hemingway et les sœurs Brontë et se met à écrire à quatorze ans, lorsque sa grand-mère lui fait cadeau d'une machine à écrire. En 1956, elle est la première de sa famille à aller au lycée, où elle travaille pour le journal de l'école. À dix-neuf ans, elle reçoit un prix de la nouvelle tenu par la revue Mademoiselle et, à vingt-six ans, publie son premier roman. En 1970, son roman Them reçoit le National Book Award ; depuis, elle s'en tient à un rythme de deux romans par an, et sa prolixité devient légendaire. Sa façon de traiter du problème de la violence et de sujets considérés comme "masculins" lui vaut l'admiration de romanciers tels que Norman Mailer et, pendant vingt-cinq ans, elle est pressentie pour le prix Nobel de littérature. D'autres qualifient son œuvre de "mélodramatique" et voient en elle un "auteur médiocre". Dans les années 1980, elle tâte du récit gothique et horrifique sous l'influence avouée de Kafka.
Elle est mariée depuis 1961 à Raymond J. Smith, avec qui elle a fondé la revue Ontario Review Books et une maison d'éditions indépendante, jusqu'à la mort en 2008 de son mari des suites d'une pneumonie. Elle est depuis remariée à Charles Gross, un professeur de psychologie de Princeton.


Bibliographie*

Romancier :

Nouvelliste :

Nouvelle :

Actualité

  • 16/10 Édition: Parutions de la semaine - 16 octobre
  • 10/04 Édition: Parutions de la semaine - 10 avril
  • 05/12 Édition: Parutions de la semaine - 5 décembre
  • 18/10 Édition: Parutions de la semaine - 18 octobre
  • 15/03 Édition: Parutions de la semaine - 15 mars
  • 08/02 Édition: Parutions de la semaine - 8 février
  • 06/01 Édition: Parutions de la semaine - 6 janvier
    La sortie prochaine du nouvel opus des aventures de Nicolas Le Floch, le héros de Jean-François Parot, est le point d'orgue d'une semaine qui ne bouleversera pas nos piles de lecture. En effet, outre L'Enquête russe, pas grand-chose ou presque à se mettre sous la dent. Peut-être faudra-t-il alors allez voir du côté des livres de poche. Mais rien n'est moins sûr. Le gang des Krakoen héberge maintenant le très éminent k-libriste Maxime Gillio, et Hervé Sard y refait des siennes.
    Mais comme d'habitude, faites votre choix !

    Grand format :
    Starnapping, de Pierre Bassoli (Le Masque d'or, "Adrénaline")
    La Mort aux dents, de Roger Caporal (Glyphe)
    Recluses, de Séveine Chevalier (Écorce, "Noir")
    Le Meurtrier des quatre saisons, de Bertrand Constantin (Le Toucan, "Policier")
    Malfront, les fantômes de Combe, de Gérard Coquet (In octavo)
    Monaco, spécial police 2, de Albert Dorato (V. Silva)
    À mort l'artiste, de Nicolas Gautier (Genèse)
    Le Viaduc, de Jacques Godfrain (Pascal Galodé, "Polar")
    Zoom sur Plainpalais, de Corinne Jaquet (Luce Wilquin, "Noir pastel")
    L'Affaire flamenco (une tache sur le tee-shirt), de Richard Joffo (Phoenix Press International, "Alcatt")
    L'Héritière de la presqu'île, de Patrick Lorphelin (Airvey, "Caractère noir")
    Le Pont assassiné, de Hubert de :Maximy (L'Archipel)
    Le Crime de la rue Barbier : Saigon, 1928, de Patrice Morlat (Les Indes savantes, "Collection du cannibale")
    L'Enquête russe, de Jean-François Parot (Le Masque, "Romans historiques")
    Œil pour œil, de James Patterson & Howard Roughan (L'Archipel, "Les Maîtres du suspense")
    Un amour en Provence, de Michel Perriel (L'Harmattan)
    Plan serré, de Esther Verhoef (Presses de la Cité, "Thriller psychologique")

    Poche :
    L'Ombre de ton sourire, de Mary Higgins Clark (LGF, "Thriller")
    Batignolles rhapsody, de Maxime Gillio (Krakoen, "Forcément noir")
    La Baronne meurt à cinq heures, de Frédéric Lenormand (Le Masque, "Labyrinthe")
    L'Amour en double, de Joyce Carol Oates (Archipoche, "Archipoche")
    Le Crépuscule des Gueux, de Hervé Sard (Krakoen, "Forcément noir")
    Liens : L'Enquête russe |La Baronne meurt à cinq heures |Séverine Chevalier |Maxime Gillio |Frédéric Lenormand |Jean-François Parot |James Patterson |Hervé Sard

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page