k-libre - auteur - Per Wahlöö

J'étais dans une espèce de remise à bois, avec des scies, des hachettes, des trucs comme ça. Ces outils avaient toutes les raisons du monde d'être là, mais, vu que j'étais enchaîné, ils m'avaient plutôt l'air destinés à tuer.
James Delargy - Victime 55
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Boix-aux-Renards
Le titre du nouveau roman d'Antoine Chainas désigne un lieu, un lieu étrange, un lieu de contes et de...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 29 janvier

Contenu

Per Wahlöö

MAJ mercredi 19 août 2009
© D. R.

Biographie Per Wahlöö


Naissance à Lund le 05 août 1926.
Mort à Lund le 22 juin 1975.
Né à Lund, Per Wahlöö devient journaliste sportif, puis critique cinématographique avant de se spécialiser dans le reportage criminel ! Il entame, en 1957, une carrière de romancier politique qui lui vaut d'être expulsé d'Espagne, où il séjournait alors régulièrement : le régime franquiste n'aime pas être critiqué.
Journaliste indépendant à Stockholm, il rencontre la poétesse Maj Sjöwall, l'épouse, et aura avec elle deux enfants. Tous deux entament un cycle romanesque de dix volumes, "Roman d'un crime", ayant pour héros Martin Beck, inspecteur principal puis commissaire de la brigade criminelle de Stockholm. Saga sociale construite autour de la recherche des véritables origines d'un crime inaugurée en 1965 avec Roseanna, le cycle ne s'arrêtera qu'en 1975 à la mort de Per Wahlöö. En parallèle, ce dernier a continué d'écrire tout seul des romans d'énigme et d'action où la lutte contre le fascisme et tout ce qui tend à restreindre les libertés sont au cœur des intrigues.


Auteurs liés : Maj Sjöwall


On en parle : 813103 (Portrait)

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 11/02 Cinéma: Bo Widerberg et les réalisateurs méconnus (II)
  • 04/02 Cinéma: Bo Widerberg et les réalisateurs méconnus
  • 28/01 Cinéma: Fritz Lang & Bo Widerberg
    Alors que L'Action Christine* continue sa brillante rétrospective Fritz Lang (de Metropolis à Chasse à l'homme), un focus est porté sur le réalisateur suédois Bo Widerberg, connu pour ses films à dimension sociétale, et qui a adapté fort joliment avec Un flic sur le toit (1976), l'un des "Romans du crime" de Sjöwall et Wahlöö. Mais ici, seulement trois films sont présentés pour l'occasion, et hormis le troisième, décrit un peu plus bas, les deux autres ne sont que très peu k-libre dans l'âme. Cela n'empêche évidemment pas une pointe de curiosité cinématographique !

    Exclusivité : trois films de Bo Widerberg
    "Trois films parmi les meilleurs du grand réalisateur suédois Bo Widerberg : - Le Péché suédois (1963) : Suède, années 1950. Britt Larsson, jeune ouvrière en usine, fait la connaissance de Björn, d'origine bourgeoise, cultivé mais compliqué, qui disparaît aussitôt. Elle rencontre ensuite Robban, jeune guitariste et chanteur.
    - Elvira Madigan (1967) : 1889. Un lieutenant de l'armée suédoise d'origine noble, le comte Sixten Sparre, déserte pour s'enfuir avec une célèbre danseuse de corde, la belle Elvira Madigan. Un amour fou les enflamme et chacun abandonne ses devoirs.
    - Adalen 31 (1969) : 1931. À Adalen, au nord de la Suède, la grève a débuté depuis quatre-vingt-treize jours. Kjell Andersson, fils d'un docker, s'éprend d'Anna, la fille d'un directeur d'usine. La revendication se durcit quand les patrons font appel à des Jaunes, des ouvriers d'autres provinces, pour faire le travail des grévistes."

    Mercredi 29 janvier :
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (14 heures).
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures). La séance de 20 heures est suivie d'un débat avec Nina Widerberg et Marten Blomqvist.
    Jeudi 30 janvier :
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (14 heures).
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures).
    Vendredi 31 janvier :
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (14 heures).
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures).
    Samedi 1er février :
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (14 heures).
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures).
    Dimanche 2 février :
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (14 heures).
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures).
    Lundi 3 février :
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (14 heures).
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures).
    Mardi 4 février :
    Adalen 31 (Adalen 31), de Bo Widerberg (14 heures).
    Le Péché suédois (Barnvagnen), de Bo Widerberg (16 heures & 18 heures).
    Elvira Madigan (Elvira Madigan), de Bo Widerberg (20 heures & 22 heures).

    Festival : Fritz Lang
    Dès 1922, la réussite des Trois lumières établit son statut de grand réalisateur. M. le Maudit (1931) lui vaut une réputation internationale. À tel point, qu'en 1933 Goebbels, ministre de la propagande du IIIe Reich, lui propose la direction du cinéma allemand. Ce qu'il refuse en partant immédiatement pour Paris. En France, Lang tourne Liliom (1934), puis part pour Hollywood. Malgré ses difficultés face aux méthodes de travail des grands studios, il parvient à contrôler la production de ses films, travaillant discrètement aux scénarios et s'arrangeant pour éviter des coupes trop mutilantes au montage. C'est ainsi que sa période américaine est riche en œuvres majeures telles que Les Bourreaux meurent aussi (1943), La Femme au portrait (1944), Les Contrebandiers de Moonfleet (1955). Après L'Invraisemblable vérité (1956), son dernier film américain, Lang rentre en Europe. Il se retire à Beverley Hills en 1960, afin d'y finir ses jours le 2 août 1976.

    Mercredi 29 janvier :
    Metropolis (Metropolis), de Fritz Lang (14 h 30, 17 h 30 & 20 h 30).
    Jeudi 30 janvier :
    L'Ange des maudits (Rancho Notorious), de Fritz Lang (14 heures, 16 heures & 18 heures).
    Vendredi 31 janvier :
    Chasse à l'homme (Man Hunt), de Fritz Lang (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
    Samedi 1er février :
    Le Démon s'éveille la nuit (Clash by Night), de Fritz Lang (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
    Dimanche 2 février :
    L'Invraisemblable vérité (Beyond a Reasonable Doubt), de Fritz Lang (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).
    Lundi 3 février :
    Les Bourreaux meurent aussi (Hungmen Also Die), de Fritz Lang (14 heures, 16 h 30, 19 heures & 21 h 30).
    Mardi 4 février :
    Les Contrebandiers de Moonfleet (Moonfleet), de Fritz Lang (14 heures, 16 heures, 18 heures, 20 heures & 22 heures).

    * L'Action Christine
    4, rue Christine
    75006 Paris
    Tél. : 01.43.25.85.78
    contact@actioncinemas.com
    Liens : Fritz Lang |Maj Sjöwall

  • 04/05 Édition: Parutions de la semaine - 4 mai
  • 15/03 Bibliothèque: Fondu au Noir en mars et en bibliothèque
  • 06/12 Prix littéraire: Sélection 2012 du Prix BD Polar Expérience
  • 01/12 Librairie: Martin Viot, le Policier qui rit
  • 12/11 Édition: Parutions de la semaine - 12 novembre
  • 12/02 Édition: Parutions de la semaine - 12 février
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page