k-libre - auteur - Trevanian

- Je vais ôter les ligatures. Voulez-vous du laudanum ? - Merci, bonne dame... Je m'endormirais et vous en profiteriez pour me couper l'autre jambe. Mais du vin serait bienvenu. - Je ne vous en ai pas proposé. Retrousser votre pantalon.
Don Siegel - Les Proies
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 17 juin

Contenu

Trevanian

MAJ dimanche 01 août 2010
© D. R.

Biographie Trevanian


Naissance à New York le 12 juin 1931.
Mort le 14 décembre 2005.
"Trevanian" est le pseudonyme le plus connu de l'auteur Américain Rodney Williams Whitaker, qui employa également Nicholas Seare et Beñat Le Cagot en plus de son vrai nom.
Né à Grandville, dans l'état de New York, pour passer une partie de son enfance à Albany, Rodney Williams Whitaker connut très tôt la pauvreté, qui devrait se refléter dans ses œuvres tardives. Il fit ses études à l'université de Washington avant de passer un doctorat de communications à l'université Northwestern et de rejoindre l'US Navy durant la guerre de Corée. Il était directeur du département média de l'université d'Austin, Texas lorsqu'il écrivit ses deux premiers romans : La Sanction (The Eiger Sanction, 1972) connut un grand succès et fut adapté pour le cinéma par Clint Eastwood. Le second, L'Expert (The Loo Sanction, 1973) accentua l'aspect parodique de son premier opus qui, d'après l'auteur, fut mal compris. Mais c'est avec Shibumi (1979) qu'il atteignit la célébrité.
Avec son épouse et ses quatre enfants, ils vécurent plusieurs années au Pays basque, l'auteur désavouant ses États-Unis d'origine devenus trop matérialistes à son goût. Pendant longtemps, il garda le secret sur sa véritable identité, alimentant des rumeurs comme quoi il s'agissait de plusieurs auteurs écrivant sous un pseudonyme commun. Il mourut en Grande-Bretagne le 14 décembre 2005. Sa dernière œuvre, Street of the Four Winds, racontant la vie d'artistes parisiens durant la révolution de 1848, reste inédite.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page