k-libre - auteur - Olivier Marchal

La clé du grenier y pend comme un jeune paysan mal dégrossi au milieu de gracieux vieillards.
Eva-Marie Liffner - Chambre noire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 13 mai

Contenu

Olivier Marchal

MAJ mercredi 31 mars 2010
© SIPA

Biographie Olivier Marchal


Naissance à Talence le 14 novembre 1958.
Fils d'un pâtissier amateur de romans noirs, Olivier Marchal est élève au collège des Jésuites de Bordeaux. C'est durant ces années que naissent chez lui l'envie d'être policier et le goût pour la comédie. Après avoir passé le concours d'inspecteur de police, il intègre en 1980 la Brigade criminelle de Versailles, puis rejoint la section antiterroriste, où il a pour collègue Simon Michaël, l'auteur des Ripoux. Chef d'une brigade de nuit au milieu des années 1980, Olivier Marchal suit parallèlement des cours de théâtre au conservatoire du Xe arrondissement.
Apparu une première fois à l'écran en 1988 dans Ne réveillez pas un flic qui dort, il est repéré par une directrice de casting, qui lui propose en 1993 le rôle d'un inspecteur dans Profil bas de Claude Zidi. Ayant définitivement quitté la police, Olivier Marchal écrit plusieurs scénarios pour le "Commissaire Moulin", et devient bientôt un personnage récurrent des séries "Quai n°1" et "Police district". Dans un genre différent, il est remarqué dans le moyen métrage d'Emmanuelle Bercot, La Puce, aux côtés de la jeune Isild Le Besco en 1999. La même année, Olivier Marchal s'essaie à la réalisation avec Un bon flic, court métrage remarqué à Cognac.
Il passe au long en 2002 avec Gangsters, un thriller nourri de son expérience de policier et dont Richard Anconina et Anne Parillaud tiennent les rôles principaux. Deux ans plus tard, il met en scène 36 Quai des Orfèvres, un film de nombreuses fois nommé aux César et qui offre un face-à-face entre Daniel Auteuil et Gérard Depardieu. Incarnant avec un malin plaisir les malfrats et autres personnages peu recommandables pour Guillaume Canet (Ne le dis à personne, 2006), Frédéric Schoendoerffer (Truands, 2007), et Julien Seri (Scorpion, 2007), Olivier Marchal clôt en 2008 sa trilogie policière sur "la solitude, la désespérance et l'errance" avec MR 73, un film noir dans lequel Daniel Auteuil incarne un flic dépressif et alcoolique à la recherche d'un tueur en série.


Bibliographie*

Préfacier :

Comédien :

Actualité

  • 01/04 Prix littéraire: Prix 2014 du Cercle Rouge à Beaune
  • 11/02 Cinéma: Rétrospective Olivier Marchal à la Bòbila (Espagne)
  • 10/01 Association: Noirceurs lyonnaises
    Depuis que vous fréquentez k-libre, vous ne pouvez plus ignorer que Quais du polar, c'est bien plus qu'un festival incontournable assorti de ses prix littéraires - à propos... le prochain aura lieu du 30 mars au 1er avril 2012. C'est aussi une association qui demeure très active tout au long de l'année en marge de ce qu'exige la préparation d'une manifestation de l'envergure de Quais du polar.
    En conséquence de quoi, plusieurs événements sont à déguster au cours de ce premier mois :
    - Le mercredi 11 janvier à 20 h 30 au cinéma Pathé Bellecour (79 rue de la République - 69002 Lyon), projection en avant-première du film que David Fincher a tiré du premier volet de la fameuse trilogie Millenium, Millenium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes.
    - Le jeudi 12 janvier à partir de 18 heures, Serge Quadruppani sera l'invité de la librairie Le Bal des ardents (17 rue Neuve - 69001 Lyon) pour présenter Interpellations, un recueil de chroniques signées Octave Mirbeau, parues entre 1894 et 1898 dans le Journal et dans L'Aurore (éditions Le Passager clandestin, 2011).
    - Le mercredi 18 janvier à 19 heures le Cercle des lecteurs se formera autour de l'écrivain américain Walter Mosley, "père" de deux personnages de détective bien différents, Easy Rawlins, un privé noir, et Leonid McGill, ancien boxeur new-yorkais. La réunion aura lieu au bistrot-librairie Les Vengeances Tardives (76 cours Gambetta - 69007 Lyon).
    - Le mercredi 18 janvier à 20 heures, à la Bouse du travail de Lyon, les amateurs de théâtre pourront assister à une représentation d'une adaptation de Pluie d'enfer, de Keith Huff, mise en scène par Benoît Lavigne, avec Olivier Marcal et Bruno Wolkovitch.
    - Le jeudi 26 janvier à partir de 18 heures, Romain Slocombe rencontrera ses lecteurs aux Vengeances tardives - là même où s'est réuni, quelques jours auparavant, le Cercle des lecteurs (76 cours Gambetta - 69007 Lyon).
    Liens : Serge Quadruppani |Walter Mosley |Romain Slocombe |Quais du polar |Quais du Polar

  • 08/04 Cinéma: 2e festival du film policier de Beaune (Côte-d'Or)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page