k-libre - auteur - Élise Fontenaille

Le trouble ressenti par Vango prouvait que sa vie entière tenait dans sa vengeance. Ce désir le faisait avancer. Il continuait à vivre pour cela. Certaines très vieilles maisons tiennent encore grâce au lierre qui les détruit.
Thimothée de Fombelle - Vango. 2, Un prince sans royaume
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 30 novembre

Contenu

Élise Fontenaille

MAJ samedi 15 mai 2010
© D. R.

Biographie Élise Fontenaille


Naissance à Nancy .
Née en 1960, Élise Fontenaille suit des études de sociologie et devient journaliste à Vancouver au Canada, puis à Paris pour le magazine Actuel.
En 1995, elle se concentre sur l’écriture avec un premier roman publié chez Grasset, La Gommeuse. Son style y est percutant, composé de phrases très courtes et de mots simples. Cinq autres romans suivent chez Grasset.
Son roman Unica, publié chez Stock, a reçu en 2008 le Grand prix de la science-fiction française. Elle y aborde notamment le sujet de la pédophilie sur le Web. Élise Fontenaille aime explorer des univers singuliers, et mettre en scène des personnages atypiques. Et comme le prouve ses derniers romans, sa prose sert également une réflexion sur le monde moderne et sur ses incidences.
C'est donc tout naturellement, lorsqu'elle se tourne vers la littérature jeunesse avec Chasseur d'orage et surtout La Cérémonie d'hiver (Le Rouergue "DoAdo noir"), qu'elle prend sa ville de Vancouver comme toile de fond à des intrigues noires.



Présence à un festival :

2011 : Paris noir

2010 : Roman noir en pays blanc

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 20/10 Prix littéraire: Sélection 2018 du Prix Erckmann-Chatrian
    Il faudrait allez creuser du côté des lauréats du Prix Erckmann-Chatrian afin de déceler quelques perles littéraires. Ce prix est décerné depuis 1925, et si nombre de ses lauréats sont aujourd'hui méconnus, le simple fait que ces quinze dernières années aient récompensé des auteurs tels Pierre Pelot, Pierre Hanot, Élise Fontenaille ou encore Nicolas Mathieu, laisse imaginer que les décennies passées, d'autres auteurs avec non moins de talent que ceux précités sont à (re)découvrir. En attendant ce jour, le Prix Erckmann-Chatrian a dévoilé sa sélection finale. Son jury se réunira le lundi 5 novembre 2018 en l'hôtel de ville de Metz, et le lauréat de cette édition sera, lui, proclamé à midi tapante en présence d'une équipe de France 3 Lorraine. Éric Todenne pour Un travail à finir dans la collection "Chemins nocturnes" des éditions Viviane Hamy, figure parmi les cinq finalistes. Tirera-t-il son épingle du jeu ? Là est la question. Le suspense durera quelques deux longues semaines... Mais que le meilleur gagne !

    Sélection 2018 du Prix Erckmann-Chatrian :
    - Un homme aborde une femme, de Fabienne Jacob (Buchet-Chastel) ;
    - Le Point sur la méduse, de Florent Kieffer (La Dragonne) ;
    - Le Goupil, d'Éric Mathieu (La Mèche) ;
    - Passé inaperçu, de Gabrielle Schaaf (Le Seuil) ;
    - Un travail à finir, d'Éric Todenne (Viviane Hamy).


    Liens : Pierre Pelot |Pierre Hanot |Nicolas Mathieu

  • 23/10 Édition: Parutions de la semaine - 23 octobre
  • 23/11 Café littéraire: Work In Progress pour Marie Vindy
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page